CYCLISME : Tour de France, des rumeurs stupides

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

C’est à chaque fois le même refrain, dès lors qu’un coureur va gagner le Tour de France surtout s’il n’est pas Français, eh bien il est susceptible de s’être dopé et autour de lui, il y a un climat de défiance

Tel est le cas du Slovène Tadej Pogacar qui a remporté son deuxième Tour de France d’affilée. C’est vrai que cette année Pogacar a fait preuve d’une domination écrasante. Il a laissé le minimum d’initiatives à ses principaux adversaires, il a laissé développer des échappées dans lesquelles il n’y avait pas d’adversaire pour la victoire finale. Alors, il était inévitable que des rumeurs se propagent.

Des rumeurs auxquelles Cyrille Guimard entend mettre un frein. Pour celui qui a emmené vers la victoire à Paris dans le Tour de France de Bernard Hinault, Laurent Fignon et Lucien Van Impe, il faut chercher ailleurs. Tout simplement, dans cette conclusion, les coureurs français sont nettement inférieurs aux étrangers et Bernard Hinault peut dormir sur ses deux oreilles : son successeur n’est pas encore né. Certes, il est difficile de faire des comparaisons mais il faut quand même noter que les Bernard Thévenet, Raymond Poulidor étaient d’un autre calibre que les champions français actuels à l’exception de Julian Alaphilippe qui ne s’est pas mis dans la tête qu’il pourrait peut-être gagner le Tour pourvu qu’il dose mieux ses efforts. Pogacar était tout simplement supérieur mais ce n’est pas pour autant qu’on lui garantit 5 voire 6 victoires d’affilée tant tout va très vite dans le monde du sport.

Et puis comment ne pas être révolté quand on voit des policiers envahir l’hôtel d’une équipe, fouiller les valises et considérer les coureurs comme des criminels. Cette façon de procéder a révolté beaucoup de monde car cette même police se comporte avec plus de courtoisie envers certaines personnalités qui ont un comportement plus grave. Puisque nous sommes à quelques jours des Jeux Oympiques de Tokyo, il nous revient en mémoire cette fameuse phrase du Baron Pierre de Coubertin : « l’essentiel est de participer« . Alors, les coureurs français ont participé au Tour de France et Pogacar l’a gagné.

Certes le dopage est un fléau dans le sport et le cyclisme. Mais de là à suspecter tout le monde il y a un pas que nous ne voulons pas franchir. En cyclisme, dès lors qu’un coureur domine la situation il est dopé. Et il est jeté en pâture et tous les commentateurs de télé se déchainent alors que voici 25 ans, certains étaient eux mêmes dans la situation de Pogacar.


Lionel Herbet 

Crédits Photos : Kévin Devigne – GazetteSports

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.