AMIENS SC – Regis Gurtner : « Pour l’instant on est 15ème et on est à notre place »

Ligue 2 Asc Amiens Vs Pau 0014 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Présent en conférence de presse à la veille de la réception de Clermont, Regis Gurtner s’est montré très lucide sur la situation de l’ASC, reconnaissant aisément que l’équipe ne méritait pour l’instant, pas mieux que son classement actuel…

Amiens, 15ème et à sa place…

« La situation ne satisfait personne. Après, au vu de nos prestations depuis le début de saison, on est à une place où l’on doit être. Les choses ne vont dépendre que de nous et de ce que l’on va faire de ces matchs qui arrivent.
Déjà demain contre Clermont, et la semaine d’après contre Troyes, face à deux belles équipes de notre championnat. Clermont est cinquième et viendra ici avec l’envie de monter sur le podium de la Ligue 2.
 »

On va tout faire pour jouer autre chose que le maintien parce qu’on en a tous envie

« Pour l’instant on est quinzième de ce championnat, il y a des équipes que l’on a joué avec des qualités collectives supérieures à nous pour le moment. Effectivement, pour l’instant on ne peut pas dire, avec ce que l’on a montré depuis le début de saison, que l’on peut jouer autre chose que ces places-là. On a chacun de l’ambition individuellement dans le vestiaire, mais individuellement ça ne suffira pas, et si on n’arrive pas vraiment à être en équipe et créer des choses concrètes sur la compétition, on ne pourra pas espérer plus cette saison.
Je reste toujours positif mais à nous de créer ces choses-là, et d’aller les chercher. Et croyez-moi que l’on bosse pour ça et que l’on va tout faire pour jouer autre chose que le maintien parce qu’on en a tous envie
. »

« Aujourd’hui on est quinzièmes, on est dans l’urgence, on a à cœur de quitter au plus vite cette zone dangereuse. À nous de faire en sorte, sur les deux matchs qui arrivent, de se relancer pour ensuite aborder une autre série qui nous permettrait de voir autre chose. Pour l’instant on est 15èmes et on est à notre place. »

L’importance du collectif dans cette période

« C’est clair que l’on est toujours en train de peaufiner les réglages de l’équipe. On travaille bien à l’entraînement, je pense qu’athlétiquement on est prêt. Maintenant ça passe par du relationnel, de bien s’entendre sur le terrain. Le groupe vit plutôt bien, mais les choses qui sont importantes, et ce qui nous importe nous, c’est ce que l’on va mettre ensemble sur le terrain.
Les résultats vont faire en sorte que les choses vont aller de mieux en mieux aussi. À nous de créer rapidement une bonne dynamique. Après deux défaites on a envie de vite réagir et vite repartir sur une série positive
. »

« Défensivement on tient la route après on a un peu plus de mal sur le secteur offensif. Comme on a pu le voir à Auxerre, face à des équipes qui jouent, on fait beaucoup d’efforts, mais on ne les fait pas intelligemment et en équipe. C’est là-dessus que l’on travaille et il va falloir faire les choses différemment sur les matchs qui arrivent. »

« On a beaucoup discuté, on a envie de bien faire les choses en équipe, parce que c’est que par là que ça va passer.
Pour l’instant on est tous conscient individuellement que chacun doit, et peut mieux faire, mais ça passe par un match plein, ce que l’on n’a pas été capables de faire depuis le début de saison. À nous, sur les matchs qui arrivent, d’essayer de faire des matchs pleins pour ramener des résultats. »



Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr