AMIENS SC : Deux qualifiés pour la CAN et un imbroglio

amiens sc vs troyes football ligue 2 0070 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Durant cette trêve internationale, trois joueurs de l’Amiens SC disputaient des rencontres officielles avec leur sélection. Pour des destins pas tout à fait égaux.

Dans un premier temps, ce sont deux joueurs amiénois d’un coup qui obtenaient leur qualification pour la CAN au Cameroun l’hiver prochain. Le Ghana de Nicholas Opoku, titulaire, et Emmanuel Lomotey, sur le banc, n’avait besoin que d’un match nul en Afrique du Sud pour valider son ticket. Si la physionomie du match était nettement à l’avantage des Bafana Bafana, la défense ghanéenne menée par l’axial amiénois de 23 ans était peu mise à défaut, mais ne brillait en revanche pas par sa qualité de première lanceuse du jeu. Et quand elle se faisait transpercer, Opoku traînant bas et étant un peu fautif, le score avait déjà été ouvert par les Black Stars ce qui laissait les deux équipes à 1-1, score final après une entrée discrète de Lomotey à un peu plus d’un quart d’heure de la fin.

Déjà qualifiés, les Ghanéens jouaient donc pour le plaisir contre Sao Tome et Principe encore une fois avec Opoku titulaire mais cette fois sans Lomotey sur la feuille de match. Contre une très modeste sélection (5 défaites lors des 5 premières rencontres, 6 joueurs évoluant dans le très faible championnat local), Opoku était plus sollicité qu’attendu mais sortait une partie solide, en n’étant pas impliqué sur la réduction de l’écart des visiteurs. Mais c’est surtout offensivement que le défenseur amiénois brillait, profitant des largesses du marquage santoméen pour ouvrir le score d’une belle tête décroisée dès la 12ème minute sur corner puis ne passant pas loin du doublé à la 34ème d’une tête piquée, toujours sur corner, légèrement au-dessus. Le Ghana termine donc sa campagne de qualification en première position avec 13 points (4 victoires, 1 nul, 1 défaite). Au total, Opoku a participé à 4 matchs (291′) et Lomotey à 2 rencontres (107′).

Qualifiés pour la CAN, les deux hommes, habitués aux stades vides depuis plusieurs mois en Ligue 2, espèrent certainement retrouver public et supporters au Cameroun lors de la compétition qui aura lieu du 9 janvier au 6 février 2022.

Youssouf Assogba toujours dans l’attente

Football Amiens Vs Dunkerque Ligue 2 0041 Leandre Leber Gazettesports
Youssouf Assogba n’est pas encore certain de voir le Cameroun en janvier 2022, la faute à un match décisif contre la Sierra Leone reporté

Pas de qualification en revanche pour Youssouf Assogba et le Bénin… pour l’instant. Pourtant, celle-ci semblait être acquise lors de la première rencontre prévue durant ces deux semaines, contre le Nigeria. Le jeune latéral droit amiénois, aligné d’entrée comme piston réalisait une performance plutôt solide. S’il était pris de vitesse sur la principale opportunité nigériane de la première période, il réalisait plusieurs bonnes interventions défensives au cours de la rencontre, participant activement à ce que les Écureuils atteignent le temps additionnel avec le 0-0 suffisant à la qualification. Assogba était même à deux doigts d’être passeur décisif, à l’heure de jeu, sur un très beau centre sur la tête du Brestois Mounié. Mais alors que le sésame leur tendait les bras, les Béninois encaissaient le but du 0-1 nigérian sur un corner concédé à 20 secondes du terme par leur capitaine, l’ancien Amiénois Khaled Adenon.

Les Écureuils se déplaçaient toutefois en Sierra Leone en position de force, un match nul ou même une défaite par un but d’écart en marquant, suffisant à leur qualification. Mais la rencontre n’a jamais eu lieu. Tandis que les Béninois présentaient des tests négatifs au covid-19 effectués la veille du départ, la Sierra Leone revendiquait 6 tests positifs à leur arrivé sur le territoire sierraléonais, chose que contestait la délégation visiteuses, les joueurs positifs étant tous des cadres dont certains revenant du justement covid-19 et les résultats ayant été communiqués tardivement et dans des conditions douteuses. Notons que Youssouf Assogba ne faisait pas partie des joueurs considérés positifs. La rencontre décisive devrait ainsi avoir lieu en juin prochain. Une occasion, peut-être, pour Charbel Gomez d’accompagner son partenaire pour défendre la présence du Bénin à la CAN.

Notons la qualification de 2 autres joueurs amiénois pas appelés cette fois-ci mais ayant participé à la campagne de qualification de leur équipe : Racine Coly avec le Sénégal (90′) et Molla Wagué avec le Mali (90′). Rappelons également que Florian Bianchini était en équipe de France U20 pour un stage sans match officiel.



Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports