BASKET-BALL : L’ASCBB direction la N3

Basketball Ascbb Vs Longueau (reynald Valleron) (30)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Président de l’Amiens Sporting Club Basket-Ball, Olivier Morel revient sur la fusion entre la Pré-Nationale Picarde et celle du Nord-Pas-de-Calais. Il évoque aussi les ambitions et le recrutement de son club. 

NB: Interview réalisée avant l’annonce officiel de la montée en N3

Quel est votre sentiment après cette fusion ?

Cette fusion est une excellente nouvelle, je le demande depuis plusieurs années donc forcément je suis satisfait. On va avoir un championnat très intéressant et digne de ce nom. En pré-Nationale picarde, il y avait trop de disparités entre les équipes. Là il y aura beaucoup plus d’homogénéité et il faudra batailler dur chaque week-end. 

Cela va compliquer votre objectif de montée en NM3 ?

Oui, forcément ce sera beaucoup plus dur de monter mais je préfère. Si vous montez ce sera plus beau et vous serez surtout préparé. L’intensité et l’écart de niveau étaient trop importants entre la pré-nationale Picarde et la NM3. On a pu s’en rendre compte les 3 fois où nous sommes montées. On n’avait pas l’habitude de ce niveau et on a mis du temps à se mettre dans le rythme en début de saison. Ce ne sera plus le cas car le niveau sera tout autre et ça ne peut-être que bénéfique en cas de montée même si la tâche s’annonce plus compliquée. 

Cette annonce est arrivée tardivement, étiez-vous au courant ?

Non, nous n’avions aucune information, nous l’avons appris samedi après l’assemblée générale de la Ligue. C’est une annonce tardive mais il fallait bien que cela arrive un jour et on ne s’en plaint pas. 

Cela va-t-il impacter votre recrutement ?

Non, cela ne va pas impacter notre recrutement car nous sommes dans une situation particulière. En effet nous avons déposé un dossier de repêchage en NM3 qui a été retenu, dans une position plutôt intéressante car nous sommes 11ème national mais premier club des Haut-de-France. Cela veut dire que si un club ne repart pas au-dessus ce sera logiquement nous qui allons le remplacer. Nous devrions avoir une réponse dans les prochains jours. De ce fait, nous avons bâti une équipe capable de jouer la montée en Pré-nationale mais aussi de jouer le maintien en NM3. Si nous avons cette chance on pourrait prendre un joueur supplémentaire mais ce n’est pas certain car financièrement nous n’aurons pas plus de moyens. Si la Métropole d’Amiens met un peu plus cela servira à payer les frais de déplacement et d’arbitrage supplémentaires. Il y a de bonnes chances que l’on reçoive un coup de fil pour savoir si l’on maintient notre candidature. Car si un club de NM2 ne repart pas, cela laisserait une place en NM3. Si rien n’est fait pour le moment, je peux vous assurer que l’on dira oui avec grand plaisir.  Si l’on accède à la N3, ce sera une récompense du travail accompli durant toute ses années et une opportunité que l’on saisira avec plaisir.

Estimez-vous que votre équipe s’est renforcée ?

On a perdu Thomas Sinoquet qui a fait le choix de partir pour évoluer en NM3, c’est dommage car c’était un joueur majeur mais on l’a remplacé de fort belle manière. On a fait venir Baptiste Noé, Thomas Divol et Yahiaoui Boufares. Ils sont capables tous d’évoluer au poste 1-2 voire 3, il n’y aura donc pas de manque à ce poste malgré le départ de Thomas. Pour le reste Babacar nous quitte car son genou ne lui permet pas de poursuivre mais à plus de 40 ans on savait que c’était bientôt la fin pour lui. Ensuite on à le jeune Bihal, qui rejoint Longueau, sinon pour le reste tout le monde reste. On va donc poursuivre sur ce que l’on a fait l’année dernière avec un mélange de jeunes et de joueurs plus expérimentés qui seront importants cette saison surtout si l’on évolue en NM3. On aura peut être un manque à l’intérieur mais ce n’est pas facile de recruter en ce moment après deux ans sans compétition. On verra donc si jamais on trouve une opportunité selon la situation. 

Quels seront les objectifs l’année prochaine ?

Si l’on est en Pré-Nationale, l’objectif comme les années précédentes sera de jouer les premiers rôles et la montée en NM3 même si le niveau sera élevé. Si l’on est en NM3, l’objectif sera de se maintenir. Dans tous les cas, comme chaque année on donnera tout et l’on fera en sorte de montrer une belle image du club. Après il y a de nombreuses incertitudes sur le niveau des autres équipes car après deux années on ne sait pas où vont se situer les autres. Quelle que soit la division où nous évoluerons, il y aura des beaux matchs en perspective et une belle aventure, qui j’espère sera couronnée de succès. 

*Précision, la Pré-National Hauts-de-France sera composée de 4 poules de 8 équipes avec une première phase aller-retour à la fin de laquelle il y aura une nouvelle phase. Les 4 meilleures de chaque poule iront en poules hautes avec à la clef, normalement, deux billets pour la NM3. Pour les 4 derniers ce sera la poule basse qui comportera donc 16 équipes pour 12 descentes. Si rien n’est encore officiel il devrait avoir deux poules hautes et deux poules basses avec match aller-retour. 
Un championnat en deux phases qui pourrait permettre à la Ligue de s’adapter en cas d’un nouvel exercice perturbé par le Covid, pour réussir à finir la saison après deux saisons blanches.

Crédit Photo : Reynald Valleron – Gazettesports

Aurélien Finet