FOOTBALL : L’Amiens SC dit adieu à toutes ambitions

thumbnail image 6483441 (10)
Ⓒ Gazette Sports

Au terme d’une nouvelle triste soirée à la Licorne, Amiens s’est incliné face à Sochaux (1-0). Les matchs et les désillusions se suivent, et les Amiénois prouvent malheureusement que viser plus haut n’était pas possible.

Si l’ASC pouvait encore entretenir l’espoir d’une fin de saison palpitante en cas de succès face à Sochaux, la rencontre a sans doute mis fin aux éventuels espoirs picards. Dominés en première période, assez inoffensifs dans l’ensemble, les Samariens ont une nouvelle fois déçu à domicile et se sont inclinés 1-0. Après la rencontre, Oswald Tanchot faisait d’ailleurs un retour sans concession sur ce premier acte : « Ce soir il ne faut pas sectoriser les manques, parce qu’en première mi-temps les manques étaient partout. Ils étaient en attaque, dans la construction du jeu, dans l’intensité, dans les intentions. […] En première mi-temps on n’a pas joué, j’ai envie de dire que l’on a été des figurants. » Malgré une situation confortable au classement, les joueurs semblent sous pression, un sentiment partagé par le coach amiénois, qui avait d’ailleurs interrogé ses hommes à la pause : « C’est exactement ce que j’ai demandé à la mi-temps (ndlr : aux joueurs) : « Peur de quoi, de qui ? Il n’y a pas de raison de ne pas se lâcher, entreprendre, se montrer… »

Ce qu’ils sont capables d’amener à l’équipe, ils ne le donnent pas toujours, ils sont plutôt encore sur des projets individuels

Quoi qu’il en soit, les chiffres sont aujourd’hui peu flatteurs pour les Samariens qui n’ont plus gagné depuis quatre rencontres… durant lesquels ils n’ont pas inscrit le moindre but. Neuvième ce soir, à 11 points d’Auxerre 5ème, Amiens va devoir assurer son maintien à défaut de rêver en cette fin de saison. Un moindre mal, car si l’entraineur samarien parlait d’une « bonne mentalité dans le vestiaire« , il reconnaissait aussi quelques défauts dans l’état d’esprit : « Ce qu’ils sont capables d’amener à l’équipe ils ne le donnent pas toujours, ils sont plutôt encore sur des projets individuels, ce n’est pas toujours conscient, ce n’est pas toujours sciemment, mais il n’y a pas cette dimension d’équipe en toutes circonstances. »

football ligue 2 amiens sc vs sochaux 0040 leandre leber gazettesports

Amiens n’est pas d’attaque

Le constat semble le même depuis un mois, et une nouvelle fois, Amiens a montré toute son incapacité à se montrer dangereux. Pas de but inscrit depuis quatre matchs en championnat, seulement deux inscrits lors des six derniers matchs à domicile, les statistiques sont bien révélatrices des carences offensives des Picards. Un constat dont avait bien conscience le technicien picard : « Je le sais, je vis avec ça, et je le regrette, mais il ne faut surtout pas être résigné. » Et si, après une seule frappe (hors cadre) en première période, les Amiénois ont eu quelques opportunités en seconde mi-temps, la confiance ne semble toujours pas là, comme le concédait Oswald Tanchot : « Quand on en loupe une, on en loupe deux, ça rentre aussi dans la tête des joueurs et on a une forme d’impuissance. »

Face à Sochaux, les Amiénois semblent avoir perdu toute illusion d’accrocher un barrage. Avec 10 points d’avance sur le barragiste, le matelas semble confortable, mais méfiance, Amiens va affronter consécutivement le 3ème, le 5ème, le 2ème et le 1er de Ligue 2…

Amiens SC – FC Sochaux : 0-1 (0-0)

But pour Sochaux : Bedia 65′

Amiens : Gurtner / Gendrey (remplacé par Bianchini 78′ carton jaune 86′) – Opoku – Wagué – Coly (carton jaune 24′) / Lachuer (remplacé par Timité 70′) – Lomotey – Blin (c) / Lusamba – Odey (remplacé par Ciss 70′) – Mendoza

Sochaux : Prevot / Paye – Lopy – Diedhiou (remplacé par Pogba 75′) – Ndour (remplacé par Ndiaye 84′) / Weissbeck (c) (carton jaune 43′, remplacé par Thioune 69′) – Kaabouni / Lasme (remplacé par M’Bakata 75′) – Soumaré – Ourega (carton jaune 56′) / Bedia (remplacé par Niane 69′)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr