FOOTBALL : Camon rentre bien dans sa saison

Football Us Camon Vs Gravelines Gazettesports Coralie Sombret 10
Ⓒ Gazette Sports

Pour son premier match de la saison, l’US Camon recevait Gravelines. L’occasion de se tester après une préparation tronquée par un cas de Covid-19. 

D’entrée de match, les joueurs de Titi Buengo prennent le match par le bon bout et impriment leur rythme. Les jaunes et noirs ont la possession et font parfaitement circuler le ballon en prenant leur temps. Les locaux campent dans le camp adverse mais sans parvenir à trouver les décalages. C’est même les visiteurs qui s’offrent la première situation sur un contre mais Nagu d’un superbe tacle reprend Nhanga qui partait au but (6’). Finalement juste avant le quart-d’heure de jeu sur un corner renvoyé par la défense, Delgove de son milieu alors que le bloc remonte fait une superbe transversale pour Adjidé dans le dos de la défense qui centre parfaitement devant le but pour Zerdab qui conclut parfaitement (1-0, 14’)

Mais derrière les locaux baissent un peu de rythme et commettent quelques erreurs dans la relance. Sur un ballon perdu, Gravelines déclenche une frappe aux 20m mais Josse en deux temps la repousse (22’). Dans la foulée Nhanga très remuant et lancé côté droit, prend de vitesse Chancerel avant de buter dans un angle fermé sur Josse (25’). Les locaux vont répondre par Isambart bien servi en retrait mais sa frappe est contrée et sort en corner (37’). Sur ce dernier suite à un cafouillage, le ballon passe juste à côté. Juste avant la pause, Isambart, très remuant sur un contre, dribble deux joueurs dans la surface avant de voir son centre-tir passer juste devant le but (40’). Juste avant la pause, les visiteurs font passer une sueur froide dans les travées mais Nhanga qui partait au but rate son contrôle (44’). A la pause, Camon est donc devant d’une courte tête. Concernant certaines approximations techniques, Titi Buengo déclarait : “c’est un premier match, il n’y a pas encore d’automatismes et des repères mais il y a aussi une gestion des émotions à avoir, on a fait des erreurs sur des choses simples. Après on ne va pas trouver d’excuses et c’est à eux d’être plus concentré.” 

Camon fait le dos rond avant de conclure

Au retour des vestiaires, les Picards sont un peu moins bien et au contraire Gravelines est beaucoup mieux. Les Nordistes, posent le jeu et font preuve d’une belle qualité technique. Dès l’entame, Nhanga qui partait au but, est signalé hors-jeu alors qu’il ne l’était pas, l’arbitre étant trompé par un hors-jeu passif (47’).  Mais s’ils sont moins bien, les locaux n’en restent pas moins dangereux sur contre. C’est d’ailleurs sur une phase de transition, qu’Adjidé lance parfaitement Zerdab côté droit qui trouve Isambart en retrait qui se trompe de côté et bute à bout portant sur le gardien (54’). On se dit alors que Camon a laissé sa chance de faire le break et que le match est à un tournant, les visiteurs ayant décidé d’accélérer. Mais après une perte de balle au milieu suite à une mésentente entre Zerdab et Isambart, Merlen lancé sur la droite butte sur Josse (59’). Dans la foulée suite à une combinaison sur coup-franc, le portier picard est impeccable une nouvelle fois sur une frappe en angle fermé (63’). En grande forme Josse réalisera une nouvelle magnifique parade à vingt minutes du terme (69’). Un tournant, puisque derrière Isambart après avoir raté le cadre sur un centre de Zerdab (70’), va trouver la faille. Suite à une récupération haute de Ducrocq, Isambart, servit aux 20 mètres, ajuste le gardien d’une frappe décroisée du droit à ras du poteau (2-0, 73’). Les visiteurs alors dans un temps-fort vont prendre un coup derrière la tête. Camon avec le break en poche va alors faire tourner tout en continuant d’attaquer mais en prenant soin de garder un équilibre. Finalement dans les arrêts de jeu, Péchin, entré en jeu, parachève la victoire. Sur un contre, Isambart centre à ras de terre et Zerdab s’efface alors pour Péchin qui conclut (3-0, 93’)

Un coach camonois satisfait

Une prestation qui a plutôt convaincu Titi Buengo, “c’est une belle victoire pour commencer, surtout que l’on ne savait pas vraiment où l’on en était après une préparation particulière. On n’a pas eu beaucoup de matchs de préparation et le dernier match de Coupe n’était pas spécialement une référence, ce n’était donc pas facile pour nous de juger le niveau de nos joueurs. On a travaillé fort pour avoir de l’harmonie et de l’équilibre dans le groupe. On est récompensé de notre investissement et c’est un premier match, c’est important de marquer les esprits.” 

Avant de revenir sur la force dégagé sur le jeu rapide et sur les côtés mais aussi la fin de match parfaitement gérée. “C’était notre objectif aujourd’hui et ce le sera toute la saison. On a des garçons très rapide sur les côtés et aujourd’hui ils nous manquaient Okan (ndlr : Bodur) et Wilfried (ndlr : Galimo) qui sont des joueurs qui vont aussi vite. Sur le jeu de transitions et le jeu rapide on va essayer d’utiliser cette vitesse pour faire mal à l’adversaire. On a continué de jouer toute en sécurisant et en faisant tourner intelligent. On a su garder un équilibre sur cette fin de rencontre et j’en suis satisfait.” 

Camon – Gravelines : 3-0 (1-0)

Buts : Zerdab (14′) et Isambart (73′) et Pechin (93′) pour Camon

Camon : Josse – Ameur, Nagy, Delgove, Chancerel – Ducrocq, Allogho – Ngakosso, Isambart, Adjide – Zerdab,

Remplaçants : Carre – Pechin – Dos Santos

Gravelines : Carbonnier – Bomy, Verstraet, Leblanc, Lemaire – Vereecque, Merlen, Delattre – Nhanga, Berly, Canoen

Remplaçants : Sotomski, Dupon, Decae



Aurélien Finet

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesports