JEUX OLYMPIQUES : Le Département et le CDOS de la Somme derrière ses quatre sélectionnés

a08f64f6 762a 4a47 ad7f 92ec0cebe1aa
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

C’est toujours avec une certaine émotion que nous vivons une cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. C’est un moment impressionnant car en général, le stade qui accueille cette manifestation est plein. Ce n’était pas le cas ce vendredi après-midi pour ce qui nous concernait, téléspectateurs français.

Nous ne nous sommes pas vraiment aperçus que le stade de Tokyo était quasiment désert car il avait été décidé que le huis clos devait être respecté. Heureuse surprise, les délégations avaient quasiment envoyé tous leurs athlètes pour défiler derrière leur porte-drapeau. Cela nous a  permis de découvrir que la planète s’était agrandie de nouvelles nations comme par exemple les Iles Marshall, Tuvalu, Nauru qui est un petit pays de 21 km2. Au total, il y avait 206 nations présentes. Les Français étaient quasiment les derniers à défiler et on imagine combien a dû être longue l’attente de nos athlètes à piétiner sur place en attendant leur tour de passage. Le duo de porte-drapeau a emmené tous les autres athlètes dans la bonne humeur. Clarisse Agbegnenou et Samir Ait Saïd ont inondé les écrans avec leurs sourires et on a même vu le gymnaste effectuer un mouvement spectaculaire (salto). Histoire de prouver qu’il était d’attaque, lui qui avait été victime d’un très grave accident lors d’une précédente épreuve aux JO.

Dans la tribune officielle, c’est avec plaisir que nous avons revu Nawel El Moutawakel qui fut championne olympique du 400m haies aux JO de Los Angeles. Nawel fut surtout la première Africaine à s’octroyer une médaille d’or. Elle était venue préparer cette épreuve à Amiens où résidait alors son entraîneur. Depuis, Nawel fut par la suite Ministre des Sports au Maroc et ensuite vice-présidente du CIO. Nawel El Moutawakel est ensuite revenue à Amiens, notamment en rendant une visite aux membres  du CDOS.
Le drapeau olympique qui trône sur un mur dans la salle principale de la Maison des Sports est authentique puisque c’est celui de Sotchi.

Pour ces Jeux Olympiques, le conseil départemental et le CDOS ont uni leurs efforts et sont fiers de ces quatre athlètes (Thomas Jordier, Enzo Tesic, Maxime Grousset, Mewen Tomac) qui, soyons certains, vont tout faire pour ramener une médaille.



Lionel Herbet 

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.