HANDBALL : Une heure à fond et à l’unisson chez les Pirates

Handball Aph Vs Rennes Gazettesports Coralie Sombret 4
Ⓒ Gazette Sports

Pour lancer leur seconde saison en nationale 1 Élite, les handballeurs amiénois recevaient les joueurs de Rennes. Sans jamais se relâcher, les Samariens se sont imposés 30-22 devant leur public retrouvé après six mois sans compétition.

De retour aux 4 Chênes une semaine après leur dernier match de préparation face à Villeneuve d’Asq, les Pirates étaient bien décidés à frapper fort pour leur entrée dans ce nouveau championnat. Ce sont donc les Rennais qui se sont frottés les premiers à une équipe amiénoise qui enchaînait les succès depuis ses trois dernières rencontres amicales, et bien mal leur en a pris.

Nouveau porteur du brassard de capitaine des Amiénois, Scattolari captait la première attaque adverse après 40 secondes de jeu, de quoi donner le ton de la rencontre dès les premiers instants. Légèrement en difficulté face au but rennais sur les trois premières minutes de la partie, les Picards pouvaient finalement compter sur Thomas Zirn pour l’ouverture du score et lancer officiellement l’engrenage. Après 7 minutes passées au coude à coude, Zirn permettait au collectif de se démarquer et de prendre le large progressivement (6-2, 9’45). Victimes de deux exclusions temporaires, les Rennais peinaient à trouver leurs marques dans ce quart d’heure de jeu et ne parvenaient pas à recoller suffisamment leurs hôtes pour revenir à égalité, laissant ainsi filer les Amiénois en tête (8-5, 17’45).
Cependant, grâce notamment à des joueurs performants en dehors des 9 mètres, les visiteurs ne se laissaient pas complètement distancer. Ainsi, à défaut de pouvoir pénétrer la défense des Samariens, les Bretons trouvaient quelques failles de loin, de quoi se maintenir à quatre ou cinq longueurs des Amiénois. C’est finalement sur un but venu d’ailleurs, et une seconde avant la pause, que Scattolari renvoyait les deux collectifs aux vestiaires (13-10, 30’).

Une deuxième période tout aussi impactante

Handball Aph Vs Rennes Gazettesports Coralie Sombret 2

Ce sont 14 joueurs toujours aussi appliqués et déterminés qui revenaient du vestiaire au lancement de la seconde période. Copie conforme de la première, les Picards affichaient autant de sérieux en défense qu’en attaque et Clément Devaux en profitait pour sortir le grand jeu avec trois buts en moins de dix minutes, dont une contre-attaque. Bloqués à sept longueurs derrière les Amiénois (20-13, 40’), les Rennais étaient poussés à prendre leur second temps mort de la rencontre mais l’écart était fait. Lippens, très présent sur l’aspect défensif, venait à son tour apporter son point pour maintenir l’avance acquise par le collectif (22-14, 44’). 
Sept minutes après leur second temps mort, les visiteurs posaient leur dernier arrêt de jeu. Malgré cela, les quinze dernières minutes de la rencontre étaient assez équilibrées avec 7 buts inscrits par les Rennais contre 8 par les Amiénois. Profitant d’un léger relâchement des locaux, les Bretons accrochaient trois derniers buts durant la dernière minute de jeu, réduisant l’écart au score final (30-22, 60′). 

Au terme d’un match complet, c’est un Julien Richard très satisfait que nous avons retrouvé au micro. « De rejouer avec du monde dans les tribunes c’était déjà une bonne chose mais une première comme celle-ci c’est presque la soirée parfaite ! On est contents de l’investissement et de la motivation que le groupe a réussi à transmettre parce qu’ils se sont vraiment démenés pendant une heure. C’est une défense qui est hyper énergivore et pour le coup ils ont tenu le rythme durant toute l’heure. Pour une première, c’est extra ! On est aussi contents de leur avoir laissé l’autonomie sur l’aspect motivationnel parce que l’on n’aurait pas fait mieux que ce qu’ils ont fait ce soir. Le groupe a pris du plaisir ensemble, c’est vraiment top. »

« Tout le monde a joué un peu à l’unisson »

Soulignant la grande force de cohésion de son groupe, le nouveau co-entraîneur de l’APH félicitait la performance du collectif, affirmant que « la motivation a aussi comblé le manque de rotation parce qu’ils ont tous énormément donné sur ce match. On a vu du beau handball avec très peu de pertes de balle, une défense qui les a vraiment perturbés et un jeu assez riche en attaque avec beaucoup de buteurs différents : ça montre que les choses ont bien fonctionné alors ça fait plaisir. »
Si les absences de Soudani et Legras sur base arrière auraient pu déstabiliser l’effectif, d’autres joueurs ont su s’imposer. Comme l’indiquait Julien Richard « tout le monde a joué un peu à l’unisson, même quand on a fait des rotations importantes notamment en faisant souffler Roman, Aubin (ndlr : Fournaise) a bien pris le relais. Derrière on a aussi eu des patrons qui se sont un peu révélés en défense, comme Enzo (ndlr : Verbraeken) et Aymeric (ndlr : Lippens) qui ont fait un travail monstre. » Un résultat de bon augure donc pour la suite de la saison, mais le technicien restait tout de même prudent, affirmant que « pour l’instant ce n’était que le premier match et il en reste après cela, ils ne seront pas tous parfaits comme aujourd’hui mais pour le moment on prend cette belle victoire. Avec Yuriy on félicite vraiment les joueurs et on est fiers de ce qu’ils ont fait ! »

Le prochain test des Amiénois se fera à l’extérieur samedi 26 avec une rencontre face au CO Vernouillet à 20h45. 



Amiens PH – CPB Rennes HB : 30-22 (13-19)
ARBITRES : MM. Cédric Less & Mehdi Dougarem
AMIENS : Sauval (3 arr.), Shamrylo (5 arr.) ; Scattolari (C, 4), Chardenet, Charpaud (1), Chicot (4), Devaux (5), Fournaise (1), Lippens (1), Prunié (7), Tongmen (2), Vandewalle, Verbraeken, Zirn (5).
RENNES : Boulogne (4 arr.), Busson (1 arr.) ; Laz (C, 4), Alexandrine (2), Bernard (1), Joumel, Lagadu, Le Berre (1), Marty (1), Minel (4), Morvan (2), Saulnier (3), Thouminot (1) Vu (3).





Océane Kronek

Crédits photo : Coralie Sombret – Gazettesports.fr