SOUVENIRS : Jean-Jacques Fussien avait frappé très fort en 1970

Img 1397
Ⓒ Gazette Sports

Dans l’histoire du cyclisme picard, Jean-Jacques Fussien demeure à tout jamais comme ayant été un espoir puis un champion hélas foudroyé trop tôt, victime d’un terrible accident de la circulation en 1978 alors qu’il s’entraînait.

Mais aujourd’hui, nous voulons rappeler la performance de ce garçon qui n’avait peur de rien et qui pour mémoire osa s’attaquer au grand Eddy Merckx.
En juin 1970, les championnats de Picardie sur route se disputent dans la Somme à Fressenneville. Soit dans cette région du Vimeu qui est alors très dynamique au plan cyclisme. Chaque village organise sa course mais en ce dimanche 13 juin 1970, c’est toute l’élite picarde qui est au rendez-vous.

A cette époque, les seniors et les juniors courent en même temps mais les classements sont séparés. Ainsi, en senior le titre revient à Bernard Thevet du VC Beauvais tandis que chez les juniors, la victoire revient à Jean-Jacques Fussien licencié au CC Nogent ce club cher à Alain Mathieu et qui a accueilli de grands champions, le dernier en date étant Arnaud Demare.

Bernard Thevet s’impose au sprint après 4 heures de course. Il précède Jean-Jacques Fussien puis Thierry Grandsir 7e et Eric Lalouette 10e. Il y a vraiment du beau monde.
Dans le Courrier Picard, il est écrit que  Bernard Thevet aime le Vimeu car auparavant, il avait gagné à Bouvaincourt dans une épreuve qui comptait pour le célèbre maillot rente de l’UCVB.
Pour sa part, Jean-Jacques Fussien s’adjugeait son troisième titre régional après celui de la poursuite et des sociétés. Il n’avait que 18 ans et son palmarès s’ornait de 28 succès

Ces championnats régionaux de 1970 furent parmi les plus beaux de l’histoire.



Lionel Herbet

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.