TENNIS DE TABLE – Arnaud Sellier : « C’était serré mais ça nous a permis de voir plus de choses »

Tennis De Table Astt Vs Metz 0056 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Suite à la victoire de ses joueurs, Arnaud Sellier revient sur la rencontre qui opposait l’Amiens STT à l’équipe de Metz ce jeudi soir. 

Ce n’était pas serré parce que Tomi jouait mal, mais parce que son adversaire jouait vraiment très bien

Tennis De Table Astt Vs Metz 0006 Leandre Leber Gazettesports

Une rencontre qui débutait par une opposition entre Tomi Lakatos et Florian Bourrasaud, remportée à la belle par ce dernier : « Tomi jouait plutôt bien, son adversaire était en pleine forme et ce n’était pas serré parce que Tomi jouait mal, mais parce que son adversaire jouait vraiment très bien. C’est qu’il y a eu ce fait de jeu à la belle où Tomi a fait un excellent début de belle, il y a eu ce point un peu litigieux… C’est le genre de choses qui n’arrive jamais ! Les joueurs de ce niveau ne donnent jamais un point à l’adversaire mais là personne n’était capable de dire à 100% si la balle était let ou non, ce qui est sûr c’est qu’à part le joueur de Metz, il n’y a pas grand-monde qui a vu cette balle en faute. Tomi a rendu le point, on ne peut pas lui en vouloir, s’il l’a fait c’est qu’il le sentait comme ça à ce moment-là. Ça ne lui a pas souri, ça l’a déconcentré, il est sorti du match et ça l’a fait perdre. » Et malgré cette défaite frustrante de l’Amiénois, de laquelle a découlé la difficulté de la rencontre, son entraîneur préférait voir le verre à moitié plein estimant que « ça nous a permis de faire jouer tout le monde, de tester une nouvelle paire de double : un double qui n’avait jamais joué ensemble, même l’an dernier. C’était serré mais ça nous a permis de voir plus de choses et de savoir que l’on avait un troisième double performant»

Horacio a plutôt dominé le match, il a très bien joué dès le début

Tennis De Table Astt Vs Metz 0019 Leandre Leber Gazettesports

Un revers vite oublié par le retour dans la compétition d’Horacio Cifuentes qui battait rapidement Esteban Dorr pour la seconde opposition : « Il n’a pas hésité. Il était un peu frustré de ne pas avoir pu jouer mardi parce que les joueurs veulent tout le temps jouer, mais ils savent aussi qu’ils sont quatre sur le banc et que peut-être seulement trois pourront jouer. Il avait envie de jouer et il l’a très bien fait ! D’ailleurs je pense que c’est bien qu’il ait pu jouer contre Esteban Dorr parce que selon moi c’était le meilleur joueur de cette équipe messine et il lui avait déjà posé des problèmes à l’aller. Horacio a plutôt dominé le match et, même si Esteban jouait un peu moins bien qu’au match aller, il a très bien joué dès le début : il a bien varié ses services et ses remises, il a trouvé les placements qui marchaient bien. Il y a eu ce quatrième set à 11-0, c’est assez rare et ça peut arriver quand un joueur lâche complètement, mais là ce n’était pas le cas, Horacio a simplement fait 11 excellents points»

Grégoire est un joueur qui ne s’affole jamais, même quand il est légèrement malmené

Tennis De Table Astt Vs Metz 0040 Leandre Leber Gazettesports

Et Arnaud Sellier pouvait compter sur le Messin de l’équipe amiénoise, Grégoire Jean, pour continuer sur la dynamique positive face à Damien Llorca : « Grégoire est une valeur sûre, il joue toujours de la même façon à la différence de Tomi par exemple qui peut être très inconstant : son niveau de jeu est très égal à chaque fois qu’il joue, quand il joue un adversaire moins bien classé il s’en sort relativement facilement comme hier malgré un set perdu. Il peut même aller chercher quelques performances, il reste sur une belle succession de victoires depuis Thorigné et enchaîner les victoires ça aide forcément au niveau mental ! De plus, l’adversaire contre qui il a joué hier, Damien Llorca, c’est aussi un de ses partenaires d’entraînement au centre de Metz et ce n’est jamais facile de jouer contre un joueur avec lequel on s’entraîne ; d’autant plus qu’il était un peu moins fort donc il n’avait rien à perdre. Grégoire a vraiment bien géré, notamment les deux premiers sets lors desquels il était toujours devant, il n’a jamais laissé son adversaire y croire. Il y a eu un peu de déconcentration au troisième set mais il s’est vite remis pour une victoire relativement facile. Grégoire est un joueur qui ne s’affole jamais, même quand il est légèrement malmené, il a son plan de jeu en tête, il sait ce qu’il doit faire et il arrive à bien rester concentré là-dessus, c’est aussi pour ça qu’il est difficile à battre. »

Jesus est toujours devant au score mais il a du mal à conclure

Tennis De Table Astt Vs Metz 0062 Leandre Leber Gazettesports

Malheureusement Jesus Cantero a lui aussi dû faire les frais de la grande forme du moment de Bourrassaud puisqu’il devait s’incliner 0/3. Une défaite sèche qui ne reflète cependant pas tout le contenu de la rencontre selon le technicien amiénois : « Je pense qu’hier c’était quand même la soirée de Florian Bourrassaud qui a fait deux très belles performances avec des moments un peu tendus qui ont toujours tourné en sa faveur. Le score contre Jesus est de 0/3 mais ce sont des sets à 9/11, 9/11 et 10/12 donc encore une fois ça se joue à quelques points. Ce qui est problématique avec le match de Jesus c’est que ce sont quasiment toujours les mêmes matchs, il est toujours devant au score mais il a du mal à conclure : il mène sur ses trois sets et à chaque fois il se fait rattraper. Pour le coup il ne fait pas toujours les bons choix et c’est assez conforme à son début de saison, il manque un peu de relâchement et de confiance. Ce sont les moments un peu tendus qui font la différence… C’est dommage parce que sur la dernière rencontre à domicile face à Chartres il avait quand même fait un très beau match, il a aussi fait deux super performances à Thorigné et à Tours donc on se disait que c’était bon et puis, finalement, il est un peu retombé dans ses travers. On rejoue dans un mois alors espérons qu’il se remette et qu’il trouvera les solutions pour gagner ce genre de matchs ! »

Il y a quand même un dénominateur commun à tous ces doubles, c’est Grégoire

Tennis De Table Astt Vs Metz 0067 Leandre Leber Gazettesports

Et c’est donc une nouvelle fois sur son double que le groupe devait miser pour sortir vainqueur de cette rencontre. Un match avec cette fois une nouvelle paire formée par Jean et Lakatos, opposée à Dorr et Llorca. Si les Amiénois sont des grands habitués des doubles gagnants, Arnaud Sellier soulignait tout de même un point important : « Il y a quand même un dénominateur commun à tous ces doubles, c’est Grégoire : il les a tous joués, le fait qu’il soit gaucher, qu’il serve et remette très bien, qu’il soit très intelligent dans sa façon de jouer… Tout ça aide beaucoup ! En plus de cela, on a aussi trois étrangers dans l’équipe et quand Grégoire joue le double, ça permet de faire le lien entre le banc et la table ; il sent le jeu et c’est aussi pour ça qu’il est souvent certain de jouer le double si on doit y aller. Je pense que peu importe qui l’on mettrait avec Grégoire, ça se passerait bien. De plus, Tomi a un peu les mêmes caractéristiques que Grégoire avec de très bons services / remises et une première balle très forte ; il a très bien joué en double avec des spins puissants sur lesquels il a marqué les points directement. C’est vrai que l’on a pris un petit ascendant psychologique sur nos adversaires et donc quand on arrive dans une salle on nous dit en rigolant que l’on est les spécialistes du double et je pense que les joueurs adverses ont aussi en tête qu’au double, ça sera difficile de nous battre. »

Comme d’habitude il y avait un bon esprit et on ne s’est pas non plus affolés

« Collectif » était donc tout d’abord le maître-mot choisi par l’entraîneur picard pour décrire cette rencontre : « même si Jesus n’a pas apporté son point, tout le monde a pu jouer. » Avant de compléter : « comme d’habitude il y avait un bon esprit et on ne s’est pas non plus affolés. On aurait pu s’inquiéter un peu quand Tomi a perdu son match mais finalement on peut aussi ajouter “sérénité” : on a été mis en difficulté mais on est restés calmes et concentrés, on s’est dit qu’on allait réussir à s’en sortir donc c’est bien. »




Propos recueillis par Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr