OMNISPORTS : Enfin la réouverture pour les salles de sport !

gym 2647320 1920
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

C’était une date extrêmement attendue par les gérants et propriétaires des salles de sport. Ce 9 juin et après des mois d’attente, la pratique sportive est de nouveau permise en intérieur.

Quasiment à l’arrêt depuis sept mois, les salles de sport d’Amiens ont finalement retrouvé leurs adhérents ce mercredi 9 juin. Recevant uniquement un public prioritaire (sur prescription médicale et sportifs de haut-niveau) depuis le 26 octobre 2020, elles sont désormais ouvertes à tous. Cette réouverture s’accompagne évidemment d’un protocole sanitaire strict, avec une jauge de remplissage de 50%, des masques toujours de vigueur entre les machines et une distanciation de deux mètres entre chaque sportif. « On travaille sur les mêmes bases qu’à la reprise de l’an dernier, à savoir 50 personnes par heure. Etant donné l’espace que l’on possède, on n’atteint jamais ce chiffre. Le masque reste obligatoire pour accéder à la salle et se déplacer entre les machines. On fournit également un spray désinfectant à chaque personne pour que chacun puisse nettoyer sa machine après utilisation » précise Williams Anago, gérant de la salle KeepCool en centre-ville.

Un public au rendez-vous

Forcement ravi de cette réouverture, Williams Anago ne s’attendait pourtant pas à recevoir autant de monde : « On ne s’y attendait pas, c’était une très belle journée, ça nous a fait du bien. C’est vrai qu’on était très attendu pour le 9 juin« . Les habitués étaient bien-sûr au rendez-vous dès l’ouverture, mais Williams Anago constate l’apparition d’un nouveau public « On a eu une sacrée demande de prospects, notre planning commence tout doucement à se remplir, avec le confinement on sent que les gens ont vraiment envie de se remettre en forme. Les gens ont peut-être pris conscience, pendant le confinement, que les salles étaient importantes« . Pour Manon, 25 ans que nous avons rencontré devant l’établissement, c’était une grande première : « Je suis simplement venue demander des informations, j’ai commencé le sport pendant le confinement et c’est vrai qu’avec la réouverture des salles, j’ai eu envie de m’inscrire. »

On se pose pas mal de questions mais on met vraiment tout en oeuvre pour ne pas resubir une fermeture qui serait très très dure financièrement

En attendant la prochaine étape du déconfinement le 30 juin, qui devrait permettre une réouverture de son établissement sans restriction, Williams Anago espère ne pas vivre le même scénario que l’année dernière, qui avait vu le déferlement d’une nouvelle vague à la rentrée. « On s’y prépare, ce n’est pas impossible, l’année dernière on avait rouvert le 8, et cette année le 9. On se pose pas mal de questions mais on met vraiment tout en œuvre pour ne pas resubir une fermeture qui serait très très dure financièrement. »



Timothée Hallet

Crédit Photo : Photo d’illustration