LES GOTHIQUES : Festival offensif pour finir la préparation

nk45252
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour leur dernier match amical, les Gothiques dominent aisément les Corsaires de Dunkerque (victoire 7-2) et font le plein de confiance avant l’entame du championnat mardi prochain avec la réception des Ducs d’Angers.

C’est le Finlandais Taavi Tiala qui allume la première mèche pour ses débuts sous ses nouvelles couleurs. Les Gothiques ne traînent pas pour inscrire le premier but du match par l’intermédiaire de Klemen Pretnar (1’37’: 1-0). Sur ce début de match, Amiens contrôle le palet, et les quelques tentatives lointaines de Dunkerque n’inquiètent pas Lucas Savoye. Amiens finit par concrétiser sa domination sur une belle action. Florian Sabatier contourne la cage adverse et sert idéalement Simonsen qui trompe le gardien (11’17 : 2-0). Le gamin s’offre un doublé quelques minutes plus tard, après une percée plein axe, le palet passe entre les jambières du cerbère dunkerquois et vient mourir au fond des cages (14’11 : 3-0). Amiens se met en difficulté en fin de tiers en concédant deux pénalités en l’espace de dix secondes. À 3 contre 4, Amiens répète ses gammes en défense et parvient à préserver sa cage inviolée au terme du premier tiers. Les Gothiques dominateurs dans tous les compartiments du jeu repartent logiquement au vestiaire avec un avantage confortable (3-0).

Petit sursaut d’orgueil des Corsaires

De retour sur la patinoire, Amiens s’installe dans la zone offensive. Et alors qu’on les croyait en maîtrise, les Gothiques se font surprendre coup sur coup par les Corsaires. Sur une transition bien exécutée sur la droite de la patinoire, Dunkerque ouvre son compteur (23’52 : 3-1). Avant de réduire encore un peu plus l’écart sur l’engagement qui suit (24’03 : 3-2). Les Amiénois se font surprendre et ne sont pas loin de se faire rejoindre au tableau d’affichage. Le second buteur dunkerquois Budinsky est proche de remettre ça, mais Savoye s’interpose (25’43). Finalement, Amiens se réveille par l’intermédiaire de la fusée Stanislav Lopachuk (29’01 : 4-2). Puis, à la demi-heure de jeu, Spencer Naas fait le tour de la cage adverse et sert Plagnat dans le trafic qui inscrit le cinquième but de la rencontre pour les Amiénois (30’45 : 5-2). Les actions se multiplient devant la cage des visiteurs. Et au bout du tiers, Lopachuk y va de son doublé. L’attaquant biélorusse, décalé par son attaquant, transforme l’occasion sous l’équerre (38’30 : 6-2). Après une minute de flottement qui a vu les visiteurs revenir dans le match, les Gothiques sortent vainqueurs de ce tiers.

Amiens prend le large

Dans le troisième tiers, la configuration reste la même. Amiens domine et Dunkerque procède en contre. Florian Sabatier vient ajouter un septième but pour Amiens. L’attaquant des Gothiques dribble une partie de la défense et glisse le palet sous la barre transversale du gardien (43’14 :7-2). À dix minutes du terme, Coulaud et Visockis enlèvent les gants et sont sanctionnés pour dureté (49’38). Cinq minutes plus tard, Amiens s’offre une séquence à 6 contre 5 sur la patinoire. Puis évolue en double supériorité (55’35) pendant plus d’une minute, sans en profiter. En fin de rencontre, Romand se balade devant la cage adverse, mais ne parvient pas à marquer, le score en reste là.

Amiens s’impose largement, en ayant remporté les trois tiers temps (7-2) dans un match déséquilibré.


Amiens  – Dunkerque : 7-2 [(3-0) (3-2) (1-0)]

Buts pour Amiens : Pretnar assist’ Simonsen 1’37; Simonsen assist’ Sabatier 11’17; Simonsen 14’11; Lopachuk 29’01; Plagnat 30’45; Lopachuk assist’ Bruche et Boivin 38’30; Sabatier assist’ West et Simonsen 43’14;

Buts pour Dunkerque : Raux assist’ Visockis et Dinda 23’52; Budinsky assist’ Birzins et Sarlin 24’03;


Julien Benesteau

Crédit photos Kevin Devigne GazetteSports