LES GOTHIQUES : Amiens retrouve le top 8 !

hockey sur glace amiens vs nice 2021 kevin devigne gazettesports 12
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour le compte de la 16e journée de Ligue Magnus, les Gothiques se déplaçaient ce soir en Alsace, pour y défier les Scorpions de Mulhouse. Au terme d’une rencontre accrochée, les Gothiques s’imposent finalement 3-2.

Un premier acte compliqué

Pénalisés d’entrée de match (0’54), les Gothiques commencent ce match acculés dans leur zone défensive. Le portier amiénois, Henri-Corentin Buysse, enchaîne les parades avec pas moins de cinq arrêts en moins de quatre minutes. Amiens peine à sortir de sa zone. Le premier lancer amiénois, signé Baazzi, intervient après plus de six minutes de jeu. Nouvelle alerte sur le but de Buysse, quand Antonin Germond trouve la barre transversale du but amiénois (7’08). Aziz Baazzi, encore lui, met à contribution Quentin Papillon à deux reprises sur un bel exploit individuel (8’28). Amiens va mieux depuis quelques minutes, en témoigne ce shoot puissant de Bault, bloqué par le portier mulhousien. Mais c’est quand Amiens se réveille que les Scorpions sont récompensés de leurs efforts du début de période. Danick Crête se retrouve esseulé à la droite du filet de Buysse, et trompe ce dernier d’un bon tir entre les jambières (1-0, 11’40). Les occasions s’enchaînent de part et d’autre. Amiens insiste en fin de période et se procure plusieurs bonnes situations, mais les filets de Papillon restent inviolés. La première période s’achève avec un léger avantage pour les Scorpions, dominateurs dans ce premier acte, 1-0.

Un partout, balle au centre

Comme au début du match, les Scorpions se procurent les meilleures occasions en début de période. Laakso oblige Buysse à réaliser un arrêt de grande classe (21’34). Antonin Plagnat, de retour au jeu après son absence face à Nice, bute à son tour sur Papillon alors qu’il cherchait la lucarne opposée (24’57). Vincent Melun est le premier Mulhousien pénalisé de la rencontre, pour cinglage (26’10). Amiens peine à s’installer, mais met à contribution l’ancien gardien rouennais, qui tient sur cette infériorité. Mais c’est finalement dans la foulée, sur une pénalité différée, que Thomas Suire trouve le fond des filets, d’un tir en pleine lucarne (1-1, 28’52). Quelques instants plus tard, Baptiste Bruche est proche d’inscrire un but somptueux, mais Papillon s’interpose (31’04). Un tir sur réception de Rudy Matima touche ensuite le poteau de Quentin Papillon (32’46) ! Florian Sabatier passe tout proche de son sixième but de la saison, mais, après avoir dribblé Papillon, son tir longe la ligne sans la franchir. Les Gothiques prennent le jeu à leur compte, mais butent sur un portier très solide. Un élan offensif freiné par une pénalité concédée par Joey West (35’23). Le temps s’écoule ensuite, sans grosse occasion des deux côtés. Amiens remporte ce tiers et retourne au vestiaire sur un score de parité, 1-1.

Du spectacle, des buts, et une victoire !

Nouvelle pénalité en début de période contre les Amiénois, cette fois c’est Aziz Baazzi qui est sanctionné (40’43). Buysse n’est pas réellement alerté, et la pénalité est tuée. Quelques secondes après le retour à nombre égal, et sur le premier tir de ce tiers, Jérémie Romand profite d’un véritable caviar d’Alexandre Boivin pour prendre les devants au score, d’un tir entre les bottes de Papillon (1-2, 43’12). Réaction dans la foulée des Scorpions, qui doivent désormais courir après le score. Plusieurs tentatives arrivent au but de Buysse, qui reste serein devant son but. Le buteur, Jérémie Romand, est sanctionné sévèrement pour un coup de genou (47’57), sans conséquence au score, à dix minutes de la fin du match. Florian Sabatier manque son face-à-face avec Quentin Papillon, mais dans la continuité de l’action, c’est l’ancien mulhousien Arturs Sevcenko qui fait le break face à ses anciens coéquipiers, sur une superbe déviation d’un tir de Sabatier (1-3, 51’36). On approche de la fin du match, et Joey West est proche du but du K-O, mais Quentin Papillon réalise un arrêt de grande classe (53’47). Un fait de jeu dommageable, puisque Teemu Loizeau réduit le score quelques secondes plus tard, en trouvant un trou de souris derrière le but de Buysse (2-3, 54’44). La pression s’intensifie dans le money-time, et Alexandre Gagnon, le coach mulhousien, décide de prendre un temps mort assez tôt (57’34), mais Papillon ne sort pas encore de sa cage. Florian Sabatier, sur un raid solitaire, manque à son tour d’inscrire le but qui aurait scellé le sort de ce match (58’36). A moins d’une minute à faire, Papillon déserte sa cage, mais rien à faire, les Gothiques tiennent sur les derniers assauts et s’imposent 3 buts à 2 dans un match très serré sur la glace de l’Illberg ! Tout un symbole, Arturs Sevcenko est élu joueur du match pour les Gothiques d’Amiens. Danick Crête est lui le meilleur joueur mulhousien de ce match.

Très bonne opération au classement pour Amiens qui retrouve le top 8 à l’issue de cette soirée.

Mulhouse 2-3 Amiens (1-0, 0-1, 1-2)

Buts pour Mulhouse : Danick Crête 11’40, Teemu Loizeau (54’44)

Buts pour Amiens : Thomas Suire (Buysse) 28’52, Jérémie Romand (Boivin, Jacome) 43’12, Arturs Sevcenko (Sabatier) 51’36



Arthur Lasseron

Crédit photo : Kévin Devigne – Gazettesports.fr

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.