AMIENS SC : Le doute s’installe

Img 0677
Ⓒ Gazette Sports

Alors que cette rencontre était attendue telle un « déclic » par Luka Elsner, elle s’est révélée être un nouveau camouflet pour les Amiénois, tenus en échec à domicile (0-0) par Pau. Aujourd’hui Amiens est dans le doute.

Au terme d’une nouvelle « triste » performance de son équipe, Luka Elsner est apparu quelque peu « sonné » en conférence de presse : « Je suis marqué par la déception de faire 0-0 à la maison. » Et comme souvent depuis ce début de saison, le coach amiénois tirait le même constat sur l’animation offensive de son équipe : « C’est décevant, dès qu’il y a un bloc bas, on arrive, par intermittence, à mettre un peu de désordre chez l’adversaire, mais on ne concrétise pas vraiment. […] C’est redondant mais il nous manque des détonateurs devant et ça se ressent à chaque mouvement dans leur moitié de terrain. » Concernant ces difficultés en attaque, Jayson Papeau évoquait lui un manque d’automatismes, pour un groupe qui a connu de « nombreux départs et arrivés » ces trois dernières semaines : « On manque d’efficacité mais ça va se peaufiner avec le temps. »

Interrogé sur de possibles solutions, l’entraîneur picard semblait finalement revenir au même point : « Je peux amener d’autres idées, d’autres mouvements, mais on est toujours bloqués par le même constat. C’est que, quand on rentre dans les 40 derniers mètres, c’est une histoire de talent, de talent offensif et de création que nous n’avons pas. » Ajoutez à cela un effectif qui a beaucoup bougé dernièrement : « Des joueurs stables qui nous ont suivi de la première journée à aujourd’hui dans le cœur de la préparation, il n’y en a pas tant que cela » ; et vous obtenez une équipe reléguée de Ligue 1, qui pointe aujourd’hui à la 15ème place de Ligue 2 avec cinq petits points pris en cinq matchs.

Stress, doute, gronde

Si Regis Gurtner lâchait à la veille de cette rencontre qu’il ne fallait avoir aucune pression, force est de constater qu’un léger doute semble s’emparer de l’équipe, au regard des déclarations de Jayson Papeau, qui lâchait d’abord : « Je ne dirais pas le doute, mais peut être le stress. C’est le stress d’avoir peur de perdre le ballon alors que l’on manque d’efficacité. » Avant de déclarer par la suite : « Le stress engendre le doute, parce qu’on n’y arrive pas, les supporters nous huent, on a des résultats négatifs, donc c’est normal que le doute s’installe. »

Football Amical Amiens Sc Vs Chambly 0062 Leandre Leber Gazettesports
Rare satisfaction de l’Amiens SC ce soir, Jayson Papeau pointait un manque d’automatismes entre les joueurs en conférence de presse

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle contre-performance a engendré une gronde du public qui, forcément, touche le coach : « J’ai toujours été affecté par ça, mais bon je l’ai subi plusieurs fois maintenant donc la carapace est formée. Je ne suis pas dans le déni par rapport à ça. » ; comme les joueurs : « On a 5 points en 5 matchs donc c’est normal qu’ils soient frustrés« , lâchait Jayson Papeau, tout en espérant du soutien de la part du public : « Je comprends cette frustration. On ne peut pas inverser la spirale tout de suite, et on a besoin de tout le public et tous les supporters pour que la Licorne soit en ébullition. »
Directement visé par certains chants de supporters, le coach samarien se montrait clair quant à sa position : « Si vous voulez que je vous dise que j’ai envie d’arrêter ce ne sera pas le cas. J’y crois, je repars de l’avant. J’ai beaucoup encaissé sur les derniers mois également, ce n’est pas pour baisser les bras. »


Touchés par cette mauvaise prestation, Luka Elsner, comme Jayson Papeau, reconnaissaient volontiers les carences de l’ASC mais ne voulaient pas céder au catastrophisme. Pour autant, les faits sont là, avec seulement 5 points en cinq journées, et une décevante quinzième place, Amiens est déjà dans une situation inconfortable…

Amiens SC – Pau FC : 0-0 (0-0)

Amiens : Gurtner / Alphonse – Wagué (Carton jaune 58′) – Opoku – Lewis (Carton jaune 85′) / Gomis (remplacé par Zungu 73′)- Lomotey (remplacé par Konaté 58′) – Blin (C) – Papeau (Carton jaune 16′) / Odey (remplacé par Timité 73′) – Otero (remplacé par Ciss 73′)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr