HOCKEY SUR GLACE – Philippe Halley : « Ce n’est pas facile de laisser derrière les bons souvenirs »

hockey sur glace amiens vs angers j22 kevin devigne gazettesports 9
Ⓒ Gazette Sports

À l’instar de Tommy Giroux, Philippe Halley a lui aussi fait son retour au Coliseum vendredi dernier, lors de la victoire 2-0 d’Angers à Amiens. L’occasion pour nous de lui poser quelques questions.

Philippe, quels sont tes sentiments en revenant ici au Coliseum ?

Ça fait toujours chaud au cœur, rien que de revoir un peu l’endroit où on a eu de si beaux souvenirs. On a gagné deux coupes de France, donc à chaque fois que l’on revient ici on voit la coupe en haut (ndlr : dans le hall du Coliseum), on voit la photo en sortant de l’autobus sur le Coliseum. Ce sont de bons souvenirs et ça fait toujours chaud au cœur de revenir ici.

Ça a été pour Tommy et moi, le début de notre aventure européenne, c’est quelque chose de solide, et on ne l’oubliera pas de sitôt

Cette période amiénoise a une place particulière pour vous ?

On va toujours s’en rappeler. Ça a été pour Tommy et moi, le début de notre aventure européenne, c’est quelque chose de solide, et on ne l’oubliera pas de sitôt, c’est certain.

La décision de quitter le club cet été n’a pas été trop compliquée à prendre ?

Ce n’est pas facile de laisser derrière les bons souvenirs que l’on avait à Amiens, mais on était prêt à relever un nouveau défi.

Concernant Angers, vous avez un bon groupe, avec une équipe très travailleuse…

Oui et je crois que ça a peut-être aidé à notre recrutement, le fait que l’on soit des joueurs qui travaillent toujours très très fort. Chacun apporte son identité à l’équipe et c’est exactement ce que l’on veut cette année. Il y a quatre trios qui travaillent fort, de gros défenseurs qui relancent bien l’attaque et un gardien très solide aussi, donc c’est l’identité que l’on projette et qu’on applique sur la glace.

L’objectif principal c’est d’atteindre les objectifs d’équipe

Te fixes-tu des objectifs personnels ?

Non, c’est rare que je me fixe des objectifs, c’est sûr que lorsqu’il y a des objectifs d’équipe tu veux contribuer au succès de l’équipe et les objectifs personnels vont venir en même temps. L’objectif principal c’est d’atteindre les objectifs d’équipe.

Et quels sont les objectifs d’Angers ?

C’est sûr qu’avec l’équipe que l’on a construite il faut au moins terminer dans un Top 4. Et après c’est un titre que l’on vise. Mais cette année, avec la coupe de France qui n’aura probablement pas lieu, ou les play-offs qui n’auront peut-être pas lieu non plus, c’est de faire le mieux possible à chaque match, faire le plus de matchs possible, et on verra l’an prochain.



Propos recueillis par Arthur Lasseron avec Quentin Ducrocq

Crédit photo Kevin Devigne Gazettesports.fr