TENNIS DE TABLE : Le fort Labaume bien défendu

Tennis De Table Astt Vs Argentan Gazettesports Coralie Sombret 14
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Une fois de plus l’Amiens STT a frappé un grand coup ce dimanche dans sa salle avec une victoire face à Bayard Argentan, 3/2. Un quatrième succès consécutif qui les maintient en tête du classement.

L’après-midi débutait par une opposition entre Horacio Cifuentes (n°48) et Vildan Gadiev (n°64). Et tout semblait bien parti pour l’Amiénois qui entamait sa rencontre par un cinglant 5-1 avant de se faire rattraper 9-8 puis de s’imposer 11-8. Le Normand revenait alors dans le match avec un break à 5-5 au second set qui lui permettait de l’emporter 7-11. La partie restait tout aussi serrée au cours de la troisième manche avec une défaite à la belle de l’Amiénois, 10-12. Argentan marquait donc le premier point de cette quatrième journée, et l’ASTT débutait la rencontre avec un léger retard, 0/1. 

Tomi Lakatos (n°35) devait donc battre Viacheslav Krivosheev (n°59) pour remettre les Samariens sur de bons rails. Le premier set fut long entre les deux joueurs qui ne se départageaient qu’à la belle, 10-12, après une excellente remontée de l’Amiénois alors qu’il était mené 3-7. Lakatos enchainait ensuite avec un départ sans-faute au second set (10-4) et tout semblait acquis pour le Hongrois alors que son adversaire ne lâchait pas la manche et parvenait à remonter son retard. Malgré quelques frayeurs, le Samarien validait ce premier point par 13-11. Si Krivosheev était toujours très accrocheur par la suite et ne se laissait pas distancer par Lakatos, celui-ci remportait tout de même les deux points suivants par 13-11 puis 11-9. La quatrième manche allait en faveur du Normand qui s’imposait 9-11 avant que Lakatos ne reprenne les devants avec le gain de l’ultime manche 11-7. Les deux collectifs étaient donc remis à égalité au terme de ce second match, 1/1. 

Pour le coach Arnaud Sellier, « c’était un match difficile déjà parce qu’on a été menés au score, la deuxième partie a vraiment été très serrée entre Tomi Lakatos et Viacheslav Krivosheev… De plus Tomi n’était pas dans son meilleur jour, il a fait un peu plus de fautes qu’à l’accoutumée alors on était un peu plus tendus sur ce match parce qu’on savait que si on le perdait, on était mal embarqués. Quand Tomi a réussi à s’en sortir on a repris espoir et derrière Grégoire a dominé assez largement son adversaire. »

« Et comme d’habitude, on s’est retrouvés au double ! »

Parce qu’au retour de la pause, Grégoire Jean (n°65) faisait son entrée en piste face à Maksim Kiselev (n°93). Timide sur le premier set où il lui a fallu du sérieux pour se débarrasser de son jeune adversaire, Grégoire Jean se détachait finalement de justesse par 11-9. Le rythme s’accélérait par la suite lorsque l’Amiénois dominait les deux manches suivantes par 11-5, donnant par la même occasion un peu d’air au banc picard. Labaume respirait mieux avec ce nouveau point qui plaçait enfin l’Amiens STT en tête après trois rencontres, 2/1.

Mais Vildan Gadiev allait de nouveau donner du fil à retordre aux Samariens, cette fois face à Jesus Cantero (n°47). Bousculé par une première défaite 5-11 à l’entame de la partie, l’Espagnol ripostait sans trembler sur les deux manches suivantes (11-9, 11-5). Et à nouveau le sort semblait vouloir pencher en faveur des Amiénois quand Cantero, menant par 2 sets à 1, était à trois points de remporter un dernier set, synonyme de victoire (8-8). Mais c’est finalement Gadiev qui s’imposait sur les quatrième et cinquième manche (8-11, 7-11), offrant une chance aux Normands de repartir avec la victoire sur le match en double, 2/2.

« Le match entre Jesus et Vildan Gadiev a encore été très serré, Jesus est vraiment passé tout près de la victoire parce qu’il menait deux sets à un, 8-8, alors on s’est dit “ça va peut-être le faire” et ça ne l’a pas fait… Et comme d’habitude, on s’est retrouvés au double ! »

« Le double ce n’est pas qu’une histoire de niveau individuel »

Et c’est encore une fois un nouveau duo samarien qui se présentait pour l’ultime rencontre de cette journée. Horacio Cifuentes et Grégoire Jean allaient donc affronter Kiselev et Gusev pour clôturer ce dimanche. Vainqueurs 11-6 sur le premier set, les Amiénois se faisaient ensuite corriger à la manche suivante, 4-11. Très serré jusqu’à la dernière balle, ce double se terminait par deux victoires consécutives des locaux (11-9, 11-7), signant une quatrième victoire successive, 3/2. 

« On a aligné un double que l’on n’avait jamais essayé mais on sentait qu’ils étaient un peu plus confiants que leurs adversaires et le double ce n’est pas qu’une histoire de niveau individuel mais aussi d’envie. J’ai trouvé que notre duo était un peu supérieur, ils avaient des solutions et quand ils jouaient bien ils étaient vraiment au-dessus. Notre mini kop composé de deux personnes a aussi su faire la différence dans les moments un peu compliqués ! » analysait finalement le technicien amiénois après près de quatre heures de lutte acharnée par ses joueurs. « Nos joueurs pouvaient gagner tous les matchs et c’était également le cas de l’autre côté parce qu’il n’y avait pas énormément d’écart. Je me disais qu’on pouvait très bien gagner 3/0 comme on pouvait perdre 0/3. On était très légèrement supérieurs à Argentan mais Horacio n’était pas en grande forme et c’est quelque chose qui peut aller vraiment très vite : dès que l’on perd un match, on se retrouve dans la difficulté. Puisque c’est le premier arrivé à trois points qui l’emporte, quand on en perd un on sait qu’il y a déjà un tiers du travail fait pour l’autre équipe. On le sait, le championnat est très serré, il n’y a pas d’équipe faible, avec des joueurs de niveaux à peu près équivalents, donc il suffit d’être un peu moins en forme pour que tout de suite on se retrouve en difficulté. »

Il s’agit maintenant pour les Amiénois de bien négocier leur prochain déplacement à Roanne ce vendredi soir afin de confirmer l’excellent début de saison proposé jusqu’alors. Roanne est la seule équipe avec l’Amiens STT à n’avoir pas concédé de défaite depuis le début de la saison, bien que n’ayant joué que deux rencontres à l’heure actuelle.


Amiens STT – Bayard Argentan : 3/2
H. Cifuentes / V. Gadiev : 1/3 (8 -7 -10 -8)
T. Lakatos / V. Krivosheev : 3/2 (-10 11 9 -9 7)
G. Jean / M. Kiselev : 3/0 (9 5 5)
J. Cantero / V. Gadiev : 2/3 (-5 9 4 -8 -7)
Cifuentes-Jean / Kiselev-Gusev : 3/1 (6 -4 9 7)




Océane Kronek

Crédits photo : Coralie Sombret – Gazettesports.fr