EDITO : Le départ de Maxime Grousset

Natation Meeting National Des Hortillons 2020 Gazettesports Coralie Sombret 15 1024x683 1
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ce mardi, nous ne pouvons pas ne pas relier le titre de Corentin Ermenault au départ du club d’Amiens-Métropole de Maxime Grousset.

Ce nageur, élève de Michel Chrétien, a réussi d’excellents Jeux puisqu’il a pris la 4e place du 100m à Tokyo. C’était dans l’air du temps et depuis plusieurs semaines, nous savions que Maxime allait partir. La nouvelle est donc officielle. C’est un grand espoir de la natation française, surtout dans l’optique des Jeux de Paris qui nous quitte.
La constatation est sans équivoque : après Jérémy Stravius, Corentin Ermenault, Maxime Grousset et Stéphane Houdet, à qui le tour?

En dépit des efforts conjugués du Conseil départemental de la Somme et d’Amiens-Métropole, nos jeunes champions sont sollicités par des clubs plus… riches. Il est parfaitement logique d’un point de vue humain, qu’ils répondent favorablement aux sirènes. La liste des présélectionnés dressée par les instances du département est donc ramenée à 20 noms. Fasse que la Somme ne soit pas trop dépouillée dans les mois qui vont venir.

Toujours au sujet des Jeux Olympiques, deux joueurs des Gothiques Henri-Corentin Buysse et Romain Bault pensaient bien aller aux Jeux d’hiver de Pékin. Malheureusement, l’équipe de France qui n’est plus entrainée par Dave Henderson et Pierre Pousse s’est inclinée face à la Lettonie et restera à la maison.

Pour conclure, à trois ans de Paris, il faut absolument que nos clubs se protègent et qu’ils gardent leurs meilleurs athlètes qui et c’est certain seront sollicités. Mais faut-il que ces clubs en aient vraiment les moyens…



Lionel Herbet

Crédit photo Coralie Sombret gazettesports.fr image d’illustration

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.