FOOTBALL (F) : L’ESC Longueau à l’heure de la rédemption

Estelle 1
Ⓒ Gazette Sports

Eliminées prématurément en Coupe de France, les demoiselles d’Estelle Boëtte essaieront de se « faire pardonner » à Cambrai…

Le (court) déplacement en Cambrésis constituerait-il le « déclic » espéré, « escompté » par Estelle Boëtte ? Les représentantes de l’ESC Longueau y découvriraient-elles l’opportunité de « lancer leur saison » ? Ces quelques zones d’ombre, la responsable technique longuacoissienne apprécierait bien les dissiper au terme de cette première véritable échéance en championnat.

« La fois précédente, nous n’avons pu en découdre, notre adversaire Feignies-Aulnoyes ayant jeté l’éponge avant même le coup d’envoi. Ce duel face Cambrai Saint Roch nous offre l’opportunité d’entrer de plein pied dans cet exercice » mentionne Estelle Boëtte. Cette confrontation procure également la possibilité d’atténuer une campagne de Coupe de France où l’ESC Longueau n’a trouvé le temps de s’enthousiasmer. Ephémère apparition qui s’est soldée par un (cuisant) revers sur l’aire de jeu de Oisemont, face au Templiers SC (4-0).

Plusieurs cadres manquaient à l’appel en Coupe. Ceci ne peut être une excuse mais ces absences ont, à mon sens, déstabilisé le groupe. Cette fois, à l’exception d’Aurélie Israël, toutes devraient être sur le pont.

Estelle Boëtte

« Les filles n’y étaient pas malheureusement… Notre calamiteux début de match nous a plombées. Rapidement menées 2-0, elles se sont certes reprises mais sans jamais vraiment inquiéter notre hôte. Il serait très facile de pointer à l’index la pelouse mais il convient de préciser qu’y produire du jeu se révélait être un exercice particulièrement difficile » souligne Estelle Boëtte. Laquelle espère un sursaut d’orgueil de sa troupe dimanche.

« Plusieurs cadres manquaient à l’appel en Coupe. Ceci ne peut être une excuse mais ces absences ont, à mon sens, déstabilisé le groupe. Cette fois, à l’exception d’Aurélie Israël, toutes devraient être sur le pont » s’en réjouit l’intéressée. Dont l’objectif est clair, « vaincre et ainsi commencer à prendre ses distances avec la zone de turbulence… » Pour ensuite afficher d’autres ambitions ? « L’avenir nous le dira, le permettra éventuellement » ajoute Estelle Boëtte avec espièglerie.

  • Stade Saint-Roch, à Cambrai à 13 heures. Cambrai Saint-Roch accueille ESC Longueau
    • ESC Longueau : A choisir parmi H’Saina, Courcol, Macudzinski, Lavoine, Malard, Damis, Quillet, Caillaux, Meuk, David, Roux, Dubois, Akre Amon, Boulard, C. et H. Tournelle.




Fabrice Biniek

Crédit photo : Illustrations Gazettesports