CYCLISME : En UFOLEP, le calendrier reste fourni

Ⓒ Gazette Sports

Si on note une baisse générale du nombre de courses cyclistes organisées en Picardie, Guy Vasseur, président de la commission cyclisme de l’UFOLEP Somme, tient à mettre en avant la relative bonne santé de sa fédération.

En réaction à notre article paru le 23 février dernier, qui évoquait un calendrier cycliste de plus en plus pauvre en Picardie, Guy Vasseur souhaitait donc réagir. Sans nier certaines difficultés : « C’est difficile, on ne nie pas le choses. Par rapport à il y a 30 ans, il y a moins de courses, même en UFOLEP », il avançait tout de même : « L’UFOLEP organise sur Amiens Métropole de belles courses, et il y en aura même une nouvelle à Glisy et une autre à Saint Sauveur juste à côté, donc dans la sphère d’Amiens deux nouvelles courses UFOLEP. »

Le président de la commission cyclisme UFOLEP 80 évoquait même un calendrier assez fourni, ouvrant quelques belles perspectives aux coureurs : « Depuis quelques années on se maintient à environ 60 courses dans la Somme. Si on ajoute l’Oise, l’Aisne, et le Pas de Calais on est à 300 courses à 1h15-1h30 d’Amiens. On peut courir tous les samedi et dimanche sans problème. »

De l’adaptation et des questions

Bien que l’UFOLEP doive toujours évoluer, les valeurs de bases restent les mêmes : « Nos grandes lignes sont toujours favoriser le sport de masse, le sport santé. On a aussi la volonté de conserver les traditions, les courses de village avec la fête du village par exemple. De maintenir des organisations un peu partout sur le territoire. » Il reconnaît cependant que l’adaptation constante est nécessaire : « Il faut aussi se renouveler, essayer de trouver des nouveaux créneaux, il faut se mettre en adéquation avec les évolutions. »

L’UFOLEP cyclisme a d’ailleurs certaines pistes pour rester attractif : « On réfléchit comme la FSGT l’a fait, à ouvrir les courses à d’autres fédérations, c’est en cours de réflexion, même si ça pose certaines difficultés sur le niveau des coureurs. »

Si le cyclisme picard ne vit pas ses plus belles heures, l’UFOLEP 80 parvient à proposer un calendrier intéressant et continue de tenter d’innover, pour rester attractif auprès de ses nombreux licenciés.



Quentin Ducrocq

Crédit photo image d’illustration Roland Sauval