FOOTBALL : Saison terminée pour les amateurs

Football Amiens Portugais Vs Breteuil Sur Noye (reynald Valleron) (1)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

La décision était attendu, elle est désormais officielle : les championnats ne reprendront pas aux niveaux gérés par la FFF et les instances régionales et départementales.

Si cet « arrêt des compétitions à la date du 13 mars (date de suspension des compétitions) quel que soit le nombre de matchs joués » était, de toute façon, à peu près inévitable et ne faisait l’objet que d’un suspens limité, les modalités de classement et du système de promotions et relégations posaient de nombreuses questions.

Conformément à sa précédente déclaration, la FFF a bien écarté la possibilité d’une saison blanche. Un classement sera effectué dans chacune des divisions « selon le quotient nombre de points obtenus / nombre de matchs joués afin de neutraliser l’effet des matchs reportés. »

Une descente par poule, sauf au niveau national

Par ailleurs, et contrairement à ce qu’espérait, notamment, le District de la Somme, l’existence de descente a été entérinée sous la forme d’une « limitation du nombre de descentes à une par poule, en cohérence avec le règlement qui prévoit l’impossibilité de repêchage du dernier quelles que soient les circonstances. » Dans le sens des montées, elles se feront toujours « en fonction du règlement qui prévaut pour la compétition concernée. »

Ces règles de montées et descentes ne s’appliquent toutefois pas aux championnats dépendant directement de la FFF. Ainsi « concernant les compétitions nationales (hors National 1 et D1 Arkema), le mode de fixation des classements sera identique à celui établi pour les championnats des Ligues et des Districts. Les montées et les descentes seront décidées selon le règlement habituel de chacune des compétitions concernées. »

Les Portugais, l’ACA (b) et le RCA sauvés, Montières et l’ASC (f) relégués

Pour les équipes amiénoises, ces décisions ont des conséquences diverses. L’AC Amiens, 8ème, s’en sort sans trop de dommages quand l’ASC (b), 10ème, se sauve de justesse. Camon (6ème) et Longueau (9ème) s’en sortent aussi, comme prévu, et seront au rendez-vous de la R1 la saison prochaine.

En R2, cette annonce sont un soulagement pour les Portugais d’Amiens (8ème) qui luttaient pour le maintien et pour l’AC Amiens (b) (11ème), relégable tout au long de la saison et qui se sauve avec 6 points.

En R3, le finish est plus mitigé, un club amiénois en condamnant un autre, puisque le point acquis lors de la dernière journée par le RC Amiens contre le leader Miannay-Moyenneville lui permet de se sauver aux dépends d’Amiens Montières qui était resté au repos ce week-end là. Il s’agit donc de la seule équipe masculine de la Métropole évoluant à un niveau régional à descendre. Notons qu’Amiens Pigeonnier, 2ème de la D1 Somme, accède en R3.

La D2 féminine étant une division nationale, il semblerait que la section féminine de l’ASC soit soumises aux relégations habituelles, c’est-à-dire que les deux dernières équipes du championnat descendraient. 11ème, l’ASC (f) retrouveraient donc la R1 une saison seulement après l’avoir quitté. En R1, justement, la relégation de Longueau qui avait déclaré forfait sauve la peau d’Amiens Porto.


La Rédaction

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports