VOLLEY (F) : Le LAMVB joue à se faire peur !

Volleyball Feminin Lamvb Vs Savigny Sur Orge Reynald Valleron 47
Ⓒ Gazette Sports

Après Saint-Pol-sur-Mer, les demoiselles du Longueau Amiens Métropole VB ont – à nouveau – échoué dans leur quête du succès face au VC Liévinois.

Si elles demeurent toujours en tête du classement, les protégées de Clément Bevilacqua donneraient-elles l’impression de l’avoir (un peu) à l’envers ces derniers temps ? Et le revers consenti ce dimanche, devant le VC Liévinois (1-3), attise d’ailleurs ce questionnement. D’autant que Colleen Lentz et ses camarades avaient été contraintes de (déjà) baisser la leur quelques jours auparavant à Saint-Pol-sur-Mer (3-2).

« Les deux scénarios se veulent bien divergents… Autant nous pouvions émettre des regrets lors de la précédente levée qu’il m’apparaît impossible d’oser l’imaginer cette fois ! » Agacé, l’entraîneur amiénois fustige ainsi sans ménagement une « troupe fébrile, prévisible et surtout dépourvue de supplément d’âme. » Un effectif « dont l’unité collective où elle puisait sa force s’est sensiblement estompée »

Nous sommes passés au travers ! L’explication peut apparaître sommaire je l’admets, mais je n’en trouve d’autres à émettre

Clément Bevilacqua

Sans langue de bois, Clément Bevilacqua exprime son ressenti, « son exaspération », à l’issue d’un duel où le LAMVB a failli. « Nous sommes passés au travers ! L’explication peut apparaître sommaire je l’admets, mais je n’en trouve d’autres à émettre. »

Face à un adversaire se découvrant – « à chaque fois » – un malin plaisir à leur occasionner tracas, les ambassadrices locales n’ont su, n’ont pu prétendre redistribuer les cartes. Laissant ainsi la main à un rival qui n’en demandait pas tant. « Les nordistes méritent le gain de cette rencontre. Le doute n’est pas autorisé. Tel un caméléon, elles se sont adaptées à nos différents schémas tactiques. Elles ont astucieusement profité de nos approximations également » déplore Clément Bevilacqua. S’interrogeant sur l’attitude d’un effectif qui se révèle moins conquérant…

Volley Lamvb U13 0005

« Les filles évolueraient-elles dorénavant la peur au ventre ? Seraient-elles parfois tétanisées par l’appréhension de bien faire ? Ressentiraient-elles des difficultés à supporter une pression accrue, je l’admets, à l’entame de cette dernière ligne droite ? Un comportement qui n’a pourtant pas lieu d’être, surtout lorsque l’on se remémore notre objectif initial. » Habilement, le responsable technique s’efforce à dédramatiser une situation qui ne lui avait effleuré l’esprit en septembre ! « Et pour cause, notre principale préoccupation se résumait à nous maintenir. »

L’efficacité des siennes en a cependant décidé autrement. Et son bail rapidement renouvelé, le LAMVB s’est alors découvert d’autres légitimes prétentions. « Il devient important, nécessaire d’enfiler à nouveau le bleu de chauffe. Notre marge de manœuvre se réduit certes, mais nous détenons toujours notre destin entre nos mains. En cas de « sans faute » d’ici au décompte final, nul ne pourra prétendre nous déloger de ce fauteuil de leader. »

Notre marge de manœuvre se réduit certes, mais nous détenons toujours notre destin entre nos mains. En cas de « sans faute » d’ici au décompte final, nul ne pourra prétendre nous déloger de ce fauteuil de leader

Avec un petit trait d’humour, Clément Bevilacqua trace le chemin à suivre. Celui qui conduira ainsi vers un échelon supérieur qui, pour l’heure, aurait tendance à faire tourner certaines têtes.

LONGUEAU – Gymnase Pellerin. VC Liévinois bat Longueau Amiens Métropole VB 3-1

  • (26-24 en 28’, 25-23 en 29’, 20-25 en 31’, 25-17 en 25’) Arbitres : MM. Paga et Kara.
  • LONGUEAU AMIENS METROPOLE VB : Lentz, Carreel, Cadart, Loubard, Bray, Leclere (cap), Allemeersch, Canlers, Darras, Lapeyronie, Devaux, Yuwei.

Fabrice Biniek

Crédit photos : Gazettesports (Archives)