HANDBALL : Une dernière seconde salvatrice pour les Amiénois

Handball Aph Vs Lille Villeneuve D'ascq (reynald Valleron) (29)
Ⓒ Gazette Sports

En déplacement dans l’Eure-et-Loir pour leur premier match en extérieur, les Pirates reviennent de Dreux avec trois points arrachés sur le buzzer face à Vernouillet. Ils se sont en effet imposés 25-26 au terme d’une rencontre au coude à coude.

Après leur victoire nette et sans bavure face au CPB Rennes handball à l’ouverture de la saison, les Amiénois avaient à coeur de souligner leur belle performance à l’occasion de leur première rencontre en extérieur.

Arrivés avec déjà une première victoire au compteur, les Picards pouvaient compter sur le retour de Bryan Legras pour ouvrir le score après 30 secondes de jeu. Il a fallu attendre la cinquième minute pour voir les locaux égaliser à 1-1. Jusqu’à la fin du premier quart d’heure de la rencontre, les deux équipes restaient à une longueur d’écart. Dès lors, les Amiénois prenaient un léger avantage suite à trois parades successives de Shamrylo et des réalisations de Devaux, Lippens et Legras (6-9, 16’). 
Conservant leur avance durant les dix minutes suivantes, les Picards étaient finalement rattrapés quelques minutes avant la fin de la première période (11-11, 26’30). Une exclusion de chaque côté dans les trois dernières minutes de jeu, et les joueurs de Petrenko étaient finalement dépassés sur le buzzer, 14-13 à la pause.

Timing serré, victoire libératrice

De retour sur le parquet, les Vernolitains tentaient de creuser progressivement l’écart, mais les Samariens ne se laissaient jamais distancer et les deux collectifs se rendaient but pour but. Néanmoins, Scattolari (meilleur buteur du match) et ses coéquipiers ne baissaient pas les armes et reprenaient une fois de plus l’avantage à quinze minutes du coup de sifflet final (19-21, 44’).
Au cours des dix dernières minutes, les exclusions temporaires, arrêts de gardiens et temps morts vont se succéder de chaque côté du terrain, limitant la progression du score. Sur une cadence qui s’accélérait, les Euréliens poussaient le staff amiénois à poser son premier temps mort de la rencontre après avoir pris deux longueurs d’avance à la 52ème minute (24-22). Prunié rectifiait le tir, bien aidé par Shamrylo avec deux parades décisives, et replaçait le groupe sur un pied d’égalité avec leurs hôtes (24-24, 57’).

À 40 secondes de la fin de la partie, les Amiénois prenaient leur second temps mort mais ne concrétisaient pas leurs deux attaques suivantes, poussant les locaux à prendre eux aussi leur dernier arrêt de jeu de la rencontre. Lors des 21 dernières secondes du match, Vernouillet est donc en possession du ballon mais un tir audacieux de l’ailier droit est venu offrir une dernière chance de victoire aux Picards.
Opportunité saisie par Clément Devaux qui a su profiter de l’absence de portier adverse pour arracher une victoire sur le fil avec un tir à 30 mètres de la cage opposée. Ironie du sort, ce sont finalement les Amiénois qui clôturent la rencontre par un but sur le buzzer, à l’image des locaux lors de la première période et s’imposent par le plus petit des écarts, 25-26.

Les Pirates s’installent donc provisoirement en tête de cette poule Élite au terme de la seconde journée de championnat, en attente du match reporté entre Caen et Bruges. Prochain test ce dimanche à Rixheim face à l’entente Mulhouse/Rixheim, actuellement à égalité de points avec les Amiénois.


CO Vernouillet HB – Amiens PH : 25-26 (14-13)
Arbitres : MM Belabbes Ahmed & Rahim Iahouari
Vernouillet : Gricourt (6 arr.), Jamet (9 arr.) ; Bouchenter (C, 1), Bouclet (2), Brdar, Cisse, Jean-Louis (3), Kiangebeni (4), Minel (5), Pelechenko (3), Percevic (1), Polydor (3), Poulain (3)
Amiens : Sauval (3 arr.), Shamrylo (8 arr.), Scattolari (C, 10), Chardenet, Chicot (1), Devaux (5), Fournaise (1), Legras (5), Lippens (1), Prunié (3), Tongmen, Vandewalle, Verbraeken, Zirn (1).




Océane Kronek

Crédits photo : Reynald Valleron – Gazettesports.fr