AMIENS SC : Le contenu mais pas le résultat

thumbnail image 6483441 (9)
Ⓒ Gazette Sports

Le septième et dernier match en 21 jours aura été celui de trop pour l’Amiens SC qui s’est incliné sur le score sans appel de 3-0 face à Guingamp. Pourtant, l’ASC a paradoxalement proposé des choses dans cette partie.

Malgré une première période de bon niveau, les Picards rentraient aux vestiaires avec deux buts de retard, un score un peu sévère selon Oswald Tanchot : « C’est cher payé d’être mené 2-0 sur cette première période parce qu’on est puni sur la première situation de Guingamp, quasiment la première possession même. » L’ASC était finalement battu 3-0, un score presque paradoxal au vu de la prestation amiénoise : « Dans la capacité à amener le ballon dans les 30 derniers mètres c’est peut être notre meilleur match avec beaucoup de mouvement, de simplicité, de capacité à jouer entre les lignes. »

thumbnail image 6483441 8
Malgré de nombreuses tentatives, Jayson Papeau n’aura jamais trouvé la faille ce soir

Et si la finition a pêché, le coach samarien ne reprochait pas grand chose à ses hommes : « Par rapport à l’investissement des joueurs, à la qualité du jeu qu’ils ont mis, sauf dans la finition, je pense que les joueurs ont donné le maximum qu’ils avaient. » Un entraîneur qui mettait ce soir le résultat de côté pour mettre en avant l’évolution de son équipe : « Entre ce que l’on proposé à une époque et ce que l’on propose aujourd’hui dans la maitrise collective, il y a quand même beaucoup plus de mouvement, de jeu combiné, de jeu les uns avec les autres, c’est beaucoup plus abouti. »

Une fatigue qui a pesé

Comme face à Ajaccio et Dunkerque, l’ASC a marqué le pas en seconde période, et à l’issue de la rencontre, le technicien samarien reconnaissait même : « Il n’y a plus d’essence. » Et sans « rien enlever à la qualité de Guingamp » Oswald Tanchot trouvait certaines explications après cette rencontre : « On joue avec nos défenseurs qui ne sont pas nos défenseurs au départ, pas notre gardien, le septième match en 21 jours, ça fait beaucoup de choses. »

Les joueurs, en se comportant comme ils se comportent, nous donnent du plaisir et envie de vivre tous les jours qui restent jusqu’à la fin de la saison

Et alors que « certains étaient au bout » face à l’EAG, le technicien picard se tourne désormais vers la récupération de son groupe : « Les joueurs sont très fatigués, donc la semaine prochaine va être axée aussi sur la récup’. Avec la fin de l’enchaînement de matchs il va y avoir aussi un décompression à gérer. » Et bien qu’il reconnaissait « cette saison-là, tout le monde a envie qu’elle se termine, que ça soit moi ou les autres’‘, le coach amiénois abordait cette fin de saison de manière positive : « les joueurs, en se comportant comme ils se comportent, nous donnent du plaisir et envie de vivre tous les jours qui restent jusqu’à la fin de la saison. »

Il est de ces matchs où le résultat est clairement à dissocier du contenu, et ce 3-0 entre Amiens et Guingamp en fait partie. L’ASC aura encore deux occasions de le prouver…

Amiens – Guingamp : 0-3 (0-2)

But pour Guingamp : M’Changama 8′, 34′, Pierrot 62′

Amiens : Coudert / Alphonse – Lomotey – Monzango – Coly / Gomis (remplacé par Lachuer 62′)- Blin (c) (remplacé par Yatabaré 85′) / Diakhaby (remplacé par Timité 85′) – Lusamba – Papeau (carton jaune 35′ remplacé par Odey 57′) / Ouattara (remplacé par Bianchini 62′)

Guingamp : Basilio / Palun – Romao – Sampaio (remplacé par Niakaté 93′) – Mellot / Gomis – Fofana (remplacé par Ba 79′) – M’Changama (c) – Phiri (remplacé par Muyumba 93′) – Rodelin (remplacé par Gaudin 93’/ Pierrot (remplacé par Phaeton 73′)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr