AMIENS SC : Un effectif chamboulé

football ligue 2 amiens sc vs sochaux 21 22 0023 leandre leber gazettesports
Ⓒ Formose Mendy fait partie des nombreux nouveaux venus dans l’effectif amiénois.
Publicité des articles du site GazetteSports

Avec 17 départs et 15 arrivées, l’Amiens SC a largement renouvelé son effectif, tout en étant capable de conserver certains cadres.

Il fallait du changement. A priori, au regard des nombreux mouvements qui ont émaillés le mercato amiénois, c’est le constat qui a été fait par le nouveau staff et les dirigeants après une saison terminée au 10ème rang sans jamais avoir pu se mêler à la lutte pour la montée. Pour autant, l’Amiens SC n’a pas fait n’importe quoi en gardant un nombre non négligeable de ses cadres, de Gurtner à Diakhaby en passant par Lusamba et Alphonse.

Néanmoins, une petite ombre au tableau subsiste. Nous sommes bien loin de l’effectif constitué « à 85% » promis par le président Bernard Joannin pour le stage d’avant-saison au Touquet. Ainsi, dans l’effectif actuel d’environ 28 joueurs dont dispose Philippe Hinschberger, 7 sont arrivés depuis le début du championnat, soit 25%. C’est d’ailleurs un regret que le coach amiénois n’a pas hésité à afficher publiquement suite à la rencontre amicale disputée le week-end dernier contre Quevilly, affirmant que, s’il était satisfait du recrutement, « c’est un recrutement qu’il faudrait faire en début de saison. »

Une défense centrale et une attaque totalement remaniées, un milieu très stable

Dans le détail, on remarque que cela a bougé dans toutes les lignes, mais pas de la même façon. Ainsi, au poste de gardien de but, on enregistre seulement le départ du n°3 au poste, Coudert, parti remplir le même rôle en L1, à Brest.

Le secteur défensif a toutefois bien évolué. L’ensemble de la défense centrale, notamment, a été reconstruite. Wague, dont le prêt se terminait cet été, est rentré à Nantes tandis que Gendrey a été cédé à Lecce et Monzango prêté à Caykur Rizespor, ce à quoi il faut ajouter la grave blessure d’Opoku, seul défenseur central à être resté. Pour compenser tout cela, trois joueurs sont arrivés, deux plutôt expérimenté, Pavlovic (91 matchs de L1) et Fofana (37 matchs de L1, 35 matchs de L2), et le dernier, plus jeune, Mendy. A droite, Alphonse semble devoir perdre sa doublure, Assogba, dont le départ en prêt n’a cependant toujours pas été officialisé, sans que ce dernier ne soit remplacé. Quant à Rafael Bandeira, sa situation est floue puisqu’il n’a pas été évoqué par l’entraîneur picard au moment de traiter de ce poste et qu’il ne figure pas dans l’effectif professionnel annoncé sur le site officiel du club, mais qu’un éventuel départ n’a fait l’objet d’aucune communication auprès du club et qu’il apparaît toujours comme un joueur amiénois sur le site de l’UNFP. A gauche, Coly, reparti de son prêt, a été remplacé par Sy. S’il n’y avait pas de doublure la saison dernière, il n’y a pas eu de recrue pour compenser ce manque, la solution interne, le jeune Xantippe, ayant été privilégiée.

football ligue 2 amiens sc vs sochaux 0024 leandre leber gazettesports
La défense protégeant la cage de Regis Gurtner a connu de nombreux départs

Au milieu, l’été se sera déroulé dans un plus grand calme. Pour autant, c’est le capitaine Blin qui est parti. Un départ longtemps pas réellement compensé, avant que n’arrive, il y a quelques jours, Jessy Benet, dans un rôle un peu différent, plus offensif, mais avec, lui aussi, une vraie expérience du football professionnel. Si deux autres départs de joueurs ayant terminé la saison dernière au club sont à noter dans ce secteur, ceux de Yatabaré et Ouhatti en prêt, aucun des deux ne comptait plus de 4 matchs la saison dernière. Ainsi, l’arrivée du jeune Fofana compense largement ces défections.

Enfin, lorsque l’on regarde le secteur offensif, on voit que celui-ci a également largement été bouleversé. Si aucun n’était fondamentalement titulaire, Odey, Papeau et Timité sont partis de même que les deux jeunes Tokpa et Bianchini, prêtés en N1 et Ouattara, dont le prêt ne s’est pas avéré très concluant. Pour compenser ces départs, le club a plus misé sur un recrutement qualitatif que quantitatif avec seulement quatre arrivées, dont Bamba et Dossevi pour apporter des joueurs ayant une expérience du haut niveau. Il en va de même pour Badji qui, s’il ne connaissait pas la France, a déjà évolué dans plusieurs clubs réputés (Rapid Vienne, Al-Ahly). Enfin, le club picard a misé sur le pari Arokodare prêté par le club letton de Valmiera. Et sur deux retours de prêts, Akolo et Lahne.


Départs

  • Grégoire Coudert (Brest)
  • Molla Wagué (Nantes, r.p.)
  • Racine Coly (Nice, r.p.)
  • Nathan Monzango (Caykur Rizespor, p.)
  • Valentin Gendrey (Lecce)
  • Ayman Ouhatti (Orléans, p.)
  • Alexis Blin (Lecce)
  • Sambou Yatabaré (Valenciennes)
  • Driss Khalid (Moulins-Yzeure)
  • Abou Ouattara (Lille, r.p.)
  • Stephen Odey (Genk, r.p.)
  • Saman Ghoddos (Bristol, t.d.)
  • Gael Kakuta (Lens, t.d.)
  • Darell Tokpa (Red Star, p.)
  • Florian Bianchini (Avranches, p.)
  • Cheick Timité (Fuenlabrada)
  • Jayson Papeau (Warta Poznan)

Arrivées

  • Nicholas Opoku (Udinese, t.d.)
  • Mateo Pavlovic (Angers)
  • Mamadou Fofana (Metz)
  • Formose Mendy (Club Bruges U-23)
  • Harouna Sy (Dunkerque)
  • Bongani Zungu (Rangers, r.p.)
  • Driss Khalid (Orléans, r.p.)
  • Mamadou Fofana (Le Havre)
  • Jessy Benet (Grenoble)
  • Chadrac Akolo (Paderborn, r.p.)
  • Jack Lahne (Häcken, r.p.)
  • Aliou Badji (Al-Ahly, p.)
  • Tolu Arokodare (Valmiera, p.)
  • Abdoul Kader Bamba (Nantes, p.)
  • Matthieu Dossevi (Denizlispor)


L’effectif 2021/22

  • Gardiens (3) : Gurtner, Thuram, Rongier
  • Défenseurs (7/8) : Pavlovic, Fofana, Mendy, Opoku, Alphonse, Assogba (sous réserve), Sy, Xantippe
  • Milieux (8) : Benet, Lusamba, Lachuer, Gomis, Fofana, Traoré, Zungu, Gnahoré
  • Attaquants (10) : Badji, Arokodare, Lahne, Diakhaby, Akolo, Dossevi, Bamba, Ciss, Gomez, Sangaré


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports