SOUVENIRS – 1969 : Quand Eric Lalouette dominait le cyclisme régional

Img 1384
Ⓒ Gazette Sports

Nous sommes durant cet été 1969 qui, au plan du cyclisme professionnel, voit l’avènement d’Eddy Merckx. Celui-ci va du reste remporter le Tour de France. Son premier Tour de France. En Picardie, un coureur domine la situation de la tête et des épaules…

Au point que nous n’hésitons pas à le comparer à… Eddy Merckx en personne. Non pas que le jeune coureur du VC Ponthieu, âgé seulement de 18 ans a le même niveau que Merckx. Non tout simplement, c’est la manière d’aborder les courses des deux hommes qui se ressemble. Oui, il y a un complexe Lalouette en Picardie comme il y a un complexe Merckx chez les professionnels.

En ce mois de juillet 1969, nous n’hésitons pas à user de cette comparaison à l’issue du Prix d’Harbonnières. Oui à cette époque, le cyclisme vivait  de belles heures et le comité de Picardie venait de se constituer sous la houlette de M.Puille. Les courses se multipliaient dans nos villages comme par exemple à Harbonnières le 13 juillet. Une course totalement dominée par Eric Lalouette. Celui-ci se trouve dans une forme exceptionnelle puisque cette semaine là, il a gagné cinq courses. Oui, à cette époque, chez les amateurs, on courait quasiment tous les jours. Eric Lalouette s’était même imposé la veille à Noeux les Mines.  

Il faisait très chaud ce 14 juillet 1969 à Harbonnières mais Eric Lalouette ne fut pas du tout perturbé. A vingt kilomètres de l’arrivée, il attaqua et seul l’Amiénois Vandenabeele put rester un moment dans son sillage avant d’être décramponné. A l’arrivée, 17 secondes séparaient les deux hommes.

Img 1385


Le programme d’Eric Lalouette se poursuivait les jours suivants puisqu’il devait courir Aumale puis Languevoisin. Pour mémoire, l’année suivante, Eric Lalouette devenait champion de France junior et ensuite passer dans les rangs professionnels, disputant même le Tour de France 1976.
Plus tard, Eric Lalouette a suivi de près la carrière de Didier Thueux qui résidait près d’Abbeville à Mareuil Caubert.




Lionel Herbet

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.