IL Y A 7 ANS : Une saison mitigée pour le football amateur

Ac Amiens Vs Olympique Marcquois (reynald Valleron) (11)
Ⓒ Pierre Slidja finissait déjà parmi les meilleurs buteurs de la réserve de l’Amiens SC en 2013-14
Publicité des articles du site GazetteSports

À l’occasion des 7 ans de Gazette Sports, nous repartons sept années en arrière afin de voir où étaient les équipes de la métropole que nous suivons actuellement. Nous nous concentrons aujourd’hui sur les clubs de football amateurs présents aux niveaux nationaux et régionaux derrière l’Amiens SC et l’AC Amiens, que ce soit à l’époque ou en ce moment.

Si l’AC Amiens était en CFA lors de cette saison 2013-14, l’ensemble du football métropolitain se portait plutôt moins bien qu’aujourd’hui, avec seulement 3 autres équipes évoluant au-dessus du 8ème échelon du foot français, contre 6 actuellement (ACA compris). Mais connaissait, en revanche quelques parcours intéressants, dont des montées.

CFA 2 : Amiens SC (b)

L’une des quelques équipes qui évoluaient déjà dans la même division qu’aujourd’hui, en ce qui s’appelait alors le CFA2, n’avait par ailleurs quasiment rien d’autre en commun. En effet, sans surprise, plus aucun joueur de l’effectif de l’époque ne fait partie de celui, actuel, d’Antoine Buron. Il n’y en a même plus aucun qui évolue à l’Amiens SC. Programmés pour passer professionnels, 10 des 17 joueurs les plus utilisés ont touché à ce niveau, ne serait-ce que momentanément : Jordan Lefort (2 saisons en L2 avec Amiens et Quevilly, 1 saison et demi en L1 avec Amiens, 1 saison et demi en D1 suisse avec les Young Boys Berne), Clément Diop (5 saisons en MLS avec Los Angeles puis Montreal, international sénégalais), Jordan Pierre-Charles (2 saisons en L2 avec Ajaccio, Valenciennes et Bourg-Péronnas entre 2016 et 2018), Aurélien Ngeyitala (D1 slovaque, ukrainienne et bulgare entre 2017 et 2019), Yven Moyo (1 saison à Laval en L2 en 2016-17 et D1 lituanienne en 2018), Oualid El Hajjam (3 saisons avec Amiens en L2 puis L1, 2 saisons en L2 avec Troyes), Kevin Koubemba (1 saison en L1 avec Lille, 1 saison et demi en L2 avec Brest et Bourg-Péronnas, D1 belge, bulgare et azéri) ainsi que Jean-Bryan Boukaka (1 match de D1 roumaine) et Stanley Segarel (3 matchs de L1 avec Amiens). Quatre autres joueurs moins utilisés sont dans ce cas, Tom Duponchelle et Pierre Slidja qui ont évolué en L2 (respectivement 1 an avec le Mans et 2 ans avec Valenciennes), Maxime de Taddeo vient de faire ses débuts en D1 luxembourgeoise et Makan Macalou a joué une saison en D2 israélienne.

D’un point de vue sportif :

  • 11ème sur 14 avec 55 points, soit 2.11 points par matchs (la victoire était encore à 4 points, le nul à 2 points et la défaite à 1 point)
  • 7 victoires, 8 nuls, 11 défaites
  • 28 buts marqués, soit 1.08 par match (9ème attaque)
  • 33 buts encaissés soit 1.27 par match (7ème défense)
  • Plus large victoire : Saint-Ouen-l’Aumône 0-3 Amiens SC (b) (24ème journée, 10 mai 2014)
  • Plus larges défaites : Arras 3-0 Amiens SC (b) (14ème journée, 26 février 2014) et Oissel 3-0 Amiens SC (b) (22ème journée, 12 avril 2014)
  • Jamais 2 victoires consécutives
  • Série de 6 matchs sans victoire entre août et octobre
  • Meilleurs buteurs : Jean-Bryan Boukaka (5 buts), Pierre Slidja (4 buts), Dieylani Fall (3 buts)
  • Équipe type : Diop – Desenzani, Altunay, Lefort, Placide – Louvet, Labhiri – Cauchy, N’Goma, Boukaka, Ngeyitala
  • Entraîneur : Patrick Abraham

Division d’honneur : US Camon

  • 4ème sur 14 avec 65 points, soit 2.5 points par match
  • 11 victoires, 6 nuls, 9 défaites
  • 33 buts marqués, 1.27 par match (7ème attaque)
  • 28 buts encaissés, soit 1.08 par match (5ème défense)
  • Plus larges victoires : Camon 4-1 Saint-Maximin (14ème journée, 8 mai 2014) en championnat ; Le Boisle (Promotion D1) 1-7 Camon (3ème tour de Coupe de France, 15 septembre 2013)
  • Plus larges défaites : Beauvais (b) 3-0 Camon (15ème journée, 11 mai 2014) en championnat ; Laon (DH) 4-1 Camon (4ème tour de Coupe de France, 29 septembre 2013)
    • 9 matchs consécutifs sans défaite à domicile en championnat entre décembre et juin (6 victoires, 3 nuls)
  • Finit la saison à 5 points de la montée en CFA2
Foot Amical Camon Vs Portugais D Amiens 0008 Leandre Leber Gazettesports
Gaëtan Bourbier évoluait déjà dans la Métropole en 2013-14, avec la réserve ou l’équipe première de l’Amiens SC

Promotion d’honneur : US Camon (b)

  • 11ème sur 12 avec 42 points, soit 1.91 points par match
  • 5 victoires, 5 nuls, 12 défaites
  • 32 buts marqués, 1.45 par match (7ème attaque)
  • 49 buts encaissés, 2.23 par match (11ème défense)
  • Plus larges victoires : Nogent 1-4 Camon (b) (3ème journée, 6 octobre 2013), Château-Thierry 0-3 Camon (b) (11ème journée, 1er mai 2014)
  • Plus large défaite : Albert 7-1 Camon (b) (20ème journée, 18 mai 2014)
  • 6 matchs consécutifs sans victoire à domicile entre septembre et décembre
  • Se maintient en PH

Promotion InterDistrict : Portugais d’Amiens, AC Amiens (b), RC Amiens, Longueau, Amiens Montières, Amiens ASPTT

Portugais d’Amiens

  • 7ème sur 12 avec 49 points, soit 2.23 points par match
  • 7 victoires, 6 nuls, 9 défaites
  • 33 buts marqués, soit 1.5 par match (10ème attaque)
  • 39 buts encaissés, soit 1.77 par match (5ème équipe)
  • Plus large victoire : Amiens Portugais 7-2 Ribemont (21ème journée, 25 mai 2014)
  • Plus large défaite : Crécy-sur-Serre 5-0 Amiens Portugais (22ème journée, 1er juin 2014)
  • 9 matchs consécutifs sans défaite à domicile entre octobre et mai
  • 6 matchs consécutifs sans victoire en septembre et octobre
  • Élimination au 3ème tour de Coupe de France par Folembray (PID), 1-0, élimine Chaulnes (Excellence), 3-1, et Amiens Pigeonnier (D1), 1-5
  • Se maintient en PID

AC Amiens (b)

  • 1er sur 12 avec 76 points, soit 3.45 points par match
  • 18 victoires, 4 défaites
  • 73 buts marqués, soit 3.32 par match (1ère attaque)
  • 31 buts encaissés, soit 1.41 par match (3ème défense)
  • Plus large victoire : Ribecourt 2-10 AC Amiens (b) (21ème journée, 25 mai 2014)
  • Plus larges défaites : La Montoye 3-0 AC Amiens (b) (15ème journée, 23 mars 2014), Amiens Portugais 3-0 AC Amiens (b) (19ème journée, 20 mai 2014) ; AC Amiens (b) 0-3 Harondel (22ème journée, 1er juin 2014)
  • 13 victoires consécutives entre septembre et mars
  • Promu en PH

RC Amiens

  • 9ème sur 12 avec 50 points, soit 2.27 points par match
  • 7 victoires, 7 nuls, 8 défaites
  • 23 buts marqués, soit 1.05 par match (8ème attaque)
  • 28 buts encaissés, soit 1.27 par match (7ème défense)
  • Plus large victoire : ASPTT Laon 0-4 RC Amiens (4ème journée, 20 octobre 2013)
  • Plus large défaite : Longueau 5-0 RC Amiens (17ème journée, 13 avril 2014)
  • 6 matchs consécutifs sans défaite en championnat entre octobre et décembre
  • 6 matchs consécutifs sans victoire à l’extérieur entre décembre et mais
  • Élimination au 2ème tour de Coupe de France par Méaulte (Promotion D1) aux tirs au but, après avoir fait 1-1, élimine Villers-Bretonneux (PID) aux tirs au but après 2-2
  • Se maintient en PID

Longueau

  • 2ème sur 12 avec 59 points, soit 2.68 points par match
  • 12 victoires, 1 nul, 9 défaites
  • 39 buts marqués, soit 1.77 par match (2ème attaque)
  • 29 buts encaissés, soit 1.32 par match (8ème défense)
  • Plus larges victoires : Longueau 5-0 RC Amiens (17ème journée, 13 avril 2014) en championnat ; US Abbeville (Promotion D1) 0-6 Longueau (2ème tour de Coupe de France, 1er septembre 2013)
  • Plus large défaite : ASPTT Laon 4-0 Longueau (9ème journée, 22 décembre 2013)
  • 5 victoires consécutives en octobre et novembre
  • 4 défaites consécutives à l’extérieur entre mars et mai
  • Élimination au 3ème tour de Coupe de France par Songeons (D1), 3-2, élimine Ailly-sur-Noye (Promotion D1), aux tirs au but après 2-2 et l’US Abbeville (Promotion D1), 0-6
  • Promu en PH

Amiens Montières

  • 9ème sur 11 avec 43 points, soit 2.15 points par match
  • 6 victoires, 5 nuls, 9 défaites
  • 35 buts marqués, soit 1.75 par match (6ème attaque)
  • 42 buts encaissés, soit 2.1 par match (9ème défense)
  • Plus larges victoires : Amiens ASPTT 0-4 Amiens Montières (13ème journée, 2 mars 2014), Amiens Montières 4-0 Conty/Lœuilly (11ème journée, 1er mai 2014)
  • Plus large défaite : Saint-Leu 7-0 Amiens Montières (22ème journée, 1er juin 2014)
  • 6 matchs consécutifs sans défaite à l’extérieur entre septembre et mars
  • 5 matchs consécutifs sans victoire à domicile entre septembre et mars
  • 5 matchs consécutifs sans défaite entre mars et mai
  • 4 défaites consécutives en mai et juin
  • Élimination au 2ème tour de Coupe de France par Marchelepot (D2), 4-3, élimine Amiens Saint-Maurice (D2), 2-4
  • Se maintient en PID

ASPTT Amiens

Contrairement aux clubs ci-dessus, il est absent de nos colonnes depuis bien longtemps. Et pour cause, le club a disparu en 2016.

  • 11ème sur 11 avec 12 points, soit 0.6 points par match, dont 9 points de pénalité
  • 1 victoire, 1 nul, 15 défaites
  • 8 buts marqués, soit 0.4 par match (11ème attaque)
  • 66 buts encaissés, soit 3.3 par match (11ème défense)
  • Seule victoire : Amiens Montières 0-1 Amiens ASPTT (3ème journée, 6 octobre 2013)
  • Plus larges défaites : Amiens ASPTT 0-7 Folembray (9ème journée, 1er décembre 2013) en championnat, Amiens ASPTT 0-13 Albert (PH) (1er tour de Coupe de Picardie, 29 septembre 2013) en coupe
  • Élimination au 1er tour de Coupe de France par Amiens Pigeonnier (D1), 4-3
  • Relégation en Excellence

Première Division (11ème échelon) : Amiens Pigeonnier

  • 2ème sur 12 avec 60 points , soit 2.73 points par match
  • 14 victoires, 3 nuls, 5 défaites
  • 54 buts marqués, soit 2.45 par match (2ème attaque)
  • 32 buts encaissés, soit 1.59 par match (3ème défense)
  • Plus large victoire : Amiens Pigeonnier 6-2 Cerisy (19ème journée, 4 mai 2014)
  • Plus large défaite : Amiens Pigeonnier 1-5 Amiens Portugais (2ème tour de Coupe de France, 1er septembre 2013)
  • 8 matchs consécutifs sans défaite entre avril et juin
  • Un tour passé en Coupe de France : Victoire 4-3 sur l’ASPTT (PID)
  • Promu en Excellence


Morgan Chaumier

Crédits photos : Reynald Valleron / Léandre Leber – Gazettesports