FOOTBALL – Titi Buengo : « On n’a pas joué »

Football Camon Vs Avion Audrey Louette Gazettesports (44)
Ⓒ Gazette Sports

Si Camon n’a pas perdu contre Avion, Titi Buengo s’avouait très frustré par la (contre-)performance de ses joueurs au terme de la rencontre.

Quels sont vos impressions après un match comme celui-là ?

On n’a pas joué, quoi. Encore une fois, on est retombés dans nos travers. Dans le sens où les gars ont passé leur temps à parler, à commenter le jeu et ont oublié de jouer. Voilà mon sentiment. Je trouve que l’on fait un mauvais match. C’est décevant.

Le milieu de terrain a peut-être manqué de présence et été trop souvent sauté ?

Oui. Et alors qu’en première mi-temps, on avait pris le vent pour nous, on ne les a pas mis spécialement en difficulté. Ils nous ont mis beaucoup plus en difficulté en ayant le vent. Et au milieu de terrain, et pas que le milieu de terrain, tout le compartiment milieux-offensifs, on n’a pas été présents. Derrière, ils ont tenus, on n’a pas pris de buts, ils ont défendu, mais dans notre animation on n’a pas été bons.

Si ça finit à 1-0 pour eux, c’est normal.

Il doit y avoir d’autant plus de déception que le match était, a priori, abordable ?

Oui, c’était abordable, mais on n’a pas fait ce qu’il fallait. Et puis, de l’autre côté, on avait une équipe qui était en place et respectait, je pense, son plan de jeu. Parce qu’elle nous a mis en difficulté. Si ça finit à 1-0 pour eux, c’est normal.

Et en ce qui concerne les conditions de jeu, ça n’a pas dû aider à développer son football ?

Non, c’est clair, mais ce n’était que sur une mi-temps, dans le sens où l’on a d’abord eu le vent pour nous. On pouvait poser le jeu. Et contre le vent, on n’a fait que balancer. C’est trouver des solutions dans le jeu qui est difficile. On fait des choses aux entraînements, on se dit les choses avant et puis, arrivés sur le terrain, chacun veut faire son numéro ou les mecs oublient de mettre le bleu de chauffe. On se dit que ça va être facile et puis, quand on arrive, on se fait rentrer dedans, on se fait bouger, l’adversaire a plus d’envie.

Il va falloir repartir de l’avant au plus vite ?

Oui, après, c’est le football, c’est comme ça, il y a des hauts et des bas. Et puis, on n’a pas perdu, non plus. Mais c’était à domicile, on se devait de faire le travail. C’est comme ça, on va apprendre, essayer de repartir de l’avant. La saison est encore longue, on va essayer de continuer à avancer.



Propos recueillis par Morgan Chaumier

Crédit photo : Audrey Louette – Gazettesports