FOOTBALL (F) : L’Amiens SC nullement récompensé

Amiens Asse 5
Ⓒ Gazette Sports

Sans démériter, les partenaires de Léa Tellier Bouazni sont toutefois revenues « bredouilles » de leur déplacement à Saint-Etienne.

La frustration se lisait sur les visages au coup de sifflet final … Avant que les mots n’essaient de traduire la (légitime) déception des représentantes de l’Amiens SC, défaites du minimum sur la pelouse du leader AS Saint-Etienne (1-0). Un but, juste un but qui pénalisait aussitôt une troupe pourtant non avare d’efforts.

« Le résultat fait peine, notamment au regard de l’énergie déployée par les filles. Elles ont fait preuve de caractère et d’abnégation, n’ont jamais rien lâché opposées à un hôte ambitieux et toujours invaincu. Malheureusement, cela est apparu insuffisant » Désabusé, Hicham Andasmas dissimulait alors bien mal sa déception. Et s’il demeurait « convaincu que les Stéphanoises s’étaient révélées globalement meilleures durant ce rapport de force », il insistait sur le peu de situations dangereuses auxquelles son effectif a dû faire face. « Paradoxalement, nous n’avons jamais été réellement mis en danger… » peste-t-il.

Le résultat fait peine, notamment au regard de l’énergie déployée par les filles. Elles ont fait preuve de caractère et d’abnégation, n’ont jamais rien lâché opposées à un hôte ambitieux et toujours invaincu. Malheureusement, cela est apparu insuffisant

Hicham Andasmas

Se remémorant un début de rencontre « plutôt cohérent, avec un bloc bas déterminé à bien refermer l’axe » où les partenaires de Camille Martin – de retour dans les « bois » – soutenaient ainsi la comparaison avec les Rhodaniennes. Se créaient même une opportunité « avec un coup franc excentré qui suscitait quelques petites inquiétudes dans le clan vert »

Revenues avec les mêmes intentions après l’entracte, les Amiénoises étaient sanctionnées (presque) d’emblée sur une tentative de Kelly Gago. « Frappe qui heurtait le montant, dans un premier temps, le montant avant que l’intéressée ne prenne soin de le glisser au fond des filets » regrettait Hicham Andasmas.

Amiens Asse 6
Irréprochable pour son retour dans les « bois », Camille Martin n’a malheureusement pu s’interposer face à Gago…

Avant d’ajouter : « Nous n’avons malheureusement pas été assez réactives sur ce « deuxième ballon » Cette erreur de concentration est, à mon sens, à imputer à la fatigue »

Cruelle désillusion pour une troupe visiteuse qui toutefois n’allait abdiquer. A l’énergie parfois du désespoir, les Amiénoises s’efforçaient à trouver la faille et Léa Tellier Bouazni était d’ailleurs à deux doigts d’y parvenir… Engouffrée dans la surface de réparation, elle ne réussissait cependant à frapper.

Amiens Asse 4
Entrée à l’heure de jeu, Marine Julian a tenté de forcer le verrou vert. En vain…

« Ce scénario est d’autant plus douloureux que les filles n’ont rien à se reprocher… Si l’on excepte sur l’ouverture du score stéphanoise. L’état d’esprit a été remarquable, la volonté, le désir de bien faire a constamment animé ce groupe. C’est dommage » soupirait Hicham Andasmas. En espérant que ses protégées afficheront un tel visage, en fin de semaine à Arras, compagnon d’infortune surpris, dans le même temps, par la lanterne rouge Racing Club Saint-Denis (2-0)

Amiens Asse 1
Les Amiénoises ont tenté mais ont abdiqué en cité stéphanoise

SAINT-ETIENNE. AS Saint-Etienne bat Amiens SC 1-0 (0-0)

But pour l’AS Saint-Etienne : Gago (50e)

  • AMIENS SC : Martin ; Meunier, Fortin, Pigache, Gosseye, C. Seret (puis Soyer 88e), Pugnetti, Tellier Bouazni, Vassant, Dolignon (puis Cabaret 70e), Karaoun (puis Julian 60e)

Fabrice Biniek

Crédit photos : Facebook Amiens SC féminine