ROLLER-HOCKEY : Bons premiers tests pour les Écureuils et les Greenfalcons

Rollerhockey Ecureuils Vs Pont De Metz Kevin Devigne Gazettesports 51
Ⓒ Gazette Sports

À une semaine de la reprise, pour un derby, Écureuils d’Amiens et Greenfalcons de Pont-de-Metz disputaient un tournoi à 4 équipes à la Veillère, avec deux victoires au compteur chacun.

Le samedi soir, les Greenfalcons ouvraient le bal contre les Rapaces de Reims. Malgré un premier but rapide pour les Messipontins (1-0), la partie tournait à l’avantage des Champenois (1-2) en moins de deux minutes. Un avantage qu’ils ne devaient plus lâcher qu’une fois, lors d’un retour au score des Picards (2-2). Ils prenaient en effet le large, par la suite, pour atteindre la mi-temps sur un avantage de trois buts, 2-5.

En début de seconde période, les Messipontins profitaient de l’indiscipline adverse pour relancer la machine (3 des 4 premiers buts des Greenfalcons étaient en effet marqués sur des powerplays) mais les Rémois les gardaient tout de même à distance (4-7) malgré deux retours à 2 buts. Finalement, les Messipontins, malgré deux buts coup sur coup (6-7) et une grosse pression, ne revenaient pas dans les 8 dernières minutes.

Cela s’enchaînait rapidement avec la rencontre des Écureuils. Comme on avait pu le voir déjà la saison passée en début de saison, l’entame de match était délicate et permettait aux Vikings de Cherbourg de prendre l’avantage (0-2). Mais la machine se mettait en route après 9′ de jeu et à la mi-temps, Pierre Defrance et Renaud Crignier permettait aux Écureuils d’être devant, 4-2.

En seconde période, c’était d’abord plus compliqué, les deux équipes se rendant coup pour coup et les Écureuils tardant à remarquer à nouveau (6-4). Mais après avoir repris le chemin des buts, les Écureuils ne s’en tenaient pas à conserver l’écart et l’agrandissaient encore d’un but pour terminer la rencontre sur le score de 7-4.

Les Greenfalcons se reprennent, et remportent le derby

Le lendemain matin, les deux équipes de la Métropole prenaient la journée par le bon bout. Tout d’abord, les Greenfalcons l’emportaient sur le score de 6-2 contre Cherbourg. Après avoir pris les devants dès la première mi-temps, les Messipontins ont plus géré en seconde période. L’idée étant de pouvoir « faire jouer tout le monde » et « se reposer au maximum pour attaquer au mieux Amiens l’après-midi ».

Ensuite, les Écureuils en faisaient de même en battant Reims, 5-1. Après avoir ouvert le score (1-0), les Amiénois concédaient l’égalisation en infériorité (1-1) mais il s’agissait là d’un court avertissement avant que le Picards ne prennent le large. Une rencontre qui satisfaisait Renaud Crignier, notamment sur le plan défensif : « Il y avait des consignes particulières pour le 3ème bloc qui avait pris trois buts la veille et qui a bien défendu sur ce match-là. On voit tout de suite la différence. C’était un match sérieux, appliqué et complet. C’était satisfaisant. »

Enfin, l’après-midi avait lieu, pour terminer leur tournoi, la répétition avant le derby en match officiel la semaine prochaine. Après un bon début des Amiénois qui ont mené jusque 4-1, « il y eu un manque de lucidité, de concentration et de très grosses erreurs qui ont permis à Pont-de-Metz de revenir dans le match » nous explique Renaud Crignier. A tel point que les Greenfalcons passaient devant à la marque, 4-5. Malgré une égalisation (5-5), les Messipontins reprenaient l’avantage et même avec des occasions et le gardien sorti, les Amiénois ne parvenaient pas à priver les Greenfalcons de la victoire, 5-6.

« Le bilan est plus que positif ! »

Au final, Antoine Tetu, pour les Greenfalcons se montrait très satisfait de ce week-end. « Le bilan est plus que positif ! » lâchait-il ainsi après le tournoi que lui et ses équipiers avaient abordé dans l’optique « de prendre du plaisir, de faire jouer tout le monde, de voir qui va jouer avec qui, pour avoir une équipe sure pour la semaine prochaine. »

Pas étonnant de le retrouver heureux après la journée du dimanche puisqu’il appréciait déjà le premier match de préparation malgré la défaite « contre une équipe de Reims avec beaucoup de joueurs. » « Nous, on était deux lignes, il y avait pas mal de joueurs qui débutent en N1, Reims, c’est déjà leur 3ème match, ils ont déjà joué contre des équipes élites. Donc franchement, c’est un bon début de tournoi. » nous confiait-il après cette première rencontre, marquée, déjà par les premiers buts d’Adrien Josse (3).

« Ça fait du bien de jouer »

Du côté de Renaud Crignier, la satisfaction venait d’ores et déjà du fait de pouvoir rejouer : « Ça fait du bien de jouer parce que ça fait 7 mois qu’on n’a pas fait un match. » Pour le reste, s’il se dit « quand même satisfait de quelques éléments dans le jeu » et « retire quand même du positif » de ce week-end, il souligne aussi qu’il reste du travail. Il faut dire que les départs cet été d’Elie Marcos et Simon Petit, deux éléments offensif de poids, ont sensiblement chamboulé l’équipe : « On va essayer des nouveaux blocs parce que l’on a perdu des joueurs importants en attaque. Pour le moment, mon frère et moi sommes séparés, c’est aussi pas anodin. Je regarde aussi un peu les jeunes, on a joué aujourd’hui avec 3 nouveaux seniors qui doivent faire leurs preuves, qui s’entraînent avec nous et pour qui c’est l’occasion de montrer ce qu’ils ont sous le capot. »

Un travail qui ne pourra toutefois durer qu’une semaine avant le début de la compétition. Ce n’est pour autant pas ce qui effraie Renaud Crignier qui explique que son équipe « a toujours fonctionné comme ça avec des amicaux la semaine avant la reprise. » Pour Antoine Tetu, non plus, cet allumage tardif n’est pas problématique, ce week-end de compétition aidant tout de même beaucoup et étant apprécié par le joueur messipontin : « C’est vrai que l’on n’a qu’une semaine pour tout peaufiner mais ça va, tout le monde est content, on a bien bossé. Ce week-end à 3 matchs, c’est intense, ça prépare tout le monde, tout le monde joue, c’est le mieux. »

« Il n’y a rien d’acquis »

Renaud Crignier émet toutefois une réserve, pas tant quant à la date de ces premiers amicaux que sur la longueur de la préparation totale, lui qui n’a repris avec ses partenaires que depuis 3 semaines : « les autres années, on avait plus d’entraînement dans les jambes. » « C’est clair que le début de championnat va être plus dur parce qu’on sera moins préparés, annonce-t-il. Mais l’objectif ce ne sera pas de faire une saison à 14 victoires mais de monter crescendo pour faire les play-offs. Pour l’instant, on remet petit à petit en place les consignes de l’année dernière qui avaient fait notre réussite. »

C’est donc une semaine studieuse qui attend les joueurs des deux équipes avant de se retrouver samedi. D’un côté, Antoine Tetu rappelle que si ce week-end, et notamment la victoire contre les Écureuils « nous met en confiance, il n’y a rien d’acquis et on va encore bosser cette semaine pour pouvoir gagner la semaine prochaine. » De l’autre, Renaud Crignier souligne plusieurs axes de travail pour cette semaine avant de reprendre le chemin de la compétition : « Il va surtout falloir qu’on travaille notre powerplay sur lequel on a marqué 0 buts en 3 matchs. Ça va être un des gros objectifs de cette semaine, ainsi que de travailler défensivement. »

Pont-de-Metz – Reims : 6-7
Amiens – Cherbourg : 7-4
Cherbourg – Pont-de-Metz : 2-6
Amiens – Reims : 5-1
Cherbourg – Reims : 1-5
AmiensPont-de-Metz : 5-6



Morgan Chaumier

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazettesports