AMIENS SC : Un sacré défi

foot asc elielber gazettesports 11 09 2021 6024
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En grande difficulté au classement, l’Amiens SC n’accueille pas, avec le Toulouse FC, le meilleur adversaire pour se relancer.

L’Amiens SC n’est désormais plus seulement en recherche d’une première victoire à domicile, qui serait d’encore meilleur ton que le club profite de la rencontre de ce samedi pour fêter ses 120 ans. Car le club picard est maintenant également barragiste et doit donc se sortir d’une situation périlleuse. Régis Gurtner ne disait d’ailleurs pas autre chose en conférence de presse lorsqu’il était interrogé sur les ambitions à avoir sur cette saison : « Pour l’instant, on est 18èmes, donc l’objectif c’est de ressortir de cette zone, de remonter au classement. Si on ne réagit pas rapidement les ambitions vont être revues fortement à la baisse. Je suis optimiste, ambitieux et compétiteur, mais il faut d’abord se mettre le cul par terre (sic) pour se sortir de cette situation compliquée. »

Une déclaration qui évoque, en creux, le manque de caractère d’une équipe composée de joueurs de qualité mais à laquelle il manque encore un petit supplément d’âme. Quelque chose que ne contredit pas Philippe Hinschberger qui « aimerait bien une équipe avec un peu plus de caractère », mais également Régis Gurtner, lucide : « On manque peut-être un peu de caractère, c’est à chacun d’amener un plus dans l’équipe, à donner davantage, on se doit de tous élever notre niveau, surtout mentalement, si on veut arriver à battre des équipes comme Toulouse. Je pense qu’on n’est peut-être pas une équipe sur l’ensemble d’un match, quand la victoire nous tend les bras comme contre Pau, on se doit de ne pas concéder ce but dans les derniers instants, il va falloir être costaud sur l’ensemble d’un match. On a un effectif de qualité individuellement, mais on n’a pas réussi à battre des équipes comme Rodez, Pau ou QRM, qui jouent le maintien. »

Allier esprit de conquête et méfiance, un savant mélange à trouver

Une dernière remarque qui souligne également que l’Amiens SC doit changer d’état d’esprit quant à sa saison. « Il y a des équipes qui sont préparées à lutter pour le maintien, ajoute ainsi le portier amiénois, nous peut-être un peu moins. Il faut vite se mettre en condition pour cette lutte. Il va falloir vite se mettre dans la tête que ça va être une saison compliquée. Il faut être prêt mentalement à jouer le maintien. » Une force mentale qui peut tout de même avoir été acquise lors des dernières rencontres, notamment le nul obtenu à 9 contre 11 à Nancy. « Ça doit souder le groupe, insiste en effet Philippe Hinschberger, on peut citer aussi la deuxième mi-temps contre Nîmes, ce sont des choses fédératrices. On devait souffrir ensemble, traverser 45 minutes sans toucher la chique, il fallait cavaler. On l’a plutôt bien fait, on n’a rien concédé si ce n’est un tir dévié. »

football ligue 2 amiens sc vs sochaux 21 22 0033 leandre leber gazettesports
Regis Gurtner a prévenu les siens, il va falloir se mettre en mode maintien

Des valeurs qu’il faudra démontrer dès ce samedi. Car l’adversité sera d’un tout autre niveau que la pâle lanterne rouge nancéienne, même en double supériorité. Car cette équipe de Toulouse fait figure d’ogre. Et si sa défaite contre Caen lors de sa dernière sortie « humanise un peu cette équipe qui a survolé le début de championnat », difficile de passer sous silence ses 7 victoires et 2 nuls ainsi que son attaque de feu, la meilleure du championnat, et de loin, avec 22 buts soit plus de 2 par match. Face à un « rouleau compresseur qui épuise ses adversaires » et « qui présente très peu de faiblesse », difficile par ailleurs de calibrer sa façon de jouer comme l’admet Philippe Hinschberger : « Si on ne les contient pas assez, ils vont avoir trop de liberté pour s’exprimer. Mais si on ne prend pas les affaires en main et qu’on ne fait que les regarder jouer, ça ne va pas passer. »

Nul doute donc que cette rencontre des 120 ans va être un grand défi et un sacré casse-tête à aborder pour l’Amiens SC. Surtout privé de 5 joueurs dont 4 offensifs, Dossevi et Badji toujours blessés, Arokodare, Bamba et Lomotey suspendus.


Ligue 2, 11ème journée

Samedi 2 octobre, 15h, Stade Crédit Agricole La Licorne : Amiens SC (18ème, 8 pts)Toulouse FC (1er, 23 pts)

Le groupe amiénois : Gurtner, Thuram – Fofana, Pavlovic, Mendy, Alphonse, Sy, Xantippe, Gene – Lusamba, Benet, Gomis, Lachuer, Traoré, Fofana – Lahne, Diakhaby, Akolo, Gomez


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports