NECROLOGIE : La mort de Diego Maradona, l’Argentine en deuil

Diego Maradona Cropped
Ⓒ Gazette Sports

L’information s’est répandue ce mercredi après-midi à une vitesse record. La mort de Diego Maradona a plongé dans la douleur non seulement tous les amoureux du football mais aussi le peuple argentin qui vient de perdre une véritable légende, une vraie icone. 

Car Diego Maradona n’était pas qu’un grand, un immense joueur de football mais aussi et surtout un homme qui a su se faire admirer en tant qu’homme. Un homme pas toujours irréprochable mais qui était  inclassable ont déclaré certains journalistes qui avaient la larme à l’œil quand ils se sont exprimés en direct à la télévision. La mort de l’Argentin a déclenché un déchainement de réactions dans le monde entier. 

Diego Maradona a mené l’Argentine dans la conquête de la Coupe du Monde 1986 et si on se souvient de la main (de Dieu) qui lui avait permis de marquer contre l’Angleterre N’oublions pas cette chevauchée individuelle de 50 mètres avec à l’arrivée un but somptueux. Maradona a joué ensuite en Europe, à Naples et à Barcelone et il a même failli venir à Marseille lorsque le président Bernard Tapie voulait absolument renforcer son équipe.

Diego Maradona venait de subir une délicate opération et on pensait qu’il s’en sortirait même s’il était affaibli  et avait de grosses difficultés à se déplacer. Mais le cœur a flanché. Jamais la mort d’un sportif ces dernières années n’a été autant ressentie. C’est que Diego Maradona jouissait d’une popularité exceptionnelle. Les commentaires se sont évidemment multipliés dans le monde entier mais nous retiendrons celui du grand Pelé et qui souhaite « qu’un jour, il puisse ensemble jouer au football au ciel« . 

Toute l’Argentine pleure son champion et c’est ainsi que le gouvernement argentin a décrété trois jours de deuil national. Du jamais vu jusqu’à présent. En Europe, ce mercredi soir et demain, les rencontres de coupe seront précédées d’une minute de silence.



Lionel Herbet

Crédit photo Armando Tovar

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.