LES GOTHIQUES – Anthony Mortas : «Pour l’équipe, pour le gardien, peu importe le score, on joue jusqu’à la fin du match ! »

Psx 20201025 181735
Ⓒ Anthony Mortas, coach des Gothiques d’Amiens.

Après leur deuxième victoire consécutive 7-0 face à Briançon, blanchissant ainsi Henry-Corentin Buysse pour son retour dans les cages, les Gothiques pointent à la deuxième place.

En inscrivants 14 buts en deux matchs, l’offensive des Samariens qui peinait en début de saison commence à être efficace. Chose que relativisait Anthony Mortas, le coach des hockeyeurs amiénois :  » Des fois ça se joue à peu de chose, la confiance, un peu de réussite donc c’est très bien pour nous sur les deux derniers matchs mais ce n’est pas une fin en soi. Il faut que l’on continue à bosser car tout n’est pas parfait !« 

Pour moi on est encore loin d’être à plein régime mais l’équipe progresse de match en match

Anthony Mortas

Avec un jeu collectif bien en place et des passes ajustées, l’effectif amiénois a démontré ses capacités stratégiques, l’entraineur picard nous livrait d’ailleurs :  » il y avait aussi des automatismes avant, mais plus on va avancer dans la saison et plus on va les voir. Quand il y a trois ou quatre passes et que l’on bute sur le gardien on n’en parle pas, et quand il y a trois ou quatre passes et que l’on marque, tout de suite on parle d’automatisme ou que l’équipe est rodée. Pour moi on est encore loin d’être à plein régime mais l’équipe progresse de match en match. » Puis il nous confiait : « Ce que je veux c’est que l’équipe progresse, défensivement en premier après offensivement, et pour finir dans les schémas de jeu pour être bien en place à un moment donné. »

Une équipe qui prend vraiment forme

« L’équipe est au complet, on a perdu deux bons joueurs mais on en a récupéré deux. Le temps qu’ils arrivent, qu’ils aient leur licence… Je pense notamment à Guillaume (ndlr: Guillaume Leclerc), depuis deux matchs il est plus rayonnant, Beaudry qui marque en power-play on l’a engagé pour ça donc sur des petites phases de jeu ça change la dynamique » avouait le coach amiénois. Quant à l’absence sur la glace ce soir de Dan Gibb il nous révélait : « Il a un léger problème aux genoux, pas grave du tout mais je n’ai pas voulu prendre de risque. On en a parlé ce matin (ndlr : dimanche) avec lui, il était un peu déçu de ne pas jouer mais on a des gros matchs qui vont arriver la semaine prochaine. C’est un choix complétement assumé et il sera de retour rapidement sur la glace. »

Aligné de nouveau dans les buts samariens, Henry-Corentin Buysse a apprécié son retour. D’abord ovationné par le public ayant fait de déplacement au Coliseum, puis blanchi par les siens, il recevait ensuite les éloges de son coach : « C’est une bonne manière de revenir au jeu, on sait qu’Henry est un compétiteur. Que ce soit son premier ou son centième match, lui ce qu’il veut c’est ne pas prendre de but et c’est ce qu’il fait super bien, ça récompense aussi tout son travail. » Mais il regrettait tout de même : « Sur certaines phases de jeu j’étais très remonté contre mes joueurs, on jouait un peu trop facile, à 4 ou 5-0 et même si le match semblait gagné. À cinq minutes de la fin, pour l’équipe, pour le gardien, peu importe le score, on doit jouer jusqu’à la fin du match !« 


Auteurs d’un match bien mené, les Gothiques d’Amiens comptabilisent 12 points et pointent à la deuxième place. Même si ce classement est perturbé par de nombreux reports dû aux conditions sanitaires actuelles. Il a tout de même de quoi rassurer après le début de saison mitigé…



Clément Sabé

Crédit photo : Kévin Devigne – Gazettesports.fr