CYCLISME – Hubert Louvet : « Tout est mis en œuvre pour que le GP de la Somme ait lieu »

img 4034
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les sourires étaient de rigueur lors de l’assemblée générale de Promotion Sport Picard, tenue dans la salle polyvalente de Saint-Fuscien dont le maire n’est autre qu’Henri-Paul Fin, membre du club et ancien participant aux Jeux Olympiques de Munich en 1972.

Hubert Louvet est le président de Promotion Sport Picard (PSP) depuis la création de cette association dont le concept est unique. En effet, PSP réunit des sportifs venus de tous les horizons et nous y retrouvons d’anciens coureurs, des dirigeants, des journalistes, des éducateurs etc. Cette assemblée générale devait en principe revenir sur les manifestations de l’an dernier mais pour les raisons qu’on connait, tout a été annulé. Pour 2021, on est optimiste quant à l’organisation du Grand Prix de la Somme mais aussi des 100 Km d’Amiens (course à pieds). Le critérium Prix Jean Renaux n’aura pas lieu et du reste un peu partout en France, les critériums seront quasiment absents du calendrier cycliste. A PSP, Hubert Louvet qui occupe toujours des fonctions importantes au comité régional des Hauts-de-France, est plus particulièrement chargé de l’organisation du Grand Prix de la Somme – Conseil Départemental 80 qui vient de changer de président. Mais Stéphane Haussoulier qui a succédé à Laurent Somon ne changera pas la politique à l’égard de cette épreuve dont la dernière édition remonte à 2019 avec la victoire de Lorrenzo Manzin (Vital Concept BB Hôtels) sur un circuit qui était tracé d’Abbeville à Doullens.

Cette année, la date a été reculée et c’est le dimanche 29 août qu’aura lieu la course dont le départ sera donné depuis le circuit de la Hotoie avec une arrivée à Salouël. « Oui cela vraiment du bien de se retrouver. Cela faisait plus d’un an que ce n’était pas arrivé, note Hubert Louvet. Par la force des choses, nous  avons dû reculer notre course au 29 août. Il faut savoir que le calendrier a été bousculé faute au COVID et nous avons donc dû nous fixer sur le 29 août. J’ose espérer que notre épreuve pourra se dérouler. Nous sommes à bloc dans notre organisation et nous avons transmis le dossier à la Préfecture. Et ce, quatre mois avant la course. Tout le monde a été informé, Amiens Métropole, les communes visitées et la Fédération Française de Cyclisme. Mais il ne faut pas oublier cette épée de Damoclès avec l’évolution du COVID et je dois vous dire que nous n’avons pas encore de nouvelles de Madame la Préfète. Notre dossier est vraiment solide mais  c’est finalement  la commission de sécurité qui donnera le feu vert. Le sport souffre beaucoup de cette pandémie. Nous ne sommes pas le Tour de France mais je puis vous assurer que nous ferons le maximum car les risques sont aussi bien du côté des coureurs que du public.« 

Enfin, à la question le cyclisme n’est pas représenté dans la liste des 21 espoirs présélectionnés pour les J.O. de Paris 2024, Hubert Louvet émet cette réponse : « C’est vrai car nous avions Corentin Ermenault qui est Picard mais il n’est pas licencié chez nous. Vous savez les cyclistes comme d’autres sportifs oublient leur région et ils vont rejoindre un club qui leur promet beaucoup. Ce que je recherche par contre, c’est d’organiser régulièrement un évènement et le GP de la Somme en est un« .


Lionel Herbet

Crédits photos : GazetteSports

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.