AMIENS SC : Vite, des points !

Img 1748
Ⓒ Gazette Sports

Battu à Troyes (2-1), l’ASC reste donc sur quatre matchs sans victoire. Surtout, les Amiénois n’ont plus qu’un seul point d’avance sur le barragiste, au moment d’accueillir Dunkerque, ce mardi 1er décembre.

Alors qu’Amiens avait débuté la saison 2020-2021 sans objectif clair affiché, l’enchaînement des matchs ne laisse plus planer le doute sur l’ambition amiénoise : le maintien en Ligue 2. Chose dont ne s’est d’ailleurs pas caché le président Joannin en conférence de presse vendredi dernier : « L’Amiens SC lutte pour le maintien en Ligue 2. On a revêtu nos tenues de combat pour se maintenir en Ligue 2. » Un fait dont semble bien conscient, Oswald Tanchot : « Il (ndlr : Bernard Joannin) nous le dit depuis le début et quand j’ai pris l’équipe, c’était son message. Il ne nous parle que de ça. Il a l’expérience du foot, il sait que cette saison on a besoin de faire front et d’aller chercher ce maintien pour que, demain et après-demain, le club reparte sur une dynamique différente. Quand on a cette descente il y a l’atterrissage à avoir. » Une réalité qui touche forcément certains de ses hommes, comme il l’avouait : « Je crois que des joueurs avaient dans un coin de leur tête l’idée de jouer autre chose, ce n’est pas d’actualité. Ça ne veut pas dire que demain ce ne sera pas le cas, mais pour l’instant, il n’y a pas d’autre chose à avoir en tête au quotidien. »

On a besoin de retrouver le goût de la victoire et d’avoir un vestiaire qui partage des moments de joie.

D’ailleurs, le coach samarien insistait à plusieurs reprises sur cette urgence de faire tourner le compteur : « On est dans une opération points avant la trêve hivernale. Il faut qu’on soit capables d’en arracher partout. […] On n’a pas avoir peur, on doit avoir conscience de là où l’on est, du besoin urgent de points. » Plus que cela, le technicien picard évoquait l’importance de gagner à nouveau : « Il reste beaucoup de matchs, au-delà du classement, on a besoin de retrouver le goût de la victoire et d’avoir un vestiaire qui partage des moments de joie. » Malheureusement, Oswald Tanchot sera privé de Sy, Lewis et Lomotey (blessés), et de Lusamba (suspendu). Il devrait pouvoir compter sur le retour d’Otero.

Dunkerque, un promu libéré

Amiens accueille donc une formation dunkerquoise 9ème de Ligue 2, et qui compte déjà cinq points d’avance sur l’ASC. Une équipe équilibrée (11 buts inscrits – 11 buts encaissés), dont le début de saison ne surprend pas le coach amiénois : « Je ne suis pas surpris par Dunkerque parce que c’est un club sain, qui travaille bien, il y a eu un recrutement malin avec des garçons qui sont frais. Ils ont un ensemble cohérent, dur à bousculer. » Un entraîneur qui tenait à mettre en avant le collectif adverse, chose qu’il cherche toujours avec sa formation : « Il y a une équipe équilibrée, structurée, qui dégage quelque chose dans le registre de la dimension collective. »

Bien qu’il ne faille pas encore parler « d’urgence », les semaines passent et la situation se détériore au classement pour l’Amiens SC. La réception de Dunkerque, un promu, doit permettre aux Samariens de repartir de l’avant et de casser cette spirale négative.

Mardi 1er décembre 19h
13ème journée de Ligue 2
Amiens SC (14ème 12pts) – Dunkerque (9ème 17pts)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr