EDITO : Tony Yoka a plus à perdre que Johann Duhaupas

Dt.common.streams.streamserver
Ⓒ Gazette Sports

Nous sommes vraiment tombés de haut quand nous avons appris qu’enfin, Tony Yoka et Johann Duhaupas se rencontreraient sur un ring, le vendredi 25 septembre dans une salle qui reste à dénicher sûrement à Paris.

Tony Yoka qui a longtemps mésestimé l’Abbevillois a dû être poussé dans ses derniers retranchements par son nouveau promoteur Bob Arum. Ce dernier voulait que Yoka effectue en mars sa rentrée à New York mais à l’époque, il n’avait pas trouvé d’adversaire valable pour se mesurer au champion olympique.
Ainsi Yoka a donc accepté de rencontrer Duhaupas et il a une fois de plus, mécontenté celui qui est aujourd’hui champion de France de la catégorie Raphaël Tronchet.

Depuis hier les médias nationaux se déchaînent et tout le monde  s’accorde pour estimer que la boxe prend un sacré coup de jeune avec ce choc que nous qualifierons d’exceptionnel en espérant toutefois que la montagne n’accouche pas d’une souris.
N’empêche que ce choc franco-français est vraiment exceptionnel surtout dans cette catégorie des poids lourds.

Dans le passé il y a eu Georges Carpentier

Comment ne pas penser à celui qui est toujours considéré, n’en déplaise à certains qui ont oublié que la boxe avait débuté avant leur naissance : Georges Carpentier.
Quand on consulte le palmarès de Georges Carpentier, on constate qu’il a été champion du monde des poids lourds… mais de la race blanche. Nous avons récemment consacré un article sur ce thème car au début du siècle dernier, la race noire possédait un illustre champion Jack Johnson

Toujours Georges Carpentier pour rappeler qu’il fut champion du monde des mi-lourds mais challenger malheureux de Jack Dempsey pour le titre suprême. Il y aura bientôt un siècle que ce combat s’est déroulé.
Les combats franco-français en lourds sont rarissimes.
La catégorie des poids lourds est celle qui est la plus prisée dans le monde et on rappellera que le numéro un mondial reste plus que jamais Mohamed Ali.

Ce combat que Canal-Plus a eu la chance de s’octroyer les droits télévisés sera donc le combat non seulement de l’année mais peut-être aussi de ce début de siècle. Dans l’affaire, Tony Yoka a beaucoup plus à perdre  que Duhaupas.

Maintenant,  après les propos pas toujours agréables tenus dans les deux camps, l’heure de vérité viendra.Et quand Yoka et Duhaupas seront sur le ring, la seule vérité sera le combat.
Et franchement, aujourd’hui, bien malin est celui qui peut affirmer que tel ou tel va l’emporter. C’est ce qui fait que la boxe à ce niveau possède vraiment un caractère excitant.



Lionel Herbet

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.