AMIENS SC : La réaction de Luka Elsner après le nul face à Chambly

Img 2811
Ⓒ Gazette Sports

Retrouvez la réaction de Luka Elsner après le match nul 0-0 de l’Amiens SC contre Chambly. Avec une équipe toujours expérimentale, il semble compliqué de tirer des leçons pour le coach amiénois.

Une prestation solide défensivement

« Je pense que l’on n’a pas été mis en difficulté sur ce thème-là (ndlr : l’agressivité), je pense même qu’on a probablement gagné cette bataille-là. Avec beaucoup d’agressivité, parfois un peu au bord des normes et des critères de l’arbitre, mais j’ai été satisfait sur cet aspect-là. Nous avons été aussi bien en place, même en jouant assez haut, avec beaucoup d’espace dans notre dos, on a réussi à maîtriser cette partie-là.

J’ai eu l’impression que l’on a joué un Chambly fatigué, quand même, donc tout est à relativiser, mais j’ai été content d’avoir une équipe qui a une cohésion. C’était un des thèmes que l’on avait abordé dans la causerie, d’avoir une équipe avec une âme et une organisation où tout le monde fait la même chose. Et ça on l’a vu, et les garçons ont donné satisfaction.


On a récupéré beaucoup de ballons dans le dernier tiers du terrain et ils ne sont pas transformés en situation finale. On aurait pu beaucoup mieux faire dans certains gestes, dans la dernière passe, donc je suis un peu frustré par rapport à ça. On a récupéré pas mal de ballons intéressants et on a amené pas mal de ballons intéressants.
 »

Satisfaction au milieu, nécessité de faire mieux devant

« Ça a donné l’impression aujourd’hui d’avoir des garçons (ndlr : le milieu Blin-Gomis) qui sont prêts à ratisser beaucoup de ballons. Ils sont forts dans l’impact, ils font des choses simples avec le ballon qui nous permettent d’avancer, il y a une certaine cohérence à les voir au milieu de terrain. »

Concernant le trio Akolo-Ghoddos-Otero : « Ce sont des garçons qui doivent être capables de faire la différence, j’en attends encore plus d’eux aujourd’hui, ce sont des joueurs de Ligue 1. Ils doivent être capables sur des matchs comme ça de faire la différence et j’attends ça d’eux. Dans l’investissement il n’y a pas grand chose à leur reprocher et j’aime bien la manière dont ils ont abordé le match défensivement. »

Sur Christopher Lannert, à l’essai ce samedi, Luka Elsner lâchait : « Il a fait de bonnes choses, je pense que c’est un garçon très intelligent, très bon dans le placement, doté d’une bonne technique, il a une bonne lecture du jeu. Maintenant on va poser le tableau des + et des – et analyser selon les critères de la Ligue 2 et sur les éléments de vitesse et de puissance nécessaire. »

Des inquiétudes qui demeurent

« Comme tout le monde je pense que je suis un petit peu inquiet de voir qu’une bonne partie du 11 de départ n’est pas aujourd’hui sur le terrain. Alors, il y a d’autres garçons qui essaient de prendre leur place. Mais on est conscients de ce que la Ligue 2 représente, de ce que nous allons représenter en tant qu’équipe qui descend, et on doit faire preuve de force par rapport à ça. Donc on attend certainement 6 à 7 joueurs.« 

« L’investissement y était, aujourd’hui j’ai vu un peu plus une équipe, un petit peu d’âme par rapport à Boulogne. On est encore loin des exigences de la Ligue 2, mais on va dire que l’on a fait un petit pas aujourd’hui. Mais tout est relatif et nous avons encore un effectif à construire. »

Prochain rendez-vous ce mercredi 5 août, pour des Amiénois, toujours en quête d’un premier but dans cette préparation, qui accueilleront Valenciennes à 18h !

Amiens SC – Chambly : 0-0 (0-0)

Amiens SC : 1ère mi-temps : Thuram (remplacé par Coudert 46′) / Lannert – Gendrey – Monzango (Carton jaune 9′) – Sy (Carton jaune 28′) / Gomis – Blin / Akolo – Ghoddos – Bianchini / Otero
2ème mi-temps : Coudert / Lannert (remplacé par Bandeira 72′) – Gendrey – Monzango (Carton jaune 9′ remplacé Sy 79′) – Sy (Carton jaune 28′) / Traoré – Khalid (Carton jaune 56′) / Papeau – Ghoddos (C) (remplacé par Eneme-Ella 72′) – Akolo (remplacé par Gomez 58′) / Otero (remplacé par Ciss 58′)




Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr