TENNIS DE TABLE : Les Amiénois renouent déjà avec la victoire

Tennis De Table Asptt Amiens Vs Miramas 0020 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens STT jouait, dans une salle Labaume toujours aussi désespérément vide, sa huitième journée de championnat avancée ce samedi après-midi. Les Amiénois recevaient donc les Nantais qu’ils battaient par 3/1.

« On voulait repartir de l’avant parce que c’est vrai que l’on a pris une petite gifle à Roanne. Le calendrier nous permettait d’affronter samedi l’équipe présumée la plus faible donc c’était l’occasion de se relancer, de se remettre à gagner et surtout de se remettre en confiance… c’était l’idée, mais ça n’a pas très bien commencé. » D’entrée, le ton était donné pour Arnaud Sellier qui a encore eu le droit à de belles frayeurs au début de cette nouvelle journée de compétition. 

En effet, sur la première rencontre, l’Espagnol Jesus Cantero (47) défiait Mathieu De Saintilan (85), un Nantais réputé meilleur défenseur de l’hexagone au style de jeu très poussif qui a su déstabiliser l’Amiénois. Bien que le début de la partie était plutôt équilibré entre les deux joueurs, De Saintilan faisait finalement le break à 5-5 pour prendre rapidement de l’avance et s’imposer 7-11. Au set suivant, c’est l’Amiénois qui prenait vite l’avantage du jeu (5-2, 7-4) pour dominer son adversaire, 11-7. À égalité, les deux joueurs repartaient de plus belle dans leur duel et, alors que Cantero semblait maîtriser le troisième set (4-1), De Saintilan revenait dans la partie et prenait les devants (5-7) jusqu’à s’imposer à nouveau, 6-11. Bis repetita pour ce qui allait être la dernière manche de cette rencontre lorsque le Samarien partait avec un net avantage (5-0, 7-1), finalement compensé par un cinglant 0-6 qui remettait le Nantais à niveau. Dès lors, chaque échange allait être serré et disputé, menant les deux hommes jusqu’à la belle où De Saintilan s’imposait par 12-14. Nantes accrochait alors le premier point de la journée, 0/1.

Tomi Lakatos (35) devait donc venir à bout de Julien Pietropaoli (96) pour redonner de l’air aux Amiénois avant le quart d’heure de pause. Largement dominé au début de la rencontre (1-6), le Hongrois ne parvenait pas à remonter et s’inclinait sévèrement pour le premier set, 4-11. Mais la vapeur s’inversait ensuite à la manche suivante : Lakatos prenait cette fois le match par le bon bout (7-2) et dominait à son tour en s’imposant nettement 11-4. Parti sur une dynamique positive, l’Amiénois enchaînait les beaux coups et devançait à nouveau Pietropaoli (6-2) qui, malgré un sursaut d’orgueil, devait s’incliner 11-8. La rencontre semblait pliée quand, à la quatrième manche, Lakatos menait d’un petit point (5-4). Mais le Nantais tenait bon et battait le Samarien par 8-11, les obligeant à se départager au cinquième set. Un set disputé et sans avantage frappant pour aucun des deux joueurs qui « se tiraient constamment la bourre » (2-2, 5-5). Mais c’est finalement Lakatos qui parvenait à se démarquer (8-6) pour s’imposer 11-8. Amiens revenait ainsi à égalité de Nantes, 1/1.

Tennis De Table Asptt Amiens Vs Miramas 0094 Leandre Leber Gazettesports

Le technicien samarien revenait donc sur un début de journée plus compliqué que prévu : « la défaite de Jesus d’entrée n’était pas vraiment prévue, le système de jeu de De Saintilan lui convient pourtant plutôt bien normalement mais ça a mal tourné : il avait de l’avance dans le troisième et le quatrième set, mais à chaque fois il s’est fait remonter et ça nous a un peu mis dans le doute. La rencontre suivante paraissait également « déséquilibrée » sur le papier mais Tomi a alterné le bon et le moins bon, ce qui fait que son adversaire est toujours resté dans la partie… C’était tendu jusqu’à la fin, il a réussi à s’en sortir de justesse et, à partir de là, on commençait à se dire que ça allait bien se finir quand même ! Si on avait été menés 0/2 on se serait un peu retrouvés dans la situation de Roanne, Grégoire aurait été forcément moins détendu en rentrant, mais on a réussi à éviter ça. »

Une deuxième partie de rencontre express

Tenait donc de Grégoire Jean (65) pour que les Picards prennent l’avantage. Face à lui, un adversaire qu’il connaissait bien : l’ex-Roannais, Paul Gauzy (69). Si la rencontre entre les deux joueurs avait été très disputée l’année passée, Grégoire Jean a nettement dominé celle-ci en s’imposant sans trembler, 3/0. Dès l’entame du match, l’Amiénois prenait de l’avance (3-1, 8-1) jusqu’à distancer son adversaire en s’imposant 11-4. Intraitable ce samedi, Jean repartait avec le même entrain sur la manche suivante (5-0, 8-2) et, malgré le 0-4 infligé par Gauzy, l’emportait à nouveau, 11-7. Il ne restait donc plus à l’Amiénois qu’un point à inscrire pour expédier ce match et une fois de plus il n’a pas fallu attendre longtemps pour que le Nantais ne se fasse sortir (5-1, 9-5) sur une troisième victoire de Grégoire Jean, 11-5. Amiens prenait les rênes et de la confiance en passant devant au tableau des scores, 2/1.

Venait enfin le tour d’Horacio Cifuentes (48) d’affronter Mathieu De Saintilan (85) pour espérer conclure cette journée. L’Amiénois débutait son match sereinement avec tout d’abord une petite avance (6-3), vite compensée par la remontada nantaise (7-7). Et c’est finalement le visiteur qui accrochait ce premier point avec une victoire 8-11. Mais Cifuentes ne lâchait pas le morceau et repartait de plus belle au second set (4-0). Cette fois, bien que De Saintilan soit parvenu à recoller (5-5), le Samarien conservait son avantage jusqu’à la fin de la partie et s’imposait sur le fil, 11-9. Toujours plus en forme, l’Argentin poursuivait sa belle aventure (8-1), ne cédant que deux petits points à son adversaire sur ce troisième set, 11-2. Si De Saintilan opposait un peu plus de résistance au quatrième set (6-6), Cifuentes gardait la tête froide et s’imposait une dernière fois (11-8), évitant ainsi le double rituel des Amiénois.

Tennis De Table Asptt Amiens Vs Miramas 0105 Leandre Leber Gazettesports

« Grégoire avait déjà joué contre Paul Gauzy l’an dernier quand il était à Roanne : il avait gagné de justesse, 11-9 à la belle mais là ça s’est beaucoup mieux passé. Je pense que Gauzy a moins bien joué que l’an dernier, Grégoire a fait exactement ce qu’il fallait et son adversaire a lâché assez rapidement donc ça nous a arrangés !
On a encore fait le choix de faire jouer tout le monde en simple sur ce match donc Horacio est rentré pour le quatrième duel. L’inconnue, c’était vraiment ce défenseur avec un style de jeu que l’on ne voit pas souvent : il y a des joueurs qui aiment bien, d’autres qui aiment moins et Horacio nous a dit que c’était ok alors on a attendu de voir. C’était vraiment un beau match. Même si Horacio a perdu un set, il avait les solutions pour gagner en jouant bien tactiquement et c’est ce qui a fini par arriver. »

« On a essayé de garder notre calme pour revenir petit à petit dans la partie »

Avec cette nouvelle victoire, la cinquième en six rencontres, l’Amiens STT consolide un peu plus sa première place au classement (15 points). Néanmoins, quelques points restent toujours à corriger pour la suite du championnat selon l’entraîneur picard : « Comme toujours, si Jesus gagne, derrière Tomi gagne aussi plus facilement et ainsi de suite. Là en perdant un match c’est plus difficile, ça met tout de suite la pression. On se méfiait de cette équipe, ils sont un tout petit peu en-dessous des autres équipes du championnat mais ils ont des joueurs très dangereux et on l’a vu samedi. Ça ne nous a pas vraiment surpris qu’ils nous accrochent de cette façon, même s’ils sont un peu en-dessous ça reste très difficile d’aller les chercher ; on ne s’attendait pas à un match facile parce qu’ils sont derniers au classement. 

Le point positif c’est d’avoir réussi à réagir et à s’en sortir malgré une mauvaise entame. On ne s’est pas affolés, pas extérieurement tout au moins, on a essayé de garder notre calme pour revenir petit à petit dans la partie. Le niveau de chacun est aussi un point à souligner. Si Tomi est souvent en dents de scie, il est capable de jouer mieux dans les moments importants ; Grégoire a un niveau plus que stable depuis le début de l’année alors c’est très bien ; Horacio a mieux joué que sur les précédentes rencontres donc c’est bien également. Le négatif c’est le sentiment d’un manque d’énergie par rapport à l’année précédente mais je pense que c’est aussi lié à l’absence de public. On attend avec impatience de retrouver nos petits supporters ! Ils pourront pousser nos joueurs à réagir quand les choses vont moins bien. »

Le prochain défi des Amiénois se jouera ce dimanche à Issy-les-Moulineaux (match à 15h retransmis sur la page Facebook du club).


Amiens STT – Nantes TT : 3/1
J. Cantero / M. de Saintilan : 1/3 (-7 7 -6 -12)
T. Lakatos / J. Pietropaoli : 3/2 (-4 4 8 -9 8)
G. Jean / P. Gauzy : 3/0 (4 7 5)
H. Cifuentes / M. de Saintilan : 3/1 (-8 9 2 7)




Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber & Coralie Sombret – Gazettesports.fr

Piece Souteneznous Horizontal Tipeee