ATHLÉTISME : Un championnat de zone pour reprendre ses marques

Auc Athletisme Meeting Aout 0003 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Ce mercredi au stade Urbain-Wallet, les têtes d’affiche de l’Amiens UC qui se sont succédé n’étaient pas tant là pour la performance que pour se préparer à de futures échéances.

Dans un contexte particulier de retour à la compétition après une longue parenthèse due au covid-19, ce championnat de zone ressemblait plus à une première mise en place avant des échéances plus importantes qu’à un but en soi. C’était tout particulièrement le cas pour les têtes d’affiches des sautoirs de la longueur et du triple saut.

Les championnats de France Élite en ligne de mire

Pour Rebecca Moustin-Aubatin, une deuxième place du concours avec un meilleur saut à 12m56, son coach Alain Doré nous expliquait : « Elle est assuré d’être aux Élite les 12 et 13 septembre. Il y a deux semaines, elle a sauté en Belgique sur élan réduit pour retrouver des sensations car elle n’avait pas sauté depuis février. Aujourd’hui [mercredi, ndlr], c’était son premier concours pour préparer les Élite avant la compétition de Saint-Denis samedi et la Coupe de France la semaine prochaine. Pour une première compétition avec élan complet, un nouvel élan complet avec 2 foulées en moins sur sa course d’élan, l’idée était d’enchaîner des sauts techniquement propres et de mettre de l’intention pour montrer que si on va aux Élite, ce ne sera pas pour faire de la figuration. »

Auc Athletisme Meeting Aout 0019 Leandre Leber Gazettesports

Thomas Gogois, quoi qu’un peu plus en avance dans sa préparation après un concours en Belgique, déjà élan complet, était dans une configuration proche, préparant lui aussi les championnats de France Élite auquel il est à peu près assuré de participer. Et malgré un concours sans le moindre saut mesuré, Alain Doré se montrait satisfait : « On n’est pas ici pour assurer les sauts, on est ici pour mettre de l’envie, des intentions. Et là, il y en a eu. Il y a eu trois sauts de très bonne valeur. Ce n’est pas un résultat négatif, c’est un résultat qui nous permet d’apprendre, d’avoir des convictions sur la course d’élan. Et sur le 6ème, où l’on pense qu’il est fatigué, il arrive encore à en mettre. C’est ça qui peut emmener un athlète sur une marche aux Élite. Donc on continue le travail. »

Pour ses autres sauteurs et sauteuses, Alain Doré précisait que l’objectif était aussi de « se faire plaisir parce qu’il n’y a pas beaucoup de compétitions, parce qu’ils ont continué de s’entraîner en juin, juillet et août. Ils étaient tous présents et motivés. »

Quelques performances amiénoises

Chez les autres athlètes de l’AUC, on compte tout de même quelques concours remportés. Notamment en 5 000 mètres. Là, Jean-Jacques Trogneux chez les hommes puis Mélanie Doutart chez les femmes se sont imposé. Pour le reste, on notera également les victoires de la sauteuse belge Saliyya Guisse avec une marque à 13m07 en triple saut et un bond à la longueur de 5m90 et celle d’Emilie Montcho au 400m haies (64″95).

Auc Athletisme Meeting Aout 0028 Leandre Leber Gazettesports

Notons également les performances de Flora Rousseau avec un saut à 3m61 à la perche et d’Aurore Dilly avec un lancer de marteau à 53m01. Quant à Erwann Konate, il n’a pas concouru en longueur du fait d’une reprise de l’entraînement récente après des vacances. Dans une période de reprise notamment axée sur la vitesse, il s’est aligné sur le 100m où il s’est classé 2ème de la finale A, en 11″31. Et reste pour le moment en attente de savoir s’il sera de la partie à Albi aux championnats de France Élite. Si c’est le cas, ce sera une première compétition avant un enchaînement le menant aux championnats de France Cadets où son objectif sera la victoire.

L’US Camon était en revanche peu présent avec seulement 6 athlètes, avec peu de performances notables. Remarquons tout de même la deuxième place d’Ines Duparcq en 400m.



Morgan Chaumier

Crédit photos : Leandre Leber – Gazettesports