RÉTRO : Avril 1988, Amiens pense accueillir la Coupe Davis

Img 0993
Ⓒ Gazette Sports

En cette année 1988, la ville d’Amiens s’apprête à vivre un grand moment sur le plan du tennis. En effet, l’Amiens Athlétic Club dont le président est M.Leclercq, inaugure officiellement son triple couvert qui peut accueillir plus de deux mille spectateurs.

Et pour donner un cachet supplémentaire à cet événement, l‘AAC a programmé un match exhibition entre deux des grandes vedettes du circuit mondial. En l’occurrence le roumain Ilie Nastase et l’iranien Mansour Bahrami. Les deux hommes qui sont de vrais caractériels sur les courts et surtout la plaie des arbitres, prennent un peu ce match par dessus la jambe. Il est vrai que l’arbitre qui dirige ce match s’imagine qu’il est dans une rencontre officielle alors que les deux champions, véritables fantaisistes des courts, demandent surtout à passer un bon moment et à bien s’amuser. Qu’importe le public a répondu à l’appel avec à sa tête le Député-Maire Gilles de Robien. Bahrami devait s’imposer en deux sets mais Nastase à cette époque avait 42 ans. Cette rencontre a été organisée pour une oeuvre de bienfaisance le Polio Plus et concours du Rotary Club d’Amiens.

Au cours de la réception qui va suivre, un élu qui représente le Conseil Général de la Somme, M. Hubert Henno lance l’idée d’organiser une grande rencontre internationale à Amiens. Le président de la Ligue de Picardie M. Michel Despreaux qui représente le président de la Fédération Philippe Chatrier est aux anges. Amiens peut-il vraiment organiser un match de coupe Davis? Telle est la question qui se pose ce 8 avril 1988. Pourquoi pas? Trente deux ans plus tard, la réponse est négative mais Amiens s’est consolé avec la Fed Cup réservée aux féminines.



Lionel Herbet 

Crédit Photo : DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.