FOOTBALL – Azouz Hamdane : « Il y a une bonne étoile au-dessus de notre tête »

Football Aca Vs Marcq Kevin Devigne Gazettesports 28
Ⓒ Gazette Sports

Après l’annonce de l’arrêt définitif des championnats amateurs dont la N3 et de la saison blanche qui permet le maintien de l’AC Amiens, Azouz Hamdane ne cache pas sa satisfaction de repartir pour une saison à cet étage, avec la détermination de mieux réussir l’intersaison pour ne pas se mettre à nouveau en difficulté.

Bonjour, quel est votre regard sur l’annonce de l’arrêt définitif des championnats ?

C’est plutôt une décision cohérente au regard de tous les critères sur la table aujourd’hui. On pouvait difficilement s’attendre à autre chose comme décision. Je suis plutôt « satisfait » de cette décision parce qu’il aurait été difficile de reprendre ce championnat sur plusieurs points. Le premier point, ça aurait été de remobiliser des joueurs qu’on avait débranché en novembre, qu’on a rebranché pour la Coupe de France, qu’on a re-débranché et qu’il aurait fallu re-brancher pour repartir sur le championnat. Donc ça aurait été difficile. Ça aurait été également difficile pour nous parce qu’on avait eu un début de saison catastrophique. C’est un point qui aurait été difficile à surmonter. Et puis, évidemment, au regard du contexte sanitaire. C’est vrai que c’est compliqué à entendre, quand on demande à certains Français de rester chez eux, que d’autres puissent s’amuser au football. C’est quelque chose que je veux bien comprendre.

On repartira au mois d’août avec une vraie préparation de début de saison, avec des joueurs qui ne seront pas en danger sur le plan athlétique, physique.

Voilà pourquoi, pour moi, tout ça est bien cohérent. On repartira de zéro. C’est une saison qu’on a commencé mais on était pas encore dans une avancée significative pour permettre de conclure à quoi que ce soit. Donc on repartira au mois d’août avec une vraie préparation de début de saison, avec des joueurs qui ne seront pas en danger sur le plan athlétique, physique. C’est également un point important. Donc, je suis plutôt satisfait de la décision qui a été prise.

Cette fois, c’est une décision prise dans un timing intéressant pour préparer la suite ?

Exactement. Ce qui est intéressant, c’est qu’on a 3-4 mois devant nous pour nous permettre de bien réfléchir à ce qu’on souhaite faire pour la saison prochaine, aux erreurs qu’on a faites qui nous ont coûté ce début de championnat catastrophique. Effectivement, ça nous laisse beaucoup de temps pour préparer la saison prochaine.

Il y a des choses à en tirer, malgré tout, de cette saison ?

Football Nationale 3 Amiens Sc B Vs Ac Amiens 0001 Leandre Leber Gazettesports
Après un début de saison compliqué marqué par un passage en réserve, Charly Rosso avait réussi à s’imposer comme l’un des leaders de l’AC Amiens

Oui, bien sûr. Les erreurs que j’ai faites en termes de recrutement. Il y en a énormément, de choses à retirer. Des erreurs qu’il ne faudra surtout pas reproduire. Également les jeunes joueurs, je pense à Ngoma, à Motuta, à Kwinta, qui ont pu évoluer dans ce championnat, qui en comprennent désormais l’exigence. On a eu des révélations dans le leadership de bons joueurs comme Binet ou Rosso qui ont pris les choses en main, en Coupe de France notamment. Il y a des choses à en tirer : il va falloir construire autour d’eux. Et puis consolider ça, déjà en faisant partir quelques joueurs qui ne correspondaient pas forcément à ce qu’on recherchait et en essayant de ne pas se tromper dans le futur recrutement. Et poursuivre le travail avec les jeunes de la réserve à qui on espère faire une place un peu plus importante dans le groupe de 16-18 de l’année prochaine en N3.

Les décisions ne risquent pas d’être compliquées par l’absence de compétition pour se faire un avis sur les joueurs ?

Oui, mais on partira sur des gens qu’on connaît à qui on fait confiance qui nous proposerons des joueurs avec un vrai état d’esprit. Je me suis vraiment rendu compte, là, de l’importance de l’état d’esprit au-delà de la qualité du joueur. C’est un point essentiel sur lequel j’appuierais mon futur recrutement. Bien sûr que l’on n’a pas pu aller voir les matchs pour superviser des joueurs mais on a un réseau assez important avec des gens de confiance, qui connaissent le football pour nous aider à trouver les joueurs qu’on recherche.

L’écueil à éviter, ça va être les joueurs un peu démobilisés par le contexte global ?

Oui, exactement. C’est aussi à nous de remédier à tout ça. Je pense qu’avec le temps, tout le monde se remobilisera, de toute façon. Tout le monde est un peu dans la même situation psychologique, tout le monde en a un petit peu ras-le-bol. On a tous beaucoup de mal à nous projeter, les joueurs comme les entraîneurs et les dirigeants. Je pense que c’est aussi la stabilité et la continuité qui nous permettra de nous projeter.

Je souhaite repartir avec le même staff

Justement, comment peut-on d’ores et déjà envisager la suite, au-delà de la constitution de l’effectif ?

Franchement, je ne sais pas. Pour être tout à fait honnête, je n’ai pas encore réfléchi à cela. Là, l’idée, c’est de bien digérer cette décision. Ensuite, on va discuter un peu avec les dirigeants, ça va être la première étape, je vais réunir mon staff – je souhaite repartir avec le même staff. Ensuite, on mettra en place une stratégie : est-ce qu’on fait des matchs de préparation-détection pour le recrutement en fin de saison ? Peut-être, c’est une option sur la table, qu’on ne repousse pas. On fera si le besoin s’en fait sentir.

Cette année, même s’il y a eu la courte reprise pour la Coupe de France, le temps sans compétition aura été plus long, remettre tout le monde dans le rythme risque de prendre du temps ?

Oui, exactement. Après, si on repart une vraie préparation, des matchs en fin de saison qui nous permettent de retrouver d’abord le plaisir, avant la compétition… On a le temps. Tant que j’ai le temps, je ne suis pas inquiet. Il n’y a pas de soucis par rapport à ça.

On imagine un certain soulagement par rapport à des décisions qui permettent au club de ne pas risquer la relégation, surtout au regard des propositions sur la table en cas de reprise ?

Football Nationale 3 Amiens Sc B Vs Ac Amiens 0097 Leandre Leber Gazettesports
Azouz Hamdane peut retrouver le sourire, les 6 défaites consécutives en championnat sont derrière, l’AC Amiens sera bien en N3 la saison prochaine.

Oui, bien sûr que c’est un soulagement. Ceux qui nous voyaient déjà en R1 doivent être déçus. De notre côté, on est très contents, on est très satisfaits. Après, si la saison avait repris et qu’on avait continué dans ce registre-là, on aurait mérité de descendre. On les a mérités, nos résultats, mais je pense que ça aurait quand même été difficile que l’AC Amiens se retrouve en R1 avec les joueurs qu’elle avait. Ça aurait été un peu du gâchis. C’est bien, il y a une bonne étoile au-dessus de notre tête pour l’instant. Il ne faut pas trop jouer avec le feu non plus. C’est pour ça que je disais qu’il faudra apprendre des erreurs que l’on a commises pour ne pas les reproduire.

On se rappellera que vous aviez pesté contre la gestion de la reprise de la Coupe de France et déploré l’utilisation du quotient pour valider coûte que coûte des montées et descentes la saison dernière, cette fois-ci, les instances ont mieux géré l’affaire ?

Oui, exactement. L’année dernière, où l’on avait absolument rien à jouer que ce soit du point de vue du maintien ou de la montée, je disais que la saison blanche devait être le maître mot puisqu’on avait commencé une compétition que l’on n’avait pas terminé, ils en avaient décidé autrement. Ils avaient peut-être un peu plus de matière pour prendre cette décision, moi je partais du principe que la saison blanche était la moins pire des solutions. Cette saison, ils partent sur une saison blanche, je ne vais pas me contredire alors que c’est ce que je prônais il y a quelques mois : pour moi, c’est une bonne décision.


Morgan Chaumier

Crédits photos : Kevin Devigne / Léandre Leber – Gazettesports