TENNIS DE TABLE : Mauvaise opération pour l’Amiens STT

Tennis De Table Astt Vs Metz 0037 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le retour au championnat a été difficile pour les pongistes de l’Amiens STT qui sont allés s’incliner cruellement à Argentan, 3/2. 

La journée avait pourtant bien débuté avec une victoire impériale de l’Amiénois Horacio Cifuentes face à Arseniy Gusev, 0/3. S’il était bien entré dans son premier set (1-5, 2-7), l’Argentin jouait à se faire peur sur la conclusion, s’imposant à la belle 10-12 après avoir laissé Gusev recoller progressivement (4-8, 8-9). De nouveau, Cifuentes démarrait la manche avec un large avantage sur son adversaire (1-3, 2-9) avant que celui-ci ne bataille pour revenir à deux longueurs du Samarien (7-9). La manche se concluait par un second point amiénois, 7-11 et les deux joueurs enchaînaient sur un troisième set, de plus en plus serré et équilibré. D’entrée, Cifuentes et Gusev se rendaient coup pour coup, maintenant longtemps une égalité parfaite (3-3, 6-6, 9-9). Après une balle de match sauvée, l’Amiénois reprenait l’avantage et s’imposait une dernière fois par 12-14, offrant le premier point à l’équipe samarienne, 0/1.

Tomi Lakatos avait ensuite l’opportunité de creuser l’écart en faveur des Amiénois lors du match qui l’opposait à Maksim Kiselev. Mais malgré une multitude de points très disputés entre les deux joueurs, la balance penchait trop souvent en faveur du représentant local et celui-ci s’imposait donc 3/1. De fait, si l’Amiénois débutait la rencontre en tête (2-4, 4-8), Kiselev ne perdait pas le fil de la rencontre et s’imposait même 13-11. Légèrement déstabilisé par ce retournement de situation, Lakatos prenait du retard au second set (3-1, 8-3) mais revenait dans la partie jusqu’à se remettre à égalité avec son adversaire (10-10) avant de céder une nouvelle fois à la belle, 12-10. Toujours concentré sur sa confrontation, l’Amiénois parvenait à prendre l’avantage au troisième set (3-6) et, bien que Kiselev ait tenté de repasser devant (8-8), Lakatos conservait son avance jusqu’à s’imposer 9-11. Malheureusement l’Argentanais allait prendre un avantage trop conséquent à l’entame du dernier set (4-1, 8-4) et le dernier point de cette partie allait à Kiselev, 11-5 (1/1). 

La partie aura été d’autant plus rude pour Grégoire Jean qui se mesurait à Vildan Gadiev, joueur qui avait déjà mis les Amiénois en difficulté lors du match aller. Sans avoir réellement eu le temps de s’exprimer, le Samarien s’inclinait lourdement 3/0. En difficulté dès le début du premier set (3-1, 10-3), Jean ne parvenait pas à se sortir de sa spirale infernale et cédait le premier point par 11-5. Et les choses n’allaient pas s’améliorer à la manche suivante avec des échanges tout aussi difficiles pour l’Amiénois (3-0, 7-2) qui s’inclinait cette fois 11-4. Le troisième set était nettement plus équilibré et Jean semblait pouvoir reprendre la main sur ce match avec un score souvent de parité (4-4, 7-7), mais la performance du Samarien s’arrêtait là, tout comme son match puisqu’il s’inclinait finalement 11-7 sur ce dernier set, laissant les locaux prendre un net avantage, 2/1

Cruelle désillusion sur le double

Horacio Cifuentes faisait ensuite son retour face à Maksim Kiselev pour espérer maintenir l’équipe amiénoise dans la compétition. Et une nouvelle fois le jeune Argentin ne cédait aucun set à son adversaire, s’imposant sans grand débat, 0/3. D’abord timidement avec un premier point accroché à la belle, 10-12, face à un Kiselev tenace. Cifuentes se détachait alors immédiatement au set suivant (1-6, 4-7), mais de nouveau l’Argentanais remontait la pente et tentait d’inverser la vapeur, sans succès, face à l’Amiénois qui l’emportait 9-11. Cifuentes concluait ce match sans difficulté par une victoire 8-11, offrant à ses coéquipiers une dernière chance de remporter cette journée au double décisif (2/2).

Un double qui d’ordinaire, peu importe sa composition, parvient à conclure le match sur une bonne note. Mais Vildan Gadiev et Arseniy Gusev ont mis un terme à la série de victoires au double en s’imposant 3/2 face aux Picard Grégoire Jean et Tomi Lakatos. De fait, la cinquième rencontre de la journée démarrait de façon déséquilibrée pour les Amiénois qui s’inclinaient sèchement 11-5 au premier set avant de rebondir de la même façon avec une victoire explosive, 4-11. Mais la paire samarienne retombait dans ses travers à la manche suivante (1-3, 8-7) et, malgré une balle de match, Jean et Lakatos s’inclinaient 12-10. Le quatrième set tournait en faveur des Amiénois qui, bien que menés 4-1, s’imposaient 8-11 avant de perdre la manche décisive par 11-8 également. 

Une défaite d’autant plus lourde que les Samariens, bien que toujours en tête du classement provisoire, auraient pu saisir cette journée comme une opportunité de se rapprocher de Roanne, défaits pour la seconde fois cette saison. Le nouveau défi de la semaine se jouera ce jeudi à domicile pour les joueurs d’Arnaud Sellier qui accueilleront les pongistes d’Issy-les-Moulineaux (9) à 17h30.


Bayard Argentan – Amiens STT : 3/2
A. Gusev / H. Cifuentes : 0/3 (-10 -7 -12)
M. Kiselev / T. Lakatos : 3/1 (11 10 -9 5)
V. Gadiev / G. Jean : 3/0 (6 5 7)
M. Kiselev / H. Cifuentes : 0/3 (-10 -9 -8)
Gadiev-Gusev / Jean-Lakatos : 3/2 (5 -4 10 -8 8)


Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr