VOLLEY (F) : Le LAMVB se découvre un accent bulgare

Daria
Ⓒ Gazette Sports

Daria Georgieva est la deuxième recrue du promu en Nationale 2.

Clément Bevilacqua ne dissimulait sa satisfaction, osait même se frotter les mains au moment même où Daria Georgieva paraphait sa demande de licence. « Nous étions en quête d’une joueuse évoluant dans un registre de centrale. Elle « colle » parfaitement au profil que nous souhaitions » souligne le responsable technique du Longueau Amiens Métropole VB (LAMVB).

Un promu en Nationale 2 qui se découvre ainsi un … accent bulgare avec cette demoiselle de 19 ans qui, la saison écoulée, évoluait sous le maillot de Kazanlak (1e division) « C’est une véritable chance que de pouvoir l’accueillir chez nous. Elle se définit telle un élément aux qualités athlétiques et techniques indéniables. »

Nous étions en quête d’une joueuse évoluant dans un registre de centrale. Elle « colle » parfaitement au profil que nous souhaitions

Clément Bevilacqua

Du haut de ses 1,85 m, Daria Georgieva « possède déjà une solide expérience en dépit de son jeune âge » prévient son aîné. Lequel, entouré de son staff, n’a pas son pareil pour façonner les talents en devenir.

Après Kessie Coudert-Dumesnil, le LAMVB compte donc deux nouvelles « têtes » et aborde cette nouvelle aventure, la sienne bien sur les épaules. « Notre recrutement est terminé. Notre préoccupation était de nous appuyer sur l’effectif à l’origine de cette accession. »


Fabrice Biniek (avec la complicité du LAMVB)

Crédit photo : LAMVB