LES GOTHIQUES : Un bon match pour la confiance avant Angers

nk45375
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la large victoire d’Amiens contre Dunkerque en amical (7-2) jeudi, Anthony Mortas soulignait l’importance de finir la préparation sur une victoire et se projette déjà vers le premier match de championnat.

Si les Gothiques n’ont jamais réellement été inquiétés par les Corsaires de Dunkerque, les Amiénois se sont tout de même relâchés au début du deuxième tiers, après avoir dominé de la tête et des épaules le premier acte (3-0). À la 25ème minute de jeu, Amiens voyait son avance fondre comme neige au soleil après que les Dunkerquois aient inscrit deux buts en une poignée de secondes (23’52 : 3-1 ; 24’03 : 3-2). Un relâchement qui n’est pas du goût de l’entraîneur d’Amiens : « On a eu une période de flottement de 10 minutes dans la deuxième période où on a oublié de jouer, on n’a pas respecté l’adversaire et dans le sport comme dans la vie quand on ne respecte pas la personne en face, on le paye donc il a fallu mettre un coup de collier ». Au bout du tiers, Amiens parvenait à relever la tête et inscrivait trois buts supplémentaires, portant le score à 6-2 avant le dernier acte.

Jouer une D1 permettait d’avoir un peu plus le palet

Dans le dernier tiers, Amiens faisait le job, en préservant sa cage et en ajoutant un dernier but au tableau d’affichage. Dans sa globalité la partie fut déséquilibrée face à une équipe de division inférieure. « Jouer une D1 permettait d’avoir un peu plus le palet, un peu plus de confiance pour certains, il faut que tout le monde soit bien dans ses patins, c’était une bonne chose de jouer ce match-là ». Avec plus d’espace et de temps pour lâcher le palet, les offensifs amiénois ont pu s’exprimer. Anthony Mortas, perfectionniste, saluait les bonnes séquences de jeu de son équipe, sans oublier de souligner les périodes de moins bien : « Quand on joue simple, quand on ressort le palet rapidement, quand on patine, quand on s’entraide, ça fait des belles sorties de zone, des beaux jeux, malheureusement on n’est pas tout le temps capable de faire cela, on se complique parfois la tâche. »

Trois jours pour préparer Angers

« On a trois jours pour bien travailler et préparer le match contre Angers et rectifier toutes ses petites erreurs » prévenait le coach amiénois. Les Gothiques vont « travailler fort » vendredi matin « pour vider ce qui reste ». Les joueurs bénéficieront de leur samedi pour récupérer. Ils auront alors « deux gros entraînements » dimanche et lundi, avant la réception des Ducs mardi soir au Coliseum. Grâce à ce dernier match amical, les Gothiques font le plein de confiance. Loin d’être anodin pour les têtes, puisque jusqu’à présent ils n’avaient remporté qu’un seul de leurs 5 précédents matchs de préparation. Il était donc important « de finir sur une victoire » pour les hommes d’Anthony Mortas. C’est maintenant chose faite. Défaits à deux reprises contre Angers en amical, les Gothiques ont « hâte » de lancer leur championnat devant leur public.

Amiens  – Dunkerque : 7-2 [(3-0) (3-2) (1-0)]

Buts pour Amiens : Pretnar assist’ Simonsen 1’37; Simonsen assist’ Sabatier 11’17; Simonsen 14’11; Lopachuk 29’01; Plagnat 30’45; Lopachuk assist’ Bruche et Boivin 38’30; Sabatier assist’ West et Simonsen 43’14;

Buts pour Dunkerque : Raux assist’ Visockis et Dinda 23’52; Budinsky assist’ Birzins et Sarlin 24’03;


Julien Benesteau

Crédit photos Kevin Devigne GazetteSports