HIPPISME : Parfum de fête

Ⓒ Gazette Sports

Initialement programmée au printemps avant que l’épidémie de Covid19 ne bouleverse le calendrier, la Fête des Hippodromes se tiendra samedi.

« C’est un rendez-vous qui nous tient à cœur. Que nous avions été contraints de reporter pour les raisons que vous connaissez. Se découvrir l’opportunité de l’orchestrer est déjà une vive satisfaction » Avec subtilité, le président de la société des courses Philippe Levasseur masque un soulagement. Celui de pouvoir organiser, « dans les meilleures conditions possibles », une manifestation populaire qui reçoit toujours un accueil chaleureux.

Samedi, la tête sous les étoiles, ce public fidèle ne saura parfois plus trop où (pouvoir) donner de la sienne. Ainsi, s’enthousiasmera-t-il avec le spectacle proposé sur la piste, tout en conservant l’œil vers les animations qui chercheront à égayer cette soirée pas vraiment comme les autres.

Se découvrir l’opportunité de l’orchestrer est déjà une vive satisfaction

Philippe Levasseur

Les trotteurs auront ainsi à cœur d’en découdre tandis que les uns et les autres ne manqueront certainement pas de se…piquer au jeu d’une tombola gratuite. « Un bulletin de participation, à remplir, sera remis à l’entrée de l’hippodrome. Il suffira ensuite de le glisser dans l’urne prévue à cet effet et d’attendre qu’une main innocente détermine les heureux gagnants » mentionne encore Philippe Levasseur, se découvrant l’envie (soudaine) de jouer le Père Noël.

« Je n’en ai pas cette prétention » ironise l’intéressé, adressant au passage un petit clin d’œil en direction de Jean Frère, son homologue de la Fédération Régionales des Courses Hippiques.

« Le mérite pourrait, en partie, leur revenir. C’est d’ailleurs cette structure des Hauts de France qui s’est chargé de remplir cette fameuse hotte à cadeaux. S’y trouvera notamment un chèque vacances d’une valeur de 1.000 euros ainsi qu’un téléviseur 80 cm LCD » souligne Carole Savreux. Directrice de l’hippodrome qui, de son côté, s’est appliquée à (re)mettre les petits plats dans les grands afin que cette initiative puisse bénéficier d’un rayonnement escompté.

Le groupe de musique « La Banda Max » s’attachera alors à apporter une note festive à un rendez-vous « où de multiples bons à parier seront distribués ». Une raison supplémentaire de se laisser charmer par l’ambiance, l’atmosphère d’une manifestation où les rêves seront autorisés. Même les plus fous…

  • L’hippodrome du Petit Saint Jean propose une réunion des courses à enjeux régionaux le samedi 12 septembre. Début des opérations à 18 h 45. L’entrée sera de 3 euros.
  • Une tombola – avec entre-autre un chèque vacances d’une valeur de 1.000 euros – sera organisé au cours de cette soirée.



Fabrice Biniek

Crédit photos : Roland Sauval Gazettesports (Illustration Archive)