HOCKEY-SUR-GLACE : Le HCAS n’y arrive pas

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après des prestations rassurantes le week-end dernier, les équipes U17 et U20 se déplaçaient toutes deux samedi et dimanche dans l’espoir de poursuivre sur leur lancée.

Douche froide chez les Brûleurs de loups

Après deux défaites en prolongation et une victoire au bout du bout des tirs aux buts, les jeunes Gothiques se déplaçaient à Grenoble samedi dernier. Les Amiénois ne rentrent pas de la meilleure des manières dans ce match puisqu’une première pénalité sera à leur encontre, sans danger, suivie d’une seconde qui permettait aux Rapaces d’ouvrir le score (12’55 : 1-0). Ne profitant pas de la seule supériorité dont ils bénéficiaient dans ce premier tiers, les Samariens voyaient les locaux creuser l’écart (17’42 : 2-0). Le second tiers n’arrange pas les choses, et les Picards encaissaient deux nouveaux buts en cinq minutes, dont un en infériorité numérique (25’50, 31’01 : 4-0). Enzo Benoit réduisait tout de même la marque avant la fin du deuxième acte (35’57 : 4-1). Malgré 26 minutes de pénalité pour les Isérois, ceux-ci trouvaient tout de même le fond des filets picards à quatre reprises dans le dernier tiers, s’imposant sur le score sans appel de 8-1.

Grenoble – Amiens U17 : 8-1 [(2-0)(2-1)(4-0)]

Début de match fatal à Strasbourg

Suite à leur victoire rassurante face à Gap le week-end dernier, les U20 amiénois se rendaient en Alsace pour affronter une équipe n’ayant été défaite qu’à une seule reprise. Moins d’une minute de jeu et les locaux trompaient le portier amiénois (00’55 : 1-0) puis treize secondes plus tard, Strasbourg menait déjà de deux buts (01’08 : 2-0). Suite à un troisième but des jaunes et noirs (12’45 : 3-0), le coach des Gothiques prenait finalement son temps mort et changeait son gardien Mathis Petit au profit de Benoit Demazier. Le premier but samarien arrivait à la mi-match, par le biais d’Ilies Djemel, qui libérait les siens (29’28 : 3-1). Les locaux trouvaient tout de même le fond des filets dans ce second tiers (38’11 : 4-1) avant que les Samariens, par le biais de Titouan Monet, n’inscrivent un second but (38’55 : 4-2). L’ultime tiers commençait fort, d’abord grâce à Leo Manigault qui y allait de son but dans les premières secondes (40’31 : 4-3) avant que l’étoile noire brille de nouveau et conserve son écart de deux buts (41’13 : 5-3). Pour finir, Adam Rusnak donnait à ses coéquipiers une lueur d’espoir (46’09 : 5-4), sans succès.

Strasbourg – Amiens U20 : 5-4 [(3-0)(1-2)(1-2)]



Kevin Devigne

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports.fr