AMIENS SC : Enfin la première à la maison ?

football ligue 2 amiens sc vs sochaux 21 22 0021 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC accueille Pau ce mardi pour décrocher sa première victoire à domicile de la saison.

Il ne s’agit que d’un point, et même d’une place de perdue au classement, l’Amiens SC glissant dangereusement de la 16ème à la 17ème place. Et pourtant, cela ressemblait presque à une victoire tant le scenario amenant à ce 3-3 à Nîmes était positif pour les Picards. « Ce nul qu’on obtient dans les dernières minutes nous met plutôt de bonne humeur. La fatigue se fait moins sentir que si on avait perdu », indiquait ainsi Philippe Hinschberger. Suivi dans ce raisonnement par un Kader Bamba arguant que « pour la tête, ça va faire du bien à tout le monde. » Or, un résultat jouant positivement sur les têtes, c’est peut-être aussi ce dont avait besoin les joueurs samariens. Pour l’offensif arrivé de Nantes dans les dernières minutes du mercato, en tout cas, le constat est clair, « il faut trouver de la confiance. » Et le retour au score contre Nîmes, comme un résultat positif ce mardi pourrait y contribuer.

Car lui comme son entraîneur sont également d’accord sur un autre point : l’équipe amiénoise a des qualités à exploiter. « On est conscient de nos qualités, on a une bonne équipe », affirme ainsi Bamba, « quand je vois l’équipe qu’on a et ce qu’on fait l’entraînement, je ne pense pas qu’on vaille cette 17ème place. » Philippe Hinschberger détaille en s’appuyant sur la deuxième mi-temps réalisée à Nîmes : « On a trouvé des décalages, on a poussé, on a frappé, on a touché la barre, on a mis trois buts, on a fait des centres, on a trouvé des joueurs lancés dans la surface de réparation. Des choses simples. On est capables de le faire, il ne faut pas trop réfléchir. »

Des faiblesses criantes… surtout à la maison

Pour autant, s’il reconnait que ce groupe a des possibilités, l’élément confiance pouvant aider de ce côté (« Je pense qu’on peut capitaliser sur ce match de Nîmes, prendre conscience qu’on est capable de faire des choses »), le coach amiénois tempère et prévient : « Le problème c’est qu’à chaque première incursion de l’adversaire dans la surface, ça fait but. Il faut défendre mieux. Quand on voit les buts qu’on a pris, on paie cher les premières occasions. J’attends plus de maîtrise, qu’on arrête de faire des conneries (sic). Contre Nîmes, on en prend deux sur des rentrées de touche. On n’a pas montré qu’on avait la maîtrise suffisante pour être performant sur un match, il faut profiter de nos temps forts et être meilleurs sur nos temps faibles. »

foot asc elielber gazettesports 11 09 2021 5780
Convaincant lors de ses deux premières sorties sous ses nouvelles couleurs, Bamba sera un des atouts amiénois pour une première victoire à domicile

Des faiblesses encore plus flagrantes à domicile qu’à l’extérieur, cependant. En effet, si Amiens possède un correct 12ème bilan à l’extérieur, avec 5 points en 4 matchs, c’est « famélique » à domicile avec 1 seul point, pire bilan avec Valenciennes et Nancy, et 2 buts inscrits. Un bilan dans toutes les têtes à commencer par celle de Philippe Hinschberger : « On aimerait bien que ce soit un chaudron (la Licorne, ndlr), emmener les gens avec nous. C’est un public qui a besoin de vibrer et l’objectif, c’est ça aussi, c’est très frustrant de ne pas leur faire plaisir. » Même son de cloche du côté de Bamba : « On est pressé d’être demain (aujourd’hui, ndlr) pour entamer une série à la maison. […] Il y a de bons supporters, c’est pour ça qu’il faut se donner à fond à chaque fois qu’on joue ici. »

Pau, pas un grand nom, mais un gros morceau

Pour enfin performer à la maison, il faudra se défaire d’une équipe paloise qui ne paie pas de mine sur le papier et d’un standing moindre mais qui reste sur une série de grande qualité. Ainsi, alors que les Béarnais étaient derniers après 21 journées la saison dernière, avec seulement 14 points, ils ont depuis enchaîné les bons résultats (ils sont la 2ème meilleure équipe de L2 depuis lors, avec 44 points en 25 matchs) pour acquérir un solide maintien et désormais se retrouver à la 5ème place de L2 en restant sur 3 victoires et 2 nuls lors des 5 dernières sorties. Philippe Hinschberger souligne au sujet des Gascons : « C’est une équipe qui est sur une dynamique exceptionnelle. Ils ont bien retenu la leçon de la saison dernière et ils sont partis fort. C’est une équipe qui récite un football plutôt très intéressant. Ils sont capables de jouer en attaque placée, de jouer vite en contre. » Citant au rang des dangers le milieu Lobry, en train d’exploser, et les attaquants Armand et Assifuah.

Pour venir à bout de Pau, le coach samarien devra faire sans Lachuer suspendu et toujours sans Dossevi, blessé. Écarté sur « choix sportif : je n’ai pas aimé sa rentrée contre Rodez », Adama Diakhaby fait lui son retour dans le groupe. Un groupe donc presque au complet et au sein duquel il a fallu faire des choix. Comme à Nîmes, les milieux Mamadou Fofana et Gaoussou Traoré et les attaquant Amadou Ciss et Charbel Gomez en sont, eux, absents.


Ligue 1, 9ème journée

Mardi 21 septembre, 20h, Stade Crédit-Agricole La Licorne : Amiens SC (17ème, 6 pts) – Pau FC (5ème, 14 pts)

Le groupe amiénois : Gurtner, Thuram – Fofana, Pavlovic, Mendy, Alphonse, Sy, Xantippe – Lusamba, Lomotey, Benet, Gomis – Badji, Arokodare, Lahne, Diakhaby, Bamba, Akolo


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports