AMIENS SC – Oswald Tanchot : « Je compte sur tous les joueurs qui sont là »

Football Amiens Vs Dunkerque Ligue 2 0002 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

À l’occasion de la première conférence de presse de 2021, avant de se déplacer à Guingamp, Oswald Tanchot a évoqué le retour à l’entraînement de son équipe mais aussi le mercato qui vient de débuter.

L’état des troupes

Ils ont été sérieux sur la reprise. J’ai vu des gens qui sont revenus avec un très bon état d’esprit, une envie de retrouver le groupe et le ballon. On a été vite à l’essentiel parce qu’on a vite des matchs, on n’est pas sur une période de préparation.
Il faut qu’on s’attache à garder les joueurs en bonne santé pour qu’ils puissent enchaîner les séances d’entraînement et les matchs.

On a eu un cas de covid, Sanasi Sy. On l’a intercepté, on a réussi à avoir des tests avant le retour dans le groupe des joueurs. Ça nous a donc évité l’intégration dans le vestiaire d’un joueur touché. Il va pouvoir reprendre de façon adaptée, la semaine prochaine. On a eu quelques retards, aussi, avec un joueur qui est rentré aujourd’hui, Stephen Odey, qui ne peut évidemment pas postuler pour le match.

Le calendrier

Jouer deux fois à l’extérieur, de toute façon, il faut y passer, c’est plutôt le fait de reprendre avec deux matchs en trois jours qui est embêtant. Si on doit faire deux matchs dans la semaine, ça aurait été mieux le samedi que le vendredi parce qu’on va rentrer très tard dans la nuit de mardi à mercredi et on va repartir à Niort dès jeudi. La récupération et la préparation du match vont être impactées. Il nous manque une journée pour travailler correctement.

La trêve

On était content de couper, on était allé au bout du cycle. On l’a vu sur le dernier match. On sentait que les joueurs avaient besoin de couper. On espère qu’on va retrouver de la fraîcheur et qu’on va repartir sur les mêmes bases de certains matchs qu’on a pu faire en décembre.

Le mercato

J’appréhende, parce qu’au-delà des départs, on sait que des joueurs peuvent être perturbés par des contacts, des rumeurs, des marques d’intérêt. J’espère que les joueurs peuvent être performants dans des périodes de mercato parce qu’elles sont tellement souvent là que si on attend qu’il n’y ait pas de mercato, ça fait beaucoup de mois en moins dans la saison. On espère que le mercato sera bien géré à tous les niveaux pour envisager les choses positivement.

Aucun joueur ne m’a tenu les discours de cet été : « je ne suis pas dans le projet, je ne veux pas jouer, je veux partir. » Je ne sens pas du tout que des joueurs aient envie de mettre le clignotant. Je compte sur tous les joueurs qui sont là, tant qu’ils sont là, ils sont sélectionnables.

Le poste d’avant-centre

Ça fait partie des postes où l’on est obligé de regarder parce qu’on regarde nos stats offensives, tout simplement. Il y a des offensifs qui marquent des buts et les autres, nous notre meilleur buteur a 4 buts dont 3 penalties… On sait que l’on doit progresser, mais les joueurs ont parfois des premières parties de saison difficiles et élèvent leur niveau sur la deuxième. L’animation offensive doit permettre à des joueurs de marquer plus de buts.

L’adversaire

Guingamp sur le papier c’est une belle équipe, il y a des joueurs d’expérience de qualité. Il y a un déficit de résultat par rapport à ce qu’on aurait pu penser. Ça montre que finalement cette ligue 2 est impitoyable, quels que soient les noms qu’on peut avoir sur le terrain.



Propos recueillis par Quentin Ducrocq avec Morgan Chaumier

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr