TENNIS DE TABLE – Arnaud Sellier : « Il y avait de l’envie, de la détermination »

match tennis de table astt vs issy les moulineaux (02)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Un bon dimanche pour les pongistes amiénois qui accueillaient et dominaient les Thoréfoléens pour la 16ème journée de Pro B, 3/0. 

Un score net, une grande nouveauté pour les Samariens, comme le soulignait Arnaud Sellier au terme de la rencontre : « Première victoire 3/0 à domicile, ça nous était déjà arrivé de perdre comme ça ou de gagner à l’extérieur, et là on l’a fait à domicile et contre une grosse équipe. » Pour le technicien amiénois, « c’est une histoire de détails, de choses qui tournent ou qui tournent un peu moins… On ne peut pas toujours tout expliquer mais il faut en profiter quand ça arrive ! »

match tennis de table astt vs issy les moulineaux (61)

L’ouverture de la rencontre entre Grégoire Jean (65) et Noshad Alamyan (25) annonçait d’entrée la couleur de la journée : une partie très serrée, mais toujours à l’avantage des joueurs locaux. L’Amiénois ouvrait le bal avec un bel avantage (3-0, 5-2) avant qu’Alamyan ne l’égalise brièvement (5-5, 6-6). À 8-7 Jean faisait finalement le break et s’imposait 11-7 sur la première manche. L’entame du second set, plus disputée (2-2, 4-3), tournait elle aussi en faveur du Samarien qui restait bien lancé dans sa rencontre (6-3, 7-5). La nouvelle tentative de remontée du Breton était alors à nouveau rapidement étouffée et Jean poursuivait sa route jusqu’à une deuxième victoire 11-7. À un point de la défaite, Alamyan sonnait alors la révolte et frappait un grand coup au troisième set (1-4, 3-9), accrochant finalement le point par 4-11. Et la partie tournait toujours à l’avantage du Thoréfoléen lors de la quatrième manche, semant rapidement l’Amiénois (0-7, 3-9) qui tentait tant bien que mal de revenir (4-10, 7-10) avant de s’incliner 7-11. Finalement, Jean reprenait l’ascendant sur son adversaire lors de la belle (4-2, 7-3), bouclant la rencontre par une nette victoire 11-3 qui donnait le premier point aux Amiénois, 1/0

Seul joueur ayant marqué son point à Chartres, Tomi Lakatos (35) revenait en confiance face à Jules Rolland (61). Néanmoins, le premier set restait plus qu’équilibré du début à la fin (3-3, 7-7), aucun des deux joueurs ne parvenant à faire le break, Lakatos sauvant même une balle de set (9-10) avant de s’imposer 12-10. La seconde manche ressemblait fortement à celle qui venait de s’écouler avec une entame très indécise de chaque côté (4-4, 7-7), mais cette fois Rolland réussissait à se détacher de l’Amiénois (7-10), battu 8-11. Un regain de confiance suffisant pour le Thoréfoléen qui repartait en trombe au troisième set (0-7, 2-9), écrasant Lakatos 4-11. Piqué au vif, l’Amiénois se remettait sur de bons rails pour la quatrième manche, prenant rapidement le large (3-3, 10-3) jusqu’à s’imposer 11-5. Seconde belle de la journée pour les deux équipes et match relativement équilibré malgré l’avance prise par le Samarien (4-1, 6-6). Lakatos parvenait tout de même à conserver un léger avantage jusqu’à la conclusion de la partie, 11-9. Amiens prenait alors nettement les devants à l’heure de la pause, 2/0

Deux premiers points satisfaisants pour Arnaud Sellier : « Le premier point est important parce que c’est le leader adverse, un joueur qui ne perd pas énormément de matchs alors ça leur met un petit coup au moral de perdre ce match. Après avoir mené 2/0, puis avoir été rattrapé 2/2, Grégoire ne s’est pas déconcentré, il a fait une super belle avec quelques points vraiment clés. 
Derrière on a une partie très équilibrée qui se termine à 11-9 à la belle avec Tomi, comme la semaine dernière à Chartres. Il n’a raté qu’un seul set, les quatre autres étaient vraiment très serrés. En étant mené 2/1 il a réussi à se remettre dedans, à varier un peu plus son jeu : plus ça allait, et mieux il jouait ; un peu comme l’an dernier où, plus les matchs avançaient, et plus il augmentait son niveau de jeu. Ça fait du bien à la confiance. »

Jamais deux sans trois

Tennis De Table Astt Vs Metz 0066 Leandre Leber Gazettesports

Toujours en plein rétablissement de sa récente fracture du pouce, Jesús Cantero (47) devait affronter Léo de Nodrest (62) pour espérer conclure cette rencontre en trois parties. Cependant c’était le Thoréfoléen qui se détachait le premier (1-5) avant la remontada de Cantero qui ne lâchait plus son adversaire (6-6, 8-8) et l’empêchait même de prendre le point de cette manche (9-10), s’imposant 12-10. L’Amiénois prenait alors les devants au second set et, s’il ne parvenait jamais vraiment à distancer de Nodrest (3-2, 8-7), Cantero bouclait tout de même la manche par 11-8. À un set de la victoire, l’Amiénois tenait le bon bout mais de nouveau le Breton s’accrochait et s’imposait de plus en plus au cours du troisième set (3-4, 6-8), jusqu’à battre Cantero 9-11. S’en suivait alors un véritable mano à mano sur lequel de Nodrest semblait tout d’abord avoir le dessus (1-3, 2-6). Cantero comblait cependant l’écart et prenait même l’avantage jusqu’à obtenir deux premières balles de match (10-8) qu’il ne concluait pas. De fait, il a fallu attendre la sixième balle de match pour que l’Amiénois ne clôture cette journée, s’imposant 15-13 au bout du suspens.

« Les trois matchs se sont vraiment joués à peu de choses parce que si Jesús perd ce quatrième set après cinq balles de match, je pense qu’il aurait pris un coup au moral et que ça aurait été dur de s’y remettre. On sait qu’il a un mental un peu aléatoire cette année, mais aujourd’hui il était bien. Il n’était pas encore au top du top, mais même dans l’attitude il était vraiment bien. Il a quand même battu un sacré joueur qui a fait des points assez incroyables ! Aujourd’hui il n’y a pas grand chose à dire, ils ont tous vraiment bien joué. Il y avait de l’envie, de la détermination. »

Un championnat intéressant qui sera serré jusqu’au bout

Ce 12ème succès de la saison place les Amiénois en seconde position au classement (39 points), toujours avec deux matchs d’avance sur les Chartrains en 3ème place. Les quatre joueurs bénéficient maintenant d’un mois d’arrêt avant d’entamer la toute dernière semaine de compétition à partir du 18 mai chez la lanterne rouge nantaise, puis le 21 avec la réception du leader roannais. Des matchs à venir que le coach samarien analysait tout de même avec prudence.

« Thorigné avait encore des chances de monter en Pro A, mais après leur défaite ici sans marquer de point, on les a un peu tués malheureusement. Il y aura encore un match sans doute très important contre Roanne la dernière journée alors, on ne va pas trop se projeter, mais il va falloir que les Roannais viennent chercher des points chez nous et ce n’est pas forcément évident. 
La saison va vraiment se décider sur la dernière journée avec notre match contre Roanne et celui entre Chartres et Thorigné puisque Thorigné avait battu Chartres 3/0 à l’aller. C’est vraiment un championnat intéressant qui sera serré jusqu’au bout puisque même dans le bas du tableau rien n’est encore fait. Nantes est sur une bonne dynamique et nous aussi, mais notre prochain match est dans un mois donc d’ici là les dynamiques peuvent encore changer et s’inverser. »


Amiens STT – Thorigné-Fouillard : 3/0
G. Jean / N. Alamyan : 3/2 (7 7 -4 -7 3)
T. Lakatos / J. Rolland : 3/2 (10 -8 -4 5 9)
J. Cantero / L. de Nodrest : 3/1 (10 8 -9 13)




Océane Kronek

Crédits photos : Ève Gourdain – Gazettesports.fr