FOOTBALL (F) : L’Amiens SC ou la volonté de faire « contre mauvaise fortune bon coeur »

Ⓒ Gazette Sports

La cruelle désillusion de la descente encore dans toutes les têtes, les demoiselles d’Hicham Andasmas souhaitent cependant la relever. Et vite…

Les joueuses de l’Amiens SC espéraient (tant) marquer l’histoire… La belle aventure, sur fond de campagne inédite en Division 2, a cependant viré au cauchemar pour les protégées d’Hicham Andasmas. Et le clap de fin prématuré, engendré par une imprévisible crise sanitaire, laisse aujourd’hui (encore) des traces. Une amertume qui pourrait bien se révéler indélébile. « C’est effectivement difficile de se résigner à tourner la page. Comme l’ensemble des filles, je demeure persuadé que nous pouvions prétendre à mieux balle au pied. Les circonstances et certaines décisions en ont décidé autrement. C’est vraiment regrettable ! » Avec pragmatisme, le responsable technique amiénois évoque cet hypothétique maintien…

Football Amiens Sc Feminin Vs Nancy Kevin Devigne Gazettesports 32

« Il convient maintenant de se faire une raison » confesse d’ailleurs l’intéressé. Comme s’il souhaitait couper court avec une perspective qui n’a plus vraiment de raison d’être. D’autant que la démarche extra sportive, engagée telle un ultime recours et par désespoir, n’est finalement jamais parvenue à faire avancer le schmilblick. Selon toute vraisemblance donc, l’Amiens SC s’apprête à retrouver la Régional 1, échelon dont il s’était extirpé (avec brio) quelques mois auparavant.
Un pas en avant suivi d’un autre malheureusement en arrière exécuté par une formation qui n’en a pas moins gagné en « maturité » souligne Hicham Andasmas. Dont la frustration fut sensiblement atténuée par l’attention suscitée à son égard et celui de ces joueuses. « Il est toujours gratifiant d’être sollicité. Bien plus encore lorsque vous avez la conviction de ne pas avoir atteint l’objectif que vous vous étiez fixé »

C’est effectivement difficile de se résigner à tourner la page. Comme l’ensemble des filles, je demeure persuadé que nous pouvions prétendre à mieux balle au pied.

Hicham Andasmas

Ressenti au léger accent de mea-culpa de la part d’un responsable technique qui entend cependant « rebondir » en Somme. C’est par conséquent sur un banc qui lui est désormais familier qu’il siégera lors du prochain exercice. « Décision qui a sans aucun doute éviter l’implosion du groupe » confesse-t-il. Analyse dépourvu de prétention pour celui qui se félicite d’entretenir des « liens forts » avec un effectif au final ambitieux.

« Quatre départs sont à déplorer. Les deux Camille, Dolignon et Seret, ont pris la direction de Calais Grand Pascal, Malvina Cabaret celle du promu Bousbecque. Deux adversaires dont nous croiserons le chemin durant ce championnat à venir. Floriane Fortin a préféré quant à elle jeter l’ancre à Saint-Malo, pensionnaire de Division 2 » Défections qu’Hicham Andasmas appréhendera par une (re)distribution de rôle en interne ou un recrutement ciblé, de préférence de proximité.

Football Feminin Asc Vs Thonon Evian Gazettesports Coralie Sombret 22

« Sous le maillot de l’Amiens Porto précédemment, Louise Latkotko rejoint Camille Martin et Clémence dans le rôle très spécifique de gardienne de but. Emma Gosse retrouve une atmosphère qu’elle avait temporairement délaissée. Certaines demoiselles, en manque de temps de jeu l’an passé, auront l’opportunité de se (re)mettre en évidence. Nous allons également puiser au cœur même de notre pépinière » argumente le coach. Un entraîneur qui pourra compter sur un effectif assurément revanchard, (re)placé dans le vif du sujet fin juillet. « S’il serait déplacé d’oser admettre que la stabilité du staff a su préserver l’unité de groupe, nombreuses nous ont spontanément dévoilé leur volonté à prolonger ce petit bout de chemin… » Une campagne dont le but est de lorgner le plus longtemps possible vers l’échelon supérieur ?

Ce pari est aussi un projet fédérateur. Avant coup, l’ASC s’associerait à un statut de trouble-fête. Cela nous convient à merveille… 

« Il n’est pas dans mes habitudes de botter en touche. Notre volonté sera de faire fructifier notre capital points, en accumulant les succès au cours de confrontations que nous aborderons les unes après les autres » indique Hicham Andasmas. Un souhait qu’il ne privilégiera cependant pas au détriment d’une noble philosophie, « le jeu avant l’enjeu ». Ligne de conduite appliquée à une formation amiénoise qui ne doit donc s’égarer : « Il est primordial et nécessaire de prendre du plaisir. Ce championnat risque d’être long puisque décliné à quatorze. Il sera éprouvant tant physiquement que psychologiquement » prévient Hicham Andasmas.

Qui s’il se garde bien de « tirer la couverture de son côté » dévoile néanmoins de légitimes ambitions. Refuse de n’être qu’un second rôle lors d’un exercice où les premières places paraissent être, d’emblée, attribuées à Calais Grand Pascal, Bousbecque, le FC Valenciennes voire l’AS Beauvais-Oise ou bien encore Hénin-Beaumont.

« L’avenir déterminera si cette hiérarchie était la bonne » ironise-t-il, déterminé – avec les siennes – à la bousculer. « Ce pari est aussi un projet fédérateur. Avant coup, l’ASC s’associerait à un statut de trouble-fête. Cela nous convient à merveille… » lance, avec humour, celui qui souhaite avancer à pas feutrés. D’une seule voix, sans tambour ni même trompette, convaincu que ce n’est qu’à la fin du bal que l’on rémunère (toujours) les musiciens.

Arrivées : Louise Latkotko (U18 Amiens Porto), Emma Gosse

Départs : Camille Seret, Camille Dolignon (Calais Grand Pascal – R1), Malvina Cabaret (Bousbecque – R1), Floriane Fortin (Saint-Malo- D2)



Fabrice Biniek

Crédit photos : Coralie Sombret, Léandre Leber, Kevin Devigne – Gazettesports (Archives)