FOOTBALL (F) : Jeu… sept et match pour l’Amiens SC

football asc feminines porto kevin devigne gazettesports 26
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

La logique semble avoir été respectée lors de ce derby où l’Amiens Porto peut cependant nourrir quelques regrets…

Que serait-il advenu si Louise Lakotko n’avait sorti le « grand jeu » avant même la fin du premier quart d’heure, empêchant ainsi l’Amiens Porto d’ouvrir le score ? Nul ne le saura jamais… L’histoire retiendra (simplement) que l’Amiens SC aura justifié son statut actuel de leader de Régional 1. S’imposant lors d’une confrontation « intra-muros » dont le suspens allait être ôté dès la pause (4-0).

« Cette équipe remaniée, en raison d’une infirmerie qui ne désemplit pas, s’est fort bien acquittée de sa tâche. Nous redoutions notre adversaire et sa force de caractère. En appliquant scrupuleusement les consignes, les filles ont su éviter toute cruelle désillusion. Le score peut apparaître sévère j’en conviens, je retiendrais surtout que chaque but demeure différent dans sa conception » analysait Camille Merle. Dont les protégées venaient de lui offrir un (bien) agréable cadeau d’anniversaire. À leur façon.

football asc feminines porto kevin devigne gazettesports 61

« Ce rendez-vous se définit toujours très particulier, de part son contexte et ce parfum de suprématie locale. Compte tenu de nos nombreuses absences, l’anxiété se voulait légitime » admettait la responsable technique d’un Amiens SC qui continue à caracoler en tête de son championnat. Brillant début de saison que Camille Merle souhaite néanmoins appréhender avec retenue : « Engranger les succès est une satisfaction. Pour autant, conserver les pieds sur terre est une préoccupation ! » lançait-elle encore. Tout en saluant la prestation d’un groupe contraint « parfois à devoir composer avec les moyens du bord ».

Un anniversaire célébré… comme il se doit !

Une flexibilité que traduisait (encore) Camille Martin installée sur le banc et prête à bondir et même apporter sa pierre à l’édifice. Comme elle le fera d’ailleurs en apparaissant à point nommé afin de pousser le ballon au fond des filets visiteurs. Et malgré ces incessantes redistributions des rôles, il n’aura suffi que d’un seul acte pour que l’Amiens SC n’assombrisse un peu plus encore l’horizon du voisin « Portugais ».

Une formation dont la générosité dans l’effort ne devait donc être récompensée. Une situation « pesante » qui n’a de cesse de chagriner Ophélie Vaquier. Et la capitaine de l’Amiens Porto ne mâche d’ailleurs ses mots, ni n’ose dissimuler une réelle frustration. « Nous étions conscientes que ce très court déplacement serait à haut risque. A la lecture du résultat, certains s’imagineront une confrontation déséquilibrée. Et pourtant, nous avons eu les premières opportunités, sans réussir malheureusement à les concrétiser. Si Louise (Lakotko) réalise une superbe parade, nous sommes en droit d’être sceptiques concernant l’interprétation du règlement par l’arbitre sur l’action suivante… » Du bout des lèvres, elle évoque ainsi cette « faute de main qui aurait pu être sanctionnée d’un penalty ».

Si Louise (Lakotko) réalise une superbe parade, nous sommes en droit d’être sceptiques concernant l’interprétation du règlement par l’arbitre sur l’action suivante…

Ophélie Vaquier, capitaine de l’Amiens Porto

La demoiselle en noir en a cependant décidé autrement, influençant (peut-être) le scénario d’une rencontre basculant ensuite au calvaire pour l’Amiens Porto. Nouveau revers, le quatrième en autant de prestations qui l’enfonce un peu plus encore dans les eaux troubles de ce championnat. Tandis que son rival d’un jour continue à surfer sur la vague du succès.

football asc feminines porto kevin devigne gazettesports 67
  • AMIENS. Complexe Sportif Emile Guégan. Amiens SC bat Amiens Porto 7-0 (4-0)

Arbitre : Mme Sara Decoker assistée de MM. Larzet et Flicourt

Gazon synthétique. Temps frais et brumeux.

Buts pour l’Amiens SC : Karaoun (2), Candelée, Bennia, Tellier Bouazni, Cadasse, Martin.



Fabrice Biniek

Crédit photos : Kevin Devigne – Gazettesports